Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 15 Sep - 20:40
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Les coups avaient garder la même violence et le même point. L'atmosphère dans la pièce était depuis un moment remplit de luxure mais elle devenait en ce moment assez insoutenable. Les gémissements des jeunes hommes se mêlèrent et devinrent de plus en plus fort. Aoki eut un éclair et s'était dit qu'il n'aurait peut être pas de voix demain et qu'Aomine se foutrait de lui. Il soupira intérieurement et se focalisa de nouveaux sur les sensations qu'il ressentait. Son partenaire avait eu le temps de faire la même chose que lui en enfouissant sa tête dans son cou. C'était la fin. Son seme se libéra à l'intérieur et prit par cette sensation, assez étrange il faut dire, le petit joueur se libéra peu de temps après en poussant un soupire d'aise. Son partenaire se retira et Aoki desserra ses bras et souffla. Il était épuisé, même si c'était pas lui qui avait fournit le plus d'effort. Son derrière lui faisait mal et demain il devrait faire les tâches ménagères. Il soupira intérieurement de nouveaux et reporta son attention sur Aomine.

Celui-ci se mit naturellement à coté de lui et passa un de ses bras autour de lui. Le campagnard étira un léger sourire. Son souffle était redevenu normal. Son partenaire l'observa, se rapprocha et l'embrassa. C'était à nouveau un baiser calme et doux. Le jeune basketteur répondit avec la même douceur. Sa ne dura pas assez longtemps au gout d'Aoki mais fallais qu'il s'y fasse, ils venaient de finir la meilleur des choses qui existait en ce bas monde et ils étaient assez épuisé. L'as le regarda dans les yeux et le tanuki fit de même.

"J'espère que tu ne m'en veux pas..."

Le jeune campagnard écarquilla les yeux à l'entente de ces mots. Comment dire ça? Il trouvait Aomine... Chou? Était-ce vraiment ça? Vu le sourire qui s'étirait sur le visage d'Aoki, c'était exactement à cela qu'il pensait. Il vit son coéquipier s'endormir devant ces yeux et prit une expression attendri. Son visage était tellement serein. Le sourire du campagnard s'étira un peu plus et il passa la main dans les cheveux de son partenaire.

"On a passé une super soirée. Comment pourrais-je t'en vouloir, Idiot!"

Il déposa un baiser sur son front puis un sur ces lèvres avant de se mettre en position confortable et surtout de façon à pouvoir admiré le visage magnifique qui s'offrait à lui. Ses paupières se firent plus lourdes et il s'abandonna aux bras de Morphée pour un long sommeil réparateur.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 16 Sep - 13:07
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2



Le basketteur ouvrit lentement les yeux... où était-il ? Il tenta de se relever et grogna, il avait des courbatures de partout. Il posa son regard sur la personne à ses côtés dans le lit, ce qui lui fit se rappeler ce qui s'était passé... hier ?! L'as regarda rapidement l'heure sur le réveil, il était 11h du matin ! C'était tôt pour Aomine qui dormait jusqu'à pas d'heure. Mais là, heureusement qu'il était tôt, il ne savait pas quand la mère du brun allait rentrer.

Il observa quelque instant son "ami" et s'étira tout en baillant. L'état du lit était déplorable, m'enfin bon ce n'était pas le sien donc il s'en foutait un peu. Il se leva difficilement à cause des courbatures, se serait sans doute pire pour son partenaire vu la violence d'hier. Il se dirigea vers la fenêtre et l’ouvrit pour aéré un peu histoire que l'odeur s'en aille et fila dans la douche. Ca ne servait à rien de réveiller l'autre de suite. Laissons le dormir encore un peu le pauvre.

Après avoir prit sa douche il se dirigea nonchalamment vers le salon pour ramasser ses vêtements, son débardeur à moitié séché par terre et le reste à l'autre bout de la pièce, il fixa quelques instant le canapé avec un petit sourire et bailla avant de se dirigé vers la cuisine pour "emprunter" de quoi déjeuner. Le blem, c'est qu'il ne sait pas cuisiner et si il le savait il aurait la flemme de faire à manger, franchement, la cuisine c'est pour les femmes ou les tapettes !

Aomine prit donc une bouteille de jus de fruits (qu'il bu à la bouteille, mais chut), il était encore trop dans les vapes pour se faire chier à prendre un bol et une cuillère. L'as se redirigea donc vers la chambre la bouteille toujours à la main tel un alcoolique et resta dans l'encadrement. Il observa le boiteux toujours endormi et soupira, il devait être au plus tard la demi, il avait quand même bien dormit. Aomine esquissa un petit sourire sadique en voulant savoir s'il boitait encore pire qu'hier et bu une nouvelle fois avant de l'appeler.


-Hé la marmotte, t'as assez dormit pour aujourd'hui ! Et en plus tu as du travail qui t'attend pour tout ranger.


Il s'appuya contre la porte et l'attendit, son sourire sadique ne voulant pas le quitter apparemment.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 16 Sep - 14:01
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Les oiseaux chantaient déjà et le soleil était déjà bien haut dans le ciel quand le campagnard ouvrit les yeux. Il bailla et tâtonna la place à coté de lui. Elle était encore chaude, ce qui voulais dire que sa ne faisait pas longtemps que son partenaire était debout. Il esquissa un sourire et referma les yeux pendant un petit moment. Une voix assez familière le réveilla.

"Hé la marmotte, t'as assez dormit pour aujourd'hui ! Et en plus tu as du travail qui t'attend pour tout ranger."

A ces mots, le jeune garçon ouvrit les yeux et se leva doucement. Son derrière lui faisait extrêmement mal. Il bailla de nouveau et tourna sa tête vers son coéquipier. Etant encore dans les vapes, il ne fit pas très attention à l'expression qu'il arborait. Il bailla et se gratta le derrière de la tête. C'est cheveux devait être en très mauvais états et sa tête devait être horrible. Un autre bâillement vint et il s'étira. Son portable sonna. Etant sur la table juste à coter de lui, il le prit et décrocha.

"Hum?
-Hiro-chou! C'est moi!
-Maman?
-Moui, c'est ta maman chérie. Ecoute c'était pour te prévenir que je rentrerai vers 15-16h. J'espère qu'hier tu ne t'es pas trop ennuyer.
-Nan nan. Merci de m'avoir appelé Maman, je t'aime.
-Moi aussi, mon chou. A tout à l'heure!
-A tout à l'heure."

