Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Sam 5 Oct - 10:23
Invité
« Invité »
avatar


Du saumon, des œufs frais, des poireaux, des tomates... Tsubaki consulta une dernière fois sa liste de courses, vérifiant qu'elle avait bien tout pris. Lorsqu'elle arriva à la caisse, elle remarqua qu'il faisait déjà nuit dehors. Pendant combient de temps était-elle restée dans le supermarché ? Elle y était rentrée vers la fin de l'après-midi et le ciel était déjà orange. Une heure peut-être. Elle paya finalement ses achats et se retrouva avec deux sacs en plastiques pleins. Elle dut les porter d'une main car de l'autre, elle tenait sa friandise préférée, des pockys au chocolat. Elle consommait presque deux ou trois boites par jour. C'était un peu comme des cigarettes pour les fumeurs. Mais là, elle ne bousillait pas ses poumons déjà malades. Elle augmentait juste le taux de sucre dans son sang, rien de bien méchant. Ou presque.

À l'extérieur du magasin, les gens se dépêchaient de rentrer chez eux pour pouvoir profiter d'un bon bain chaud et d'un bin repas cuisiné avec amour. La rosette aura droit aux deux sauf peut-être qu'elle préparait elle-même son dîner. Elle était d'ailleurs entrain de réfléchir à ce qu'elle pourait faire. Une omelette au riz peut-être. Ou bien des sakuyakis. Et en dessert des gâteaux ? Un fraisier oun forêt noire ? Il lui semblait qu'il restait encore une boîte de macarons aussi. La demoiselle étant assez goinfre, elle allait sûrement manger pour trois voir quatre personnes. Peut-être plus. Ce n'était pas une première non plus. Lorsqu'elle jouait encore au basket, elle mangeait facilement pour une équipe entière.

Marchant tranquillement, elle arriva sans problème près du parc où il y avait des jeux pour enfants et juste à côté un terrain de basket. Un terrain de basket qui semblait occupé. Du street basket. Ou du moins ça y ressemblait. Il y avait trois garçons et une fille... une fille. Seule qui plus est. Et on dirait qu'elle affrontait les trois adolescents. La rosette s'arrêta près des grilles pour regarder de plus près. La fille avait de longs cheveux bleus et se débrouillaient vraiment bien. Ses réflexes et son style de jeu étaient excellents. Elle fut à demi-surprise en la voyant dunker et faire flancher son adversaire. L'une de ses coéquipières savait aussi dunker donc ça ne l'étonnait vraiment pas mais vu sa taille, c'était tout de même assez impressionnant.

Tiens, les garçons semblaient en colère de s'être fait horriblement laminés par une seule demoiselle. Les hommes, tous les mêmes. Qu'est-ce que...

-Let me go, you bastard !

Celui qui venait de se faire battre avait attrapé la bleuté par derrière et la tenait fermement. Les deux autres s'approchèrent d'elle tout en ricanant. Tsubaki ne pouvait pas rester là sans rien faire. Elle entra discrètement sur le terrain. Du moins, elle essaya puisque l'un d'eux la remarqua.

-Oy, qu'est-ce que tu veux ? Tu veux te joindre à nous ? T'es plutôt pas mal dans...

Le ballon orange qui avait roulé sur le sol venait de passer à un cheveu de son visage à une vitesse fulgurante et frappa violemment le visage de l'agresseur de la jeune fille. Ce dernier lâcha sa prise et se trouva hors service, le nez cassé et en sang. Et il avait perdu une ou deux dents on dirait.

-... ton genre, déglutit la racaille.

Lorsqu'il reporta son attention sur la rosette, celle-ci avait sa jambe droite levée. Elle le remit au sol lentement tout en déposant ses sacs de courses. Si elle se battait avec, ils allaient sûrement déchirer et hors de question de gaspiller la nourriture.

-Qui est le suivant ? Demanda calmement Kumako avec son air endormi.

Ah... Tsubaki détestait ce genre de situation.