Il raccrocha, afficha un sourire heureux et se tourna pour regarder l'heure. 11H45. Il avait le temps. Le jeune homme sortit de son lit et tenta de faire un pas, avant de tomber au sens littéral du terme. Ses fesses étaient extrêmement douloureuse et il grimaça. Avec cette douleur, il ne pourrait pas faire le ménage et surtout il ne pouvait pas compter sur Aomine parce que c'était le plus flemmard des flemmard. Sa tête se releva et son regard se posa sur le flemmard de service. Il arborait toujours son sourire sadique et Aoki soupira. Il mit ces mains contre le sol et se releva de façon à ce qu'il ait moins mal et qu'il puisse parler correctement.

"Bon écoute, je sais que tu es un grand flemmard et qu'il ne faut pas te demander grand chose mais j'aimerai juste savoir si tu pourrais m'emmener dans la cuisine pour que je puisse nous faire quelque chose de potable à manger, parce que comme tu as pu le remarquer, je ne peux pas marcher."

Il tendit sa main vers Aomine en ayant espoir qu'il la prenne pour le relever, parce qu'après tout c'était la moindre des choses. Un sourire désolé, avait eu le temps de venir squatter ces lèvres.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 16 Sep - 16:35
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il ne fallu pas longtemps avant que la marmotte se réveil. Enfin, Aomine devait reconnaitre que la patience n'était pas son fort. Le brun était tout aussi ensuqué que lui, il n’arrêtait pas de bailler et de s'étirer. L'as se retint de rire quand il tourna sa tête vers lui, il avait la même coiffure horrible qu'un Kuroko au réveil. Ca faisait déjà un point commun entre ses deux Uke, le seul. Le silence fut rapidement interrompu par un bruit, non une musique... très étrange, à la réaction du brun ça devait être son portable qu'il décrocha immédiatement. Il avait des goûts musicaux très étrange. Aomine préférer rester dans le calme, c'est plus simple pour dormir.

-Hum ?...Maman ?...Nan nan. Merci de m'avoir appelé Maman, je t'aime...A tout à l'heure.


Alors là s'en était trop, il devait presque se mordre les lèvre pour ne pas exploser de rire ! La pauvre fils à maman chérie l'aime ! Que c'est pathétique. Pour lui, sa mère servait de temps en temps à ranger sa chambre, lui faire la bouffe, signer quelques papiers, jamais elle ne l'aurait appelé pour savoir s'il allait bien, elle avait l'habitude de toute façons que son fils ne foute rien de ses journées et sèche les cours. C'est triste dans un sens. Et en plus le brun qui décrochait un petit sourire d'enfant gâté du genre "je suis trop content ma maman m'appelle ~". Le basketteur n'avait pas suivit la conversation, mais en voyant son partenaire aussi heureux et regardait l'heure il en déduit qu'elle ne devait pas rentrée avant un petit moment, ce qui l'aient laissé libre... Quand le brun entreprit de sortir du lit, son sourire s'étira d'autant plus, alors, est-ce qu'il aurait la chance de voir ses menaces de la veille accompli ? Son "ami" posa à peine les deux pied aux sols qu'il s'écroula... victoire ! Il savait que c'était extrêmement sadique de se réjouir d'une tel chose, mais c'était tellement marrant de voir sa supériorité en face. Et puis, il l'avait déjà prévenu ~


-Bon écoute, je sais que tu es un grand flemmard et qu'il ne faut pas te demander grand chose mais j'aimerai juste savoir si tu pourrais m'emmener dans la cuisine pour que je puisse nous faire quelque chose de potable à manger, parce que comme tu as pu le remarquer, je ne peux pas marcher.


Le brun tendit la main vers lui avec un sourire suppliant. C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Aomine explosa de rire, les larmes coulaient presque et il avait du mal à se calmer. Une fois le fou rire passé, il s’essuya les yeux et n'arrivait pas à retiré le sourire moqueur de son visage. Il se détourna du brun, parti sans rien dire. Ça lui foutrait la pression comme ça. Il revint peu après avec les vêtements de son partenaire qui trainaient encore dans le salon et lui balança dans la gueule.

-Déjà habille toi princesse, évidemment que je vais t'aider à marcher, mais ne compte pas sur moi pour autre chose, j'ai un tête à faire le ménage ?


Il posa son regard le lit complètement en vrac, la salle de bain aussi était s'en dessus dessous et ne parlons même pas de la cuisine qu'il avait presque saccagé sans vraiment le vouloir, quand il est mal réveillé, il est encore plus bordélique que d'habitude. Il fit un rire étouffé et fixa son partenaire sadiquement. C'était en quelque sorte sa vengeance d'hier.

-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Mar 18 Sep - 16:55
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Un rire retentit dans la pièce. Face à Aoki, son partenaire lui rit au nez. Une veine situé sur son front palpita. Bien que c'est vrai qu'il s'était beaucoup moqué de lui, le fait que ce se soit lui qui se foute de sa gueule, surtout dans un moment pareil, l'énervait. Il n'aimait pas ça, mais alors pas ça du tout. Son coéquipier se calma, se détourna de lui et partit. Le campagnard tenta de se calmé un peu en respirant calmement. Son seme revint avec ces vêtements et lui lança à la gueule. L'enfant gaté (Oui je reprend ce que tu dis 8D) grogna et le calme qui était revenu pendant un cours instant, partit instantanément. Il se saisit de ces vêtements et les jeta sur son lit. Son humeur était mauvais et ces habits l'aurait rendu encore pire. Etant encore au sol, il se mit à 4 pattes et se dirigea vers son armoire, malgrès la forte douleur toujours présente. Il l'ouvrit et se saisit d'un boxer qu'il enfila directement.

"Déjà habille toi princesse, évidemment que je vais t'aider à marcher, mais ne compte pas sur moi pour autre chose, j'ai un tête à faire le ménage ?
-Pas besoin de m'habillé correctement, flemme. En plus chui chez moi donc jmen fou."

Il posa son regard sur son partenaire et étira un sourire. Il fouilla dans son placard et chercha l'objet qu'il désirait. Un tablier. Il sourit de nouveau et se l'attacha à la taille. Il soupira d'aise car il se sentit plus à l'aise la dedans. Pourquoi? Parce qu'il est à poil (Ou pas. N'oublions pas qu'il porte un boxer 8D) sous son tablier favoris. Le jeune joueur ferma la porte de son armoire et se tourna vers Aomine avec un petit sourire provocateur.

Il se disait que même si hier ça avait été douloureux, le campagnard en voulait encore. Son partenaire à l'avenir pourrait le traité de pervers ou même d'obsédé ou d'autre truc du genre, il s'en contre-fichait. Son envie était remonté mais la faim est plus forte que tout et son ventre gargouilla. Il grogna à l'entente de ce bruit non désiré et soupira fortement.

"J'ai faim."