Dernière édition par Tsubaki Kumako le Sam 26 Oct - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Lun 7 Oct - 11:37
Invité
« Invité »
avatar


J'étais toujours à Tokyo après ma visite à Seirin. Taiga avait gentiment accepté de m'héberger pour la nuit. J'étais sortie un moment avant le repas pour m'aérer l'esprit. J'allais beaucoup mieux grâce à lui. C'était plutôt étonnant d'habitude c'était toujours Tatsuya qui arrivait à me remonter le moral. Visiblement Taiga avait mûri. Cette idée me fit sourire en coin. D'après ce que j'avais vu et entendu c'était pas encore ça. Enfin le principal c'était que j'avais pu le revoir et que j'allais pouvoir manger.

Ah les bons petits plats de Taiga... Étrangement c'était lui le meilleur cuisiner de notre trio. J'allais me régaler. Je pouffai en l'imaginant préparer le repas avec un tablier rose. Ah rien de tel pour se remonter le moral. Soudain je m'arrêtai intriguée. Un terrain de basket était occupé par trois ados et deux gamins de primaire.

Je fronçai les sourcils. Visiblement le trio voulait jouer, mais les gamins ne semblaient pas vouloir. Je soupirais et posai mon sac. J'allais devoir jouer les justicières visiblement. Comme si j'avais que ça à faire. J'avais faim moi. Et il fallait pas me déranger quand j'avais faim. Question de survie. Enfin bon. Ces types pouvaient pas le savoir n'est-ce pas ? Un sourire effrayant apparut sur mes lèvres alors que j'entrai sur le terrain.

Je m'interposai entre les primaires qui déguerpirent sans dire merci, ah les jeunes japonais étaient désespérants parfois un peu de politesse que diable, avant de provoquer mes adversaires qui froncèrent les sourcils. Ils ricanèrent acceptant. Ils ne savaient pas que même à une contre trois j'avais toutes mes chances. Et effectivement je leur mis la raclée du siècle. J'étais bien plus forte et expérimentée qu'eux à force d'avoir traîné avec Taiga et Tatsuya, d'avoir livré des tas de matchs chez moi, d'avoir entraîné et dirigée une équipe entière. Je n'étais pas capitaine et sans couronne pour rien.

Je terminai le match improvisé avec un magnifique dunk. Ma jambe allait bien aujourd'hui autant en profiter. Mais bien sûr cela ne plaisait pas à ces types que je gagne aussi facilement alors que j'étais une fille et plus petite qu'eux. Ah les hommes et leur maudite fierté... Enfin là-dessus je pouvais parler. J'étais aussi fière qu'eux et autant que Taiga et Tatsuya. Ce qui voulait tout dire. Je fronçai les sourcils sentant le danger arriver, mais je n'eus pas le temps de me protéger. Le plus costaud des trois m'attrapa par derrière alors que les deux autres s'approchaient. Instinctivement je parlai en anglais insultant même celui qui me tenait.

Je voulus lui donner un bon coup de tête en arrière, mais je n'en eus pas le temps. Une jeune fille venait d'entrer sur le terrain elle aussi. Je plissai les yeux. Elle avait l'air de rien. Visage inexpressif, petite taille, cheveux roses, grands yeux noirs sans émotions. Elle était plutôt mignonne et semblait inoffensive. Pourtant... Je restai ébahie par la suite. Je me ressaisis vite cependant et me dégageai de l'abruti pervers à la figure amochée à présent avant de ramasser le ballon par terre et de jongler avec une main le regard fixé sur les deux autres types. Qui déglutirent. Ils attrapèrent leur ami encore sonné avant de filer sans demander leur reste.

Je soupirai avant de m'étirer et de m'approcher de la rosette. Bien que je sois américaine je connaissais et appréciais les coutumes japonaises. Je m'inclinai donc devant ma sauveuse. Même si j'aurais pu me sortir de là je pense elle m'avait été utile. Et puis c'était gentil de sa part de m'avoir aidé. Je me redressai bientôt et l'observai curieuse. Elle avait été impressionnante.

- C'était un truc d'arts martiaux non ? Merci de m'avoir sauvée. Je m'appelle Amy Jackson, enchantée.