Il se mit debout. Ces jambes tremblaient. Un autre grognement sortit de sa bouche et il fit un pas. Progrès! Même si il avait un pas très très très lent, le petit campagnard avait réussit à faire un pas. Il mit ces mains dans le bas de son dos. On aurait dit un petit vieux comme ça. Mon sexy hein? Il soupira sa provocation d'y il y a un petit moment ne marcherait plus avec ça. Il soupira et fit un autre pas. Un grimace de douleur vint se loger sur son visage mais il réussit à tenir debout encore une fois. Encore un pas avant d'arrivé devant Aomine et c'était gagné. Mais biensur c'était sans compté sa maladresse habituelle qui le fit tombé et entraina son partenaire dans sa chute.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Ven 21 Sep - 18:16
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il était énervé, ça ce voyait. C'était bien pour ça que l'as était aussi hilare. Il se complaisait dans la colère de son "ami", un côté sadique peut-être ? Enfin, bref. La princesse grogna et jeta ses vêtements plus loin, le pauvre il était vexé ~
Aomine essayait tout de même de ne pas trop rire histoire de ne pas le vexer encore plus qu'il ne l'était. L'as s'amusa à le voir ramper comme un clebs jusqu'à l'armoire, il prit un boxer et l'enfila sans ménagement.


-Pas besoin de m'habiller correctement, flemme. En plus chui chez moi donc jmen fou.


Voilà la preuve avec une phrase du genre "kom je sui ché mwa je fé cke je veu ololz"; Traduction : "Je suis chez moi arrête de m'embêter sinon je te fou à la porte ". Correcte ?~
Aomine observa avec joie le fameux sourire du brun, ce sourire voulait tout dire : Ce pervers avait quelque chose derrière la tête. Il fouilla une nouvelle fois dans son placard et en sortit un tablier... un tablier ? La princesse s'est reconvertit en bonne maintenant ? Le brun se tourna une nouvelle fois vers lui, un sourire aux lèvres encore plus explicite que le précédent. C'était bien ce qu'il pensée... dommage qu'il ai remit des "vêtements" ~

Dans un sens, Aomine devait être aussi obsédé que lui, c'est sûrement la cause du fait que le courant passe si bien entre eux il était même partant pour le troisième round. Un étrange bruit retentit dans la pièce, ça venait du ventre de son "ami"... ! Les deux jeunes hommes étaient complètement affamés ! Et c'était encore pire pour Aomine qui avait tellement la flemme de se prendre de quoi bouffer qu'il s'était presque volontairement affamé en ne prenant qu'une bouteille de jus de fruit en guise de vivre.


-J'ai faim.


Évidement. Pas besoin de le préciser, ça ne fait qu'attiser la faim d'avantage. Dommage, le troisième roune devra attendre. Le pire, c'est qu'il était sûr d'être beaucoup plus fatigué que son partenaire, c'est lui qui avait fait le plus hier, en contrepartie... l'autre rampe, c'est la vie ~
Son partenaire tenta de se relever, sans doute que la faim le tenaillait lui aussi. C'était un sensation vraiment désagréable. Il n'avait pas l'air stable sur ses jambes le bas de son corps ne lui répondait presque pas après ce qui s'était passé hier, on aurait dit un handicapé. Le brun grognait, il devait souffrir des courbatures lui aussi. Aomine explosa de rire, il ne pouvait vraiment plus se retenir quand le brun appuya sa main contre son dos lui donnant l'air d'un petit vieux. Sa tentative de séduction était un échec total. Le basketteur étant trop occupé à rire il ne remarqua pas que son partenaire en train de chuter et comme par hasard, il a fallu qu'il se rattrape sur lui... Dans la surprise Il n'eut pas le temps d'esquiver (non il ne comptait pas le rattraper, c'est pas de sa faute si l'autre s'écrase comme une merde au sol).

Aomine tomba durement au sol et pas que, il fallait en plus que le brun est l’excellente idée de lui tomber dessus. Mais la victime dans l'histoire... c'était la pauvre bouteille de jus de fruit, l'as avait en plus eu la flemme de prendre le bouchon avec lui, résultat... elle avait volé un peu plus loin en se renversant. Remarque ce n'était pas sa chambre donc il s'en foutait du moment que ça ne lui venait pas dessus.

Il grogna et passa sa main sur son crâne, l'envit de tabasser Aoki se faisait sentir, heureusement pour lui que la proximité entre les deux corps donnait au basketteur l'envie de faire tout autre chose. Il soupira et passe la main derrière la tête de son partenaire pour le rapprocher afin de l'embrasser avec vigueur, il ne pouvait pas faire grand chose de plus écrasé comme il l'était. Il passa sa seconde main dans le dos de son partenaire et le caressa sensuellement avant d'être... interrompu par un bruit assez fort. Cette fois c'était son ventre qui criait famine. Il grogna avant de pousser son "ami" de lui sans faire plus attention. Il était bien trop affamé pour se genre de chose. Il se releva sans mal narguant en même temps Aoki et le releva de force par le bras.


-Va faire à bouffer, ton invité à la dalle !


Invité n'était peut-être pas le terme exacte pour quelqu'un qui s'invite chez l'autre, mais après tout, il s'en foutait et de toute façons un tablier s'est fait pour être salit ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Ven 21 Sep - 19:58
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

La douleur ne se fit pas sentir du côté du campagnard, étant donné qu'il avait attérit sur son partenaire. Par contre celui-ci, passa sa main derrière son crâne et des ondes négatives émmanaient de son corps. Le campagnard eut un peu peur des représailles mais finalement elles furent l'exact opposé de ce qu'il pensait. Son coéquipiers soupira et passa sa main derrière la tête de la future boniche pour le rapprocher de lui et l'embrasser avec vigueur. Le tanuki répondit avec la même vigueur et la colère qui sétait accumulé jusque là c'était évaporé comme par magie. ~

Un petit bruit le ramena à la réalité les deux jeunes hommes. Un gargouillement pour être plus précis. C'était cette fois-ci, le ventre de son partenaire qui appelait au secourd. Un grognement se fit entendre avant que le campagnard se fasse poussé sans ménagement. Il étira une grimace et se frotta son derrière. Son coéquipier se releva sans la moindre difficulté en nargant même le petit tanuki. D'ailleurs celui-ci grommela avant de se faire relevé de force par le bras.

"Va faire à bouffer, ton invité à la dalle !"

Sa veine palpita de nouveau. Mais ce gosse était pas possible ma parole! Maintenant il le prenait pour sa boniche et puis quoi encore? C'est pas parce qu'il sait faire la cuisine et qu'il porte un tablier qu'il faut qu'il se croive tout permis! Bon c'est vrai qu'au fond, il en devait beaucoup à Aomine (Ou pas hein xD) mais c'était pas une raison pour ne pas s'énervé contre se genre de réplique. Si il le pouvait il l'aurait frapper juste pour ça, même si il n'est pas violent de base.

Le campagnard poussa son coéquipier et passa devant lui en boitant lentement mais surement. Pour pouvoir avancé sans trop de problème, il s'appuya sur le mur. Il atteignit les escaliers et les regarda avec horreur. Jamais un escalier ne lui aurait fait plus de mal que maintenant. Surtout que c'est pas droit donc c'est encore plus compliqué à descendre. Le gargouillement venant de son ventre le ramena à la réalité, il s'accrocha à la rembarde et descendit avec une lenteur incomensuré les escaliers. Ses fesses lui faisaient encore plus mal. Après 5 minutes de descente, ces yeux se posèrent sur la cuisine et il grimaça. Il ne pouvait plus marcher à cause de ces jambes qui tremblaient et en plus celle-ci était en bordel après le passage de son partenaire. Il soupira.

"Dit moi ce que tu veux manger et je te le ferai que si tu m'emmène dans la cuisine. Jpeux plus marcher là."

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 22 Sep - 13:11
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Bizarrement, son partenaire ne réagit pas à la provocation. Bien trop fatigué pour ça ou...? En tout cas, ça ne l'empêcher pas d'être agacé, il poussa l'as de son chemin et entreprit d'aller dans la cuisine. Aomine ne fit absolument rien pour l'aider, il regardait avec un sourire moqueur le boiteux s'appuyer au mur, c'est bien beau d'arriver à marcher... mais pour les escaliers ? Ça serait sûrement un calvaire pour lui ! De toute façons, il l'avait repoussé, il ne voulait donc pas de son aide, alors qu'il se débrouille tout seul on verra bien au bout de combien de temps il craquera ~

Le basketteur suivit donc son "ami", pas difficile, il marchait à la vitesse d'un cadavre... il n'avançait presque pas en faite. A un moment, le brun s'arrêta, il venait d'atteindre les escaliers. Aomine rit en le voyant apeurée devant l'horrible descente infernal. L'as le suivit quand même dans les escaliers, il avait une folle envie de le pousser dedans pour aller plus vite, mais se ne serait pas une bonne idée pour son estomac si sa bonne se retrouvait sur un lit d’hôpital. Patience donc.


-Dit moi ce que tu veux manger et je te le ferai que si tu m'emmène dans la cuisine. Jpeux plus marcher là.

-Je m'en tape du moment que c'est mangeable.


Il soupira, lui et la cuisine ça faisait deux alors il ne savait même pas ce qui était bon ou pas puisque la plupart du temps, il prenait tout ce qui lui passer sous la main, Et puis, le porter jusqu'à la cuisine, il était marrant lui ! Il pouvait le porter certes, pas comme il le faisait avec Kuroko, mais de bon matin, après la journée d'hier en plus ! L'as passa devant lui et le souleva comme il l'avait fait dans la douche, c'était la manière la plus simple qu'il avait trouver pour le moment. Il se déplaça jusque à la cuisine en bordel et le posa tout de même avec délicatesse, sinon il était sur que les jambes de son "ami" n'aurait pas su le retenir. Il avait faim et le traiter comme un chien était le meilleur moyen de ne pas avoir ce que l'on veux.

Aomine partit s'installer à la table juste à côté, il regarda quelques instant le brun avant de croiser les bras sur sa table et d'enfouir la tête dedans comme il le faisait en classe pour dormir... c'est ce qu'il fit d'ailleurs. L'as n'était pas réputé pour sa patience alors, autant s'occuper à faire autre chose en attendant, non ?

-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 22 Sep - 17:39
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

"Je m'en tape du moment que c'est mangeable."

A ces mots, le campagnard esquissa un sourire. Ce gosse n'était pas possible. Il le regarda et se sentit soulever. Son partenaire l'avait soulever et il l'emmenait maintenant dans la cuisine. L'appel de la faim était plus fort que tout et Aoki le savait. S'attendant à ce que son coéquipier le repose sans aucune délicatesse, le jeune campagnard se prépara à se rattraper, mais ce qui se passa fut tout autre. Il le posa délicatement. Peut être c'était-il dit que si il ne faisait pas ça il n'aurait pas ce qu'il voulait? A cette pensée, le jeune basketteur sourit. Il le vit donc se placer derrière la table, puis croisé les bras, pour enfin mettre sa tête dessus et s'endormir. Le sourire qu'avait Aoki sur ces lèvres s'étira d'avantage car il eu une idée de génie. Mais d'abord la bouffe!

Il fouilla dans le frigo et vit le reste de pate à crèpe. Il le prit, ainsi qu'une louche, une poele et une fourchette. Il posa tout à coter de la gazinière, alluma le feu et reprit la poele pour la posé dessus. Il le regarda quelque seconde avant de ce rendre compte qu'il manquait du beurre. Il rouvrit donc le frigo et ce saisit de celui-ci. Le campagnard coupa un bout et le mis sur la poele. Celui-ci fondit assez vite. Aoki prit la louche et versa une première cueillère de pate. Pendant la courte cuisson, il alla cherché une assiette pour mettre les crèpes dedans. La première crèpe fut rapide à cuire et il mit la deuxième cueillère sur la poele. Combien allait-il en faire? Il ne savait même pas si Aomine mangeait beaucoup ou pas. Il soupira et se dit que de toute façon il s'en fichait et que si il en restait, il n'en restera pas. Il mangea la première crèpe pendant la cuisson de la deuxième et enleva la deuxième déjà cuite de la poele.

Pendant moins d'une vingtaine de minute, la "bonne" attitré d'Aomine continua ces crèpes jusqu'à qu'il n'y ait plus de pate. Il soupira et se retourna pour voir son "maître" endormit et il sourit. Il y avait maintenant une trentaine de crèpe sur l'assiette et le campagnard en mangea une autre. Il se baissa de façon à voir le dessous de la table et se lècha les babines. Ce qu'il convoitait maintenant était plus "apétissant" que ces crèpes (Ou pas hein 8D). Il passa sous la table et se rapprocha de sa convoitise. Une fois devant, des étoiles brillèrent dans son regard et il défit le bouton et la braguette de son partenaire. Le campagnard sortit la verge de son ami de son boxer et commença à la lécher sur la longueur. A sa grande surprise, et bien qu'endormit, le membre de son partenaire durcissait au fur et à mesure de ces actions. Il s'arrêta, la regarda et se décida de la mettre tout en bouche puisqu'elle était maintenant bien humide et dur. ~

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 22 Sep - 19:59
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Tout était calme, normal, l'as dormait tranquillement. Hé puis, ce n'ai pas un peu de bruit qui va réveiller ce flemmard professionnel ! Il arrivait même à rêver, le pauvre il n'avait pas dû assez dormir. C'était un rêve plutôt tranquille, il était seul dans le gymnase de Teiko et s'entrainer au basket. Évidemment, tout ses paniers rentrés avec une facilitée effrayante.