Je lui adressai un sourire amical. J'avais de la chance d'être très sociable comme fille je me faisais facilement des amis. La preuve j'avais réussi à supporter Taiga pendant toutes ces années. Enfin je n'aurais su dire lequel de nous deux était le plus insupportable... Tatsu-nii était probablement le seul à pouvoir répondre à cette question.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Lun 7 Oct - 16:10
Invité
« Invité »
avatar


Tsubaki était tout de même soulagé de voir qu’ils capitulaient seulement après l’avoir vu lancé le ballon orange avec assez de force au visage de leur copain. Elle se pencha pour reprendre ses sacs de course tandis que la jeune fille s’approcha d’elle avec le ballon. Son regard pourpre (et non pas noir 8D ) s’attarda furtivement sur sa jambe puis elle la regarda avec son regard endormi, pocky en bouche. Elle avait la taille de Tetsuya. Peut-être légèrement plus grande. Elle avait de très longs cheveux bleus. Comment faisait-elle pour jouer avec ? Elle avait pensé à couper les siens à plusieurs reprises mais vu qu’elle ne jouait plus, elle ne voyait plus trop l’intérêt.

- C'était un truc d'arts martiaux non ? Merci de m'avoir sauvée. Je m'appelle Amy Jackson, enchantée.

Non, ce n’était vraiment que de la pure force. Les arts martiaux, c’était quelque chose de bien plus compliqué que cela. Mais là n’était pas vraiment la question. C’était une étrangère. Une anglaise ? plus une américaine vu son accent. Anna-chan n’avait pas la même façon de parler non plus. Mais comment est-ce qu’on pouvait avoir des cheveux… Ouais bon, elle ne pouvait pas vraiment parler avec ses cheveux non plus. Tsubaki s’inclina également.

-Tsubaki Kumako. Enchantée.

Puis elle se releva et prit d’autre bâtons chocolatés dans la boîte rouge.

-Ce n’était pas vraiment des arts martiaux, ajouta-t-elle doucement.

Elle n’avait pas vraiment utilisé ses techniques de combat pour cette fois. Juste un peu de force et une certaine précision acquise au fil du temps en pratiquant le tir à l’arc. Elle n’avait pas prévu de lui péter le nez, juste leur faire peur. Elle n’avait pas dosé sa force correctement. Elle manquait sûrement de pratique. Il fallait qu’elle retourne un moins pour réapprendre tout ça. La rosette se tourna finalement vers la bleuté.

-Il faudra faire attention la prochaine fois, prevint-elle.

La lycéenne faisait bien sûr allusion aux mauvais garçons qui étaient là il y a peu. Ce n’était pas très prudent de sortir le soir, seule, surtout lorsque l’on était une fille. Elle ne doutait pas qu’Amy avait du répondant mais entre un match un contre trois et un combat une contre trois, il y avait une sacrée différence. Et elle savait de quoi elle parlait. Sur un terrain de basket, tu mettais en jeu ton honneur. En pleine rue, n’importe où, dès que l’on en venait en mains, on pariait sur sa vie. C’était ça aussi les arts martiaux.

-Faites attention en rentrant chez vous Amy-san, salua poliment Kumako en s’inclinant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Mar 22 Oct - 12:20
Invité
« Invité »
avatar


Je continuais à regarder la rosette avec curiosité. Elle était vraiment mignonne peut-être trop impassible, mais je ne pouvais pas juger avant de la connaître. Polie en tout cas vu qu'elle me rendit ma salutation. Tsubaki Kumako... Très joli prénom japonais. Décidemment j'aimais bien ces prénoms exotiques je les trouvais très sympathiques à entendre. Tatsuya, Taiga, Atsushi, Tsubaki... Oui j'aimais beaucoup les noms japonais même si j'aimais mon prénom américain également. Amy c'était court, facile à prononcer et ça avait au moins l'avantage de me rappeler mes origines.

Je sortis de mes pensées pour la regarder sortir des bâtons au chocolat, ah monde cruel c'est que j'étais gourmande moi. Je penchai légèrement la tête sur le côté. Ah ? C'était pas des arts martiaux ? Dommage. J'avais dû regarder trop de films. En tout cas ça n'en restait pas moins classe. J'esquissai un sourire amusé à sa mise en garde.

Oh il ne fallait pas s'inquiéter comme ça pour moi. Je savais me défendre en cas de besoin. Si elle n'était pas intervenu je me serais débrouillée d'une façon ou d'une autre. Mais je ne dis rien car elle était gentille de se soucier de moi comme ça. Et parce que j'étais polie aussi. Je me contentai donc d'un signe de tête toujours avec mon sourire amical.