Tout à coup, une personne apparu sur le terrain, en la voyant Aomine sourit, c'était quelqu'un qu'il connaissait très bien. L'as le laissa venir à lui, le terrain était bizarrement assez sombre, même avec l'éclairage, il devait faire nuit. La personne posa sa main sur son torse et le poussa au sol, le basketteur n'opposa aucune résistance, son corps ne lui obéirait pas de toute façons. De toute façons, il n'avait pas eu mal en tombant. Elle commença alors à déboutonner son pantalon, se rapprocher de la partie de son corps ten convoité...

Inexplicablement, il commença à ressentir du plaisir sans toute fois comprendre. Parfois dans un rêve, même la chose la plus étrange peu nous paraître normal ! Sans prévenir, la personne alla plus loin... une vague de plaisir plus forte que les autres le réveilla brusquement, il se redressa.


-Ah ~... Tetsuya !


Il porta sa main à sa bouche pour étouffer d'autre gémissement et regarda brièvement autours de lui, il avait du s'endormir pendant qu'Aoki cuisinait... d'ailleurs où était-il ? L'as avait remarquer le plat de crêpe sur la table, qui au passage, sentait rudement bon. Quelque chose le troubla... et si se rêve, était plus réel qu'il ne le pensait ? Il se sentait toujours aussi chaud et sa respiration était devenu plus rapide. Il était toujours assit, ses jambes ne lui répondaient pas, il arrivait tout de même à sentir quelqu'un sous la table... le pervers ! Il avait profiter de son sommeil pour faire des siennes ! Enfin, ce n'était pas lui qui allait s'en peindre, il se pencha un peu plus en arrière jusqu'à l’apercevoir, c'était bien ce qu'il pensait, le brun avait effectivement profiter de lui ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 22 Sep - 20:40
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

La gatterie qu'offrait le campagnard à son as marchait à merveille et celui-ci en était ravi. Avant de passer rien de mieux que de se détendre n'est-ce pas? ~ Il continuait ce qu'il avait commencer mais s'arrêta bien vite à l'entente de la voix de son partenaire.

"Ah ~... Tetsuya !"

Qu'est ce que c'était que ça?! Pourquoi avait-il prononcé ce prénom? Pourtant Kuroko... Nan pas possible. La veine sur le front du jeune garçon palpita de nouvea. Sa jalousie refit surface. Qu'allait-il bien lui faire maintenant? Il vit son partenaire se pencher pour l'apercevoir. D'ailleurs quand il vit ça, le jaloux lui offrit un sourire radieux. Si les crèpes n'avait pas été sur la table, il se serait levé sans ménagement et aurait frappé son partenaire avec toute la force qu'il pouvait posséder. Mais mon Dieu! A quoi pouvait-il penser cet enfoiré! D'habitude, Aoki était plus que polis mais là s'en était trop, il fallait qu'il s'exprime haut et fort! Mais d'abord, il se devait de finir quelque chose... Ou pas d'ailleurs. Si il finissait sa tache, sa aurait été trop de bonheur pour son partenaire. Le tanuki regarda la verge bien dur maintenant et soupira. C'était tentant de finir mais maintenant il n'en avait plus envie.

Il murmura une excuse et se releva pour dominer en hauteur son coéquipier. Il levant sa main et l'observa un moment. C'était pas son genre d'être violent. Il soupira à nouveau et fronça les sourcils. Ce qu'il voulait faire n'allait pas être sans conséquence et il le savait.

"Excuse moi mais t'es un putain d'enfoiré, j'en ai assez."

Son poing se fermit et avec toute la force qu'il avait, il frappa Aomine. Ceci eut pour effet de faire tomber son partenaire et calmé quelque peu Aoki. Il regarda son seme avec encore une certaine colère dans les yeux et s'assis sur la chaise à côté pour posé ces coudes sur la table et enfouir sa tête dans ces mains. Ils n'étaient pas en couple, alors pourquoi, mais au grand POURQUOI, devait-il réagir comme ça? En plus de ça il ne devait surtout pas avoir de mauvaise relation avec lui à cause de leur promesse. Il n'avait plus faim. Une larme coula. A cause du stress ou de sa réaction violente? Il l'essuya vite fait et releva sa tête pour poser son regard sur son partenaire.

"Désolé."

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 23 Sep - 13:46
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


La gaffe qu'il venait de faire ! Ça commençait à devenir une habitude ! A chaque fois il fallait au moins qu'une chose tourne mal. Et l'autre qui lui fait un sourire, hypocrite ! Il bouillonne de rage, ça se voit pas besoin de la cacher. Ça voulait surtout dire qu'il allait prendre chère. Aomine soupira en se préparant au pire sans toute fois avoir peur, qu'est-ce qu'il pourrait bien lui faire de toute façons ? Lui crier dessus ? Le frapper ? Il avait l'habitude de toute façons avec le nombre de fois qu'il avait fait enragé Satsuki, elle s'énervait et au moment de le frapper elle partait bouder et si elle le frappait quand même, c'était pas grand chose. Le brun se leva la main menaçante, il allait quand même pas le gifler ? Non, il n'oserait pas.

-Excuse moi mais t'es un putain d'enfoiré, j'en ai assez.


Enfoiré, ça c'est pas nouveau. Voilà, maintenant il va partir boud- ! GOD ! En quelques secondes il s'était retrouvé par terre ! L'enfoiré, i l'avait vraiment frappé ! Et pas qu'un peu ! C'était encore plus fort que le coup qu'il avait reçu du père de son petit-ami.

L'as porta sa main à sa mâchoire, il allait finir défiguré s'ils continuaient tous à le frapper là ! Il sentait déjà le gout du sang remplir sa bouche. Il jetta un regard haineux à son "ami", le pire dans tout ça, c'est qu'il n'avait même pas fait exprès de prononcer le nom Tetsu ! L'as profita de cet instant de calme pour remettre son boxer et son pantalon en place, le pauvre brun allait prendre chère, il détestait qu'on le frappe et surtout pour rien, ce n'était pas comme s'ils étaient en couple. Encore heureux qu'il se cachait le visage sinon il se serait déjà levé pour le frapper.

Le brun leva enfin la tête... il avait les yeux rouge ! Aomine écarquilla les yeux quelques instant. Ça l'avait touché autant ? Il avait pleuré !


-Désolé.


Son cœur se sera, il n'aimait pas faire du mal aux personnes qu'il apprécie, il n'aurait jamais pensée que ses paroles l'aurait touché à se point. Et pourquoi ça le perturbé autant de le voir pleurée ? Il l'avait tout de même frappé ! Il soupira intérieurement et la avant de se dirigé vers Aoki et de le prendre dans ses bras et le pressa contre lui. Pourquoi il faisait ça ? Aucun idée, ça lui était venu tout seul.

-C'est pas grave...

D'un certaine manière, l'as culpabilisa un peu, son "ami" avait tout à fait raison, même s'il ne l'avait pas fait exprès il n'aurait jamais dû se lancer dans une aventure pareil et quoi qu'il fasse l'un des deux souffrira et le pire dans tout ça c'était la situation de Aoki. En apprenant qu'il avait déjà un petit-ami qu'est-ce qu'il avait bien pu ressentir ? Pourtant Aomine ne le considérait par comme un simple extra, il restait son ami voir... un peu plus. RAH ! Lui et Tetsu était simplement trop différent pour faire une quelconque comparaison. Et pourquoi il pensait à ça d'ailleurs ? Pour le moment c'était de Aoki qu'il devait se préoccuper, il ne pouvait tout simplement pas le laisser pleuré sans rien faire.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 23 Sep - 17:13
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

A sa grande surprise, l'as fut beaucoup moins violent que l'aurait pensé le campagnard. D'ailleurs, quand celui-ci le pris dans ces bras pour le serrer contre lui, il se calma automatiquement. Les pleures cessèrent et il renifla plusieurs fois avant de s'arrêté complètement.

"C'est pas grave..."

Biensur  qui si c'était grave! Il l'avait frappé et bien en plus. Une réalité lui vint à l'esprit. Maintenant qu'il y pensait, en faite le membre de la génération des miracles qui était son petit ami, était bel et bien Kuroko. Cette pensée lui fit un peu plus mal au cœur, puisqu'à sa première rencontre avec le petit bleuté, il lui avait demandé des choses malsaines et surtout sur Aomine. Il ferma les yeux et se laissa entrainer dans l'étreinte de son partenaire. Il fallait qu'il oublie tout ça. Nan, c'est pas il fallait, c'est qu'il faut le faire. Tâche assez facile puisque le campagnard était quand même fort mentalement, sauf à des moments de pression comme celui-ci. Il soupira de soulagement et rouvrit les yeux, calmé. Sa main se mit sur la tête d'Aomine et il la caressa pour lui montré sa gratitude et son calme.

"Je suis vraiment désolé... Je sais pas ce qui m'a pris... Je ne voulais pas te frapper..."

Il se détacha de l'étreinte de son coéquipier et se leva pour remettre la chaise correctement. Il se retourna et se mit face à Aomine. Il lui toucha le visage et sourit sincèrement. Le calme était maintenant revenu. Il culpabilisa un peu pour ce qu'il venait de faire et s'approcha de lui de façon que leur deux fronts se touchent. Il ne fallait surtout pas qu'il brise ce moment. Ses yeux se plongèrent dans ceux de son as. Ils étaient magnifique. D'ailleurs, ça lui rappela qu'il n'avait jamais fait ça avant et il en était heureux que ce soit maintenant. Tous ce qui était fait en ce moment même, était précieux et gardé  en mémoire. Ces bras passèrent autour de son cou et il l'étreignit. Sa tête se posa aussi dans son cou. Aoki ferma les yeux un petit moment et resta immobile. Dès qu'il se sentit mieux, il releva la tête pour embrassé calmement Aomine. C'était peut être pas le bon moment mais son instinct lui dictait de le faire. 

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 23 Sep - 20:56
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Aomine laissa calmement son partenaire se calmer dans ses bras. Quelques instant après, le brun ne faisait plus aucun bruit, il était enfin revenu à la normal. Son partenaire passa sa main dans ses cheveux et les caressa. Ça devait bien être le seul moment "calme" que les deux jeunes hommes avait vécu entre eux, pourtant il ça ne le dérangeait pas le moins du monde, s'en était presque... agréable. Il ferma lentement les yeux et desserra légèrement l'emprise qu'il avait sur lui.

-Je suis vraiment désolé... Je sais pas ce qui m'a pris... Je ne voulais pas te frapper...


Son partenaire se détacha enfin de lui, il s'était calmé. Il rouvrit les yeux et l'observa remettre sa chaise en place. Qu'allait-il faire maintenant ? Manger les crêpes ? Non, il resta face à lui, bizarrement Aomine fut soulagé sans vraiment comprendre pourquoi. Il ne prit même pas la peine de lui répondre, après tout... que pourrait-il bien lui dire ? Qu'il a eu raison de le tabasser ? Certainement pas. Son partenaire descendit alors sa main sur son visage, Aomine souffrait encore à cause du coup de tout à l'heure, mais il ne le montra pas pour ne pas faire culpabiliser Aoki encore plus, se serait un comble quand même s'il se remettait à pleurée alors qu'il vient juste d'arrêter. Son "ami" rapprocha alors sa tête de la sienne, sans s'en rendre compte il fit la même chose et les deux se fixèrent dans les yeux. C'était vraiment troublant, dans quel jeu s'étaient-ils embarqué ? Les bras de son partenaire se refermèrent autours de son cou, il cala ensuite sa tête dedans, c'était fini ? Qu'est-ce qu'il voulait encore faire ? Pleuré ?

Sa tête se redressa enfin et le brun entreprit de l'embrasser. Le plus calmement possible. Aomine commença alors lui aussi à lui répondre avec douceur, mais il stoppa bien vite le baiser en se reculant. Ses yeux ne regardait même pas son "ami" et pourtant il ne montrait aucune expression particulière sur son visage. Qu'avait-il ressentit à se moment là ? De la peur, la peur d'une émotion inconnu qui avait un bref instant, capturé son cœur et enflammé son corps. Leurs relation était basé sur le sexe, il ne devait pas faire ce genre de chose là, ça devrait normalement être réservé à son petit-ami et à personne d'autre. Tout simplement. Il daigna enfin de reposé enfin son regard dans celui de son partenaire, le doute n'avait pas sa place pour quelqu'un d'aussi égocentrique que lui.


-Je préfère... finir les crêpes si tu le veux bien.


Traduction: J'ai peur de l'inconnu donc je détourne le sujet. Aomine se réinstalla ensuite correctement sur sa chaise, il n'avait pas totalement menti en disant ça puisque il avait faim, mais il se refusait de faire ou de dire quoi que ce soit qui pourrait entacher sa fierté.

-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Mar 25 Sep - 14:24
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Son partenaire lui répondit avec la même douceur mais il s'arrêta bien vite à son goût. D'aillerus, il fut assez déçu par cet arrêt. Le campagnard remarqua que son partenaire ne le regardait pas des les yeux et sa l'inquiéta un peu. Son inquiètude partit bien vite quand celui-ci releva la tête pour briser le silence qui règnait entre les deux jeunes hommes.