Je m'inclinai aussi un peu gauchement n'ayant pas beaucoup l'habitude après tout de ce genre de salutations. Soudain une idée de génie me vint à l'esprit. Enfin de génie... Si Tatsuya apprenait ce que j'avais en tête il me passerait sans doute un beau savon. Car mon grand-frère de coeur était plutôt du genre protecteur avec moi. Pas que ça me dérangeait, bien au contraire, mais vu que je n'aimais pas qu'on me sous-estimait... Enfin bref. Je me redressai un peu hésitante avant de demander doucement.

- Tsubaki-san... Est-ce que tu voudrais bien m'apprendre les arts martiaux ? Au moins un minimum... Pour que je puisse me défendre à l'avenir. Onegai shimasu.

Car oui même si je savais théoriquement me défendre je n'avais pas vraiment de technique et en avoir était toujours utile. Mon estomac se manifesta à ce moment-là gargouillant sans aucune discrétion. Je rougis légèrement gênée de troubler ainsi ce moment de sérieux.

- Gomen c'est que j'ai tendance à avoir faim tout le temps...

Un vrai estomac sur pattes comme dirait Tatsuya. Le pauvre avec moi et son petit-ami il connaissait la signification du mot gourmandise. Je souris amusée à cette pensée avant de sortir vite fait mon portable qui vibrait un peu dans ma poche. Je répondis rapidement au sms de ma vice-capitaine avant de le ranger et d'adresser un sourire d'excuse à ma nouvelle amie, j'étais du genre à considérer très vite les gens que j'appréciais comme mes amis que voulez-vous, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Mar 22 Oct - 13:16
Invité
« Invité »
avatar


Tsubaki commençait à avoir faim. Elle devait rentrer. Elle était à court de pocky et il fallait qu'elle prépare le dîner. Son frère étant absent ce soir, elle devait se débrouiller seul. Elle avait appris à cuisiner pour elle-même depuis le collège. Enfin surtout depuis que Takumi était entré dans la fac et avait fini ses études. Il était désormais professeur de sport à l'Académie Tôo. D'ailleurs s'il n'était pas là ce soir, c'était sûrement parce qu'il avait trouvé quelqu'un pour passer la nuit avec. Elle ne s'inquiétait pas vraiment pour lui, il était un grand garçon après - ils avaient tout de même 8 ans de différence. Mais lui s'inquiétait trop pour elle. Elle savait très bien se défendre et venait de le prouver. Mais son sister complex avait tendance à l'aveugler. Elle adorait Takumi mais des fois...

Tsubaki s'apprêtait à partir lorsqu'Amy l'interpela:

- Tsubaki-san... Est-ce que tu voudrais bien m'apprendre les arts martiaux ? Au moins un minimum... Pour que je puisse me défendre à l'avenir. Onegai shimasu.

La rosette se retourna et regarda la bleutée. Elle devait être inconsciente... ou inconsciente. Vu l'état de sa jambe, ce ne serait pas possible de pratiquer des arts martiaux. Tsubaki voyai toute sorte d'anomalie. Elle pouvait les distinguer d'un simple regard après avoir passé beaucoup de temps avec sa mère dans son spa. Pour masse correctement le corps de quelqu'un, il fallait connaître par cœur l'anatomie humaine et dstinguer les tensions chez le client. Sa mère le lui répétait sans cesse, à force, elle le savait. Mais la rosette n'eut pas le temps de répondre qu'un ventre gargouilla. Pas le sien en tout cas.

- Gomen c'est que j'ai tendance à avoir faim tout le temps...

Oh, ça Tsubaki savait très bien ce qu'elle ressentait. Si elle n'avait pas un truc sous la dent, son ventre ferait des bruits insupportables. Et pour ne pas gêner les autres, elle grignotait très souvent. Pourtant, l'adolescente ne faisait pas grand chose de la journée. Elle ne jouait plus au basket et pratiquait rarement l'aikido donc elle ne dépensait pas tant que ça. Mais ce qui provoquait cette faim constante était sa force démesurée. Elle réfléchit quelques secondes tout en penchant la tête avant de proposer.

-Amy-san peut venir à la maison, il n'y a personne et je n'ai pas encore dîner.