"Je préfère... finir les crèpes si tu le veux bien."

Aoki acquiessa silencieusement et s'assit sur sa chaise avant de se servir dans le plat de crèpes. Il en pris une, puis deux, puis trois et ainsi de suite jusqu'à se rendre compte qu'il n'en restait qu'une dizaine et les laisser à son partenaire. Tout ces enchainements d'évènement lui avait de nouveau ouvert l'apétit. Le repas fut quand même assez silencieux. On entendait juste les oiseaux qui gazouillaient dehors. Bien qu'il détestait le silence, ces bruitages commençaient à l'agacer. Il se passa la main dans les cheveux assez nerveusement, avant de se lever, enlever son tablier et se diriger vers l'évier. La fenêtre était juste devant lui et il posa son regard sur son jardin. Il était assez grand. Il y avait même deux panier de basket poser. En les voyant, un léger sourire s'afficha. Son visage se tourna en direction d'Aomine.

"Je vais chercher ma guitare, j'ai besoin de jouer un peu."

Il s'executa et partit en direction des escaliers. Encore souffrant, il redoutait encore les démoniaques escaliers et il soupira quand il fut devant celle-ci. Il les monta en gémissant de douleur à chaque marche. Monter était beaucoup plus dur que descendre... Une fois cette terrible épreuve surmonter, il soupira de soulagement. Le campagnard prit maintenant la direction de sa chambre et dès qu'il fut dedans il sourit à la vue de sa guitare. Il marcha vers celle-ci, la saisit et fit marche arrière. La descente des escaliers fut plus facile que la première fois. Il en était d'ailleurs soulager. Une fois de retour dans la cuisine, il offrit un petit sourire à son partenaire, avant de s'assoir devant lui et déballer sa guitare. Qu'allait-il pouvoir bien jouer...? Un morceau mélancholique aurait été le bienvenue mais le soleil brillant de dehors l'en dissouada. Plus dynamique, encore plus. Un enorme sourire vint se coller sur le visage du jeune guitariste. Sa motivation était revenue. Il commença à jouer, avec passion. Les bruits que fournissaient les cordes rendaient encore plus heureux Aoki. Il aimait cet instrument. Son morceau prit fin et ses yeux pétillaient. Il n'allait pas jouer plus pour ne pas gêner son partenaire et posa sa guitare dans son étuit.

Il se leva et alla fouiller dans le frigo. Maintenant il voulait boire un peu. Du lait lui ferait un bien fou. Il se saisit de la brique et la secoua. Etant presque vide et destestant finir les bouteilles, il la reposa. Il poussa un soupire, ferma le frigo et se retourna pour regarder dans les yeux son coéquipier. Son expression devint sérieuse il fallait qu'il lui dise un truc d'important.

"J'aimerai te présenté à ma mère."

Sa demande était plus que sérieuse. En faite, il y avait plusieurs jours de cela, Aoki était tellement heureux, qu'il avait parlé d'Aomine à sa mère. Celle-ci fut enchanté de voir son fils si heureux. Elle lui avait donc demander de lui présenté son ami. Ne pouvant rien refuser à sa mère, le campagnard accepta.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Ven 28 Sep - 22:13
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Le repas fut silencieux, mais il s'y attendait. Aoki n'avait pas mal réagit, c'était déjà ça. Celui-ci d'ailleurs avait prit la majorité des crêpes, mais l'as n'avait rien dit. Il n'avait pas envie de foutre la merde à un moment pareil, surtout que le brun venait de pleurée ce qui aggraverait encore plus les choses, mais bon il devait être du genre fort mentalement donc il s'en remettra.

Après avoir fini de mangé, il observa non sans curiosité son "ami" se lever et aller vers levier, il en profita pour regarder la fenêtre, toujours aussi curieux, Aomine en fit de même, il se pencha en arrière avec sa chaise. Il n'arrivait pas à bien voir d'ici, si ce n'ai un panier de basket dans le jardin. Il devait vraiment être riche l'enfoiré ! Qu'est-ce qu'il allait faire ? Lui proposer un One-on-One ?


-Je vais chercher ma guitare, j'ai besoin de jouer un peu.


Ah, c'était donc pour ça qu'il avait remarqué ces trucs dans sa chambre... l'as n'était pas vraiment fan de musique, pour dormir c'est pas pratique, mais bon si l'autre aime il n'allait pas l'en empêcher en espérant surtout qu'il joue bien. Une fois son ami partit, il ria intérieurement en imaginant sa réaction face aux escaliers, la douleur n'était certainement pas partie pour lui sachant qu'il avait gardé ses courbatures aussi. L'as réfléchi également à sa situation, pourquoi s'était-il sentit aussi bizarre tout à l'heure ? Il ne l'aimait pas c'était certain, les seuls personnes qui compte énormément pour lui sont ses parents (et encore) et Satsuki, peut-être Tetsu, il n'en avait aucune idée. Mais s'il devait décrire en quelques mots ce qui lui arrivait, il n'aurait rien dit or il commençait malgré lui à s'attacher à Aoki.

Son "ami" entra dans la cuisine, Aomine retourna à la réalité et lui rendit un sourire, le brun sortir sa guitare, même sans commençait, il avait l'air tellement heureux. C'était certainement un passion pour lui, peut-être plus que le basket ? Allez savoir du moment qu'il s'amuse, c'est le principale. Le brun commença à jouer un morceau ne plaisant pas forcément au flemmard, mais il devait tout de même reconnaitre qu'il jouait plutôt bien, surtout que ce machin là avait l'air plutôt compliqué à jouer ~
Après avoir finit son morceau, il remballa sa guitare pour le plus grand plaisir de l'as, en plus cet air si joyeux lui donnait terriblement envie de jouer au basket, c'est plutôt rare d'ailleurs.

Toujours sans rien dire, il n'en voyait pas l’intérêt. Il observa ce que faisait son partenaire, celui-ci se dirigea vers le frigo, rien de bien intéressant malheureusement, il prit une bouteille de lait et... la reposa, ouai pourquoi pas, il avait si peur que ça de boire à la bouteille ? Stupide. Dans tout les cas, il abordait maintenant une expression sérieuse. Aomine n'aimait pas ça, ça voulait dire qu'il allait lui demander quelque chose...

-J'aimerai te présenté à ma mère.