Elle lui répondra pour les arts martiaux autour d'un bon curry. Et quelques plats en suppléments.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Sam 26 Oct - 7:25
Invité
« Invité »
avatar


Je ne pus m'empêcher de cligner des yeux surprise d'entendre la proposition de Tsubaki. Elle me connaissait à peine et pourtant elle m'invitait à manger chez elle. Je souris doucement touchée. J'étais très sociable malgré mon caractère... de dur à cuire pour être polie et je me faisais facilement des amis. Tatsuya et Taiga en étaient la meilleure preuve. Je m'étais tout de suite liée à eux dès le premier regard.

- Merci beaucoup Tsubaki-chan. C'est très gentil de ta part. J'en serais ravie.

J'espérais que le nouveau suffixe ne la dérangerait pas. Je me sentais proche d'elle malgré le peu de temps qui s'était écoulé. Et j'étais du genre à être familière avec les gens que j'appréciais. Cela ne m'empêchait pas d'être polie pour autant. Ni de les respecter. Bien au contraire. Je souris amusée par ce blabla mental avant de regarder ses sacs.

- Je peux t'aider à porter si tu veux.

Une proposition polie c'était la moindre des choses vu que j'étais invitée même si je doutais qu'elle en avait besoin vu sa force. Mais cela n'empêchait pas de proposer son aide. Je posai une main sur mon ventre grognant toujours.

- Et toi arrête de faire tout ce bruit vilain !

Je rougis légèrement ensuite c'était sorti tout seul. Je détournai le regard gênée d'avoir parlé à mon estomac devant ma nouvelle amie. Cela ne m'arrivait pas souvent de parler toute seule je vous jure... Enfin... Cela m'arrivait de temps en temps j'avoue. Taiga se moquait toujours de moi à ce sujet d'ailleurs ce qui obligeait Tatsuya à intervenir pour m'empêcher de tuer ce Tigre. Que j'adore en passant. Si si je vous jure. Ah franchement qu'est-ce que je ferais sans cet idiot et Tatsu.

Je souris à nouveau encore plus rayonnante qu'avant comme à chaque fois que je pensais à eux. Avant de suivre Tsubaki jusqu'à chez elle. Je ne parlais pas vraiment ne sachant pas quoi dire. Je jouai plutôt avec mon porte-clé ballon de basket accroché à mon sac. Songeuse je pensai à la winter cup. Mine de rien elle approchait. Un frisson me parcourrut. Quel dommage que ce soit réservé aux joueurs masculins. Certes en tant que manager de Yosen je serais présente, mais en tant que stratège et supporter pas en tant que joueuse.

Je savais déjà que je serais frustrée de voir Tatsuya et Atsushi jouer sans moi. Surtout s'ils affrontaient Kaijou, Shutoku, Toho, Rakuzan ou même Seirin. Mon regard s'assombrit légèrement. Si je devais assister à un duel entre mes deux frères de coeur sans pouvoir être sur le terrain également, même si je ne me mêlerais pas de leur duel ils attendaient de pouvoir le faire depuis trop longtemps, cela allait être de la torture. Enfin bon je n'avais pas vraiment  le choix de toute façon. J'allais devoir me contenter de les encourager. Car oui j'encouragerais bien sûr Taiga même si en cas de match entre nos deux équipes mes encouragements seraient plus pour Yosen. Normal après tout.

Je sortis de mes pensées me rendant compte que Tsubaki m'observait. Je lui adressai un sourire un peu gêné avant de rompre le silence.

- Désolée j'étais dans mes pensées. L'équipe de basket dont je suis manager va participer bientôt à un tournoi important. Et j'aimerais bien jouer avec eux, mais c'est impossible... Enfin je ne vais pas t'embêter avec mes problèmes.

Je lui souris avant de lever la tête car on approchait visiblement de chez elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   Sam 26 Oct - 9:46
Invité
« Invité »
avatar


La suite ici o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Se méfier de l'eau qui dort. [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» TELLIE R. MCMILLER - «Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort.» [100%]
» NENYA WHITEHORSE // toujours se méfier de l'eau qui dort...
» luca ✤ il faut se méfier de l'eau qui dort..
» GABRIELLE & LUCRETIA ★ Il faut se méfier de l'eau qui dort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP mise à jour-