Quoi ?! Tout, mais pas ça ! Pas les parents ! Il était déjà traumatisé par le père du fantôme alors ce n'est certainement pas pour rencontrer sa mère ! Et en plus, pourquoi il accepterait ? C'est vrai quoi, ils ne sont pas en couple ou alors le présenter comme un ami ?... Non, n'aurait quand même pas raconté à sa mère tout ce qu'ils avaient fait ?! Il n'oserait pas de toute façons. Aomine jeta un bref regard sur la pendule, ils avaient largement le temps, il recula et s'appuya dos contre le plan de travail, les mains sur le record.

-Même pas en rêve et en plus je n'ai aucune raison de la rencontrer.......sauf si tu arrive à me convaincre ~


Au début, il était contre. C'était pas son problème de toute façons, mais sans savoir pourquoi, une idée lui était passé par la tête. Il avait dit ça spontanément et le pire dans tout ça, c'est qu'il lançait maintenant un regard explicite envers le brun. Dur dur de changer les habitudes n'est-ce pas ?


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 29 Sep - 6:13
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Son partenaire n'avait pas réagit comme Aoki s'y attendait. D'ailleurs c'est comme si il ressentait un peu comme de la panique après cette demande. Le campagnard pris une moue interrogative et pencha la tête. A quoi avait-il pu bien penser pour ressentir ça? Il soupira mais resta le regard fixé sur son partenaire. Celui-ci regarda la pendule et s'appuya sur le plan de travail.

"Même pas en rêve et en plus je n'ai aucune raison de la rencontrer.......sauf si tu arrive à me convaincre ~"

Les yeux du tanuki s'agrandirent. Le regard très explicite de son coéquipier venait de lui faire penser à des choses pas très saines, celles-ci avaient fait naître une bosse au niveau de son entre-jambe. Au lieux de se sentir gêné et de rougir face à ces pensée, il étira un sourire bien pervers. Si le convaincre était si facile, alors ça allait devenir une partie de plaisir pour Aoki. Mais avant toute chose, il fallait mettre sa guitare en sécurité. Il la prit et la posa près du frigo, pour ne pas qu'elle prenne un coup pendant que les deux jeunes s'activaient. Une fois fait, Aoki se retourna pour se diriger vers Aomine le plus sensuellement possible. Ressentant encore de la douleur, il avait du mal mais c'était pas si grave dans le fond. Une lueur perverse s'était allumé dans les yeux du campagnard pour accompagné son sourire.

"Si je dois te convaincre comme ça, alors je sens que sa pourrait devenir un jeux d'enfant. ~"

Ayant fini sa progression, Aoki se colla contre son partenaire et se frotta à lui. Le campagnard devait avant toute chose attisé le désir de son coéquipier. Il lui enleva donc son haut. Le tanuki le trouvait toujours autant magnifique. Une de ces mains commença à parcourir son torse et l'autre partit touché la partie un peu plus basse qui était un peu endormit. Les caresses qu'il lui procurait étaient plus sensuelles en ce moment même. Il ne fallait pas précipité les choses pour l'instant. Pour le convaincre, il allait utilisé tout les moyens, même les plus indécents.

Le membre de son partenaire commençait à réagir aux caresses et Aoki étira un sourire. Sa propre bosse augmentait encore. Il s'attaqua donc aux tétons, en suçotant l'un et caressant l'autre de sa main libre et vice-versa. Aoki aimait bien cette partie du corps, car c'était celle qu'il trouvait la plus mignonne. Il continua donc son action encore un petit moment avant de se reculer et d'arrêter tout. Le campagnard étira un sourire plus qu'explicite et enleva son boxer. Il était tant qu'il mette en route ce qu'il voulait faire maintenant. Il monta sur la table, se mit à quatre pattes et colla sa tête contre la table, de façon à que ces bras n'est aucun poids à supporté. Aoki sentant l’excitation monté de plus en plus, haletait et plaça ces mains pour ouvrir l'entrée situé entre ces fesses. Son regard se posa sur Aomine et un sourire perverse s'étira de nouveau sur ces lèvres.

"Prends-moi. ~"

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 29 Sep - 10:34
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il avait l'air surpris, normal vous me direz. Mais Aomine savait qu'Aoki ne réagirait pas mal, il était aussi, voir plus pervers que lui. Le sourire qu'affichait le brun confirma ses pensées. Mais avant de faire quoi que se soit, il prit sa guitare et la posa en lieu sûr. L'as ne pu qu'étirer son sourire, ça voulait dire qu'il allait y avoir du grabuge ~
Son partenaire avança vers lui, sans trop boiter c'était déjà ça. La lueur malsaine qui parcourait ses yeux était tout simplement excitante.


-Si je dois te convaincre comme ça, alors je sens que sa pourrait devenir un jeux d'enfant. ~


Un jeu d'enfant ? Pas sur, l'as n'était pas facile à faire craquer, surtout quand il le demande lui même, indirectement bien sur. Son partenaire se colla à lui et commença à se frotter. Aomine se laissa faire y compris quand il lui enleva son débardeur, il voulait voir jusqu'où le brun pouvait aller ~
Il commença à lui caresser son torse musclé, l'as avait bien remarqué que son corps lui plaisait, sinon il ne réagirait pas de la même manière à chaque fois qu'il se déshabillait devant lui. Un frisson le parcouru quand celui-ci posa une main entre sur son pantalon au niveau de sa virilité. Ah le petit coquin, il voulait donc l'attaquer par là, c'était bien trop facile comme ça.

Sa respiration devenait de plus en plus désordonné au fur et à mesure des "caresses" que lui faisait son partenaire. Il essayait de paraitre le moins réceptif possible, mais la bosse qui était en train de déformer le reste de ses vêtements le trahissait bien. Le pauvre basketteur devait s'agripper de toute ces forces au rebord pour ne pas lui sauter dessus et ce fut cent fois pire quand son partenaire commença à s'attaquer à ses tétons, il n'arrivait plus à retenir ses gémissements désormais. L'envie était de plus en plus grande et il n'allait certainement pas se retenir bien longtemps, c'était une question de seconde avant qu'il le plaque au mur. Il détestait ne rien faire ! C'était bien trop frustrant !

Mais l'instant d'après, Aomine ne sentit plus rien, il avait arrêté ! Pourquoi, il voulait lui faire pareil que ce qu'il lui avait fait hier ? De toute façons s'il lui fait ça, lui ne se retiendrait pas c'était certain. En quelque sorte, le sourire pervers de son partenaire le rassura, il avait toujours quelque chose derrière la tête. Le brun retira son boxer tandis que l'as le dévoré des yeux, il regrettait tellement d'avoir remit son pantalon tout à l'heure !

Son regard n'arrivait plus à se détacher de son partenaire, il n'allait tout de même pas... si ! Il était monté sur la table ! Le brun se mit dans un position pour le moins explicite, tout était clair dans la tête d'Aomine, il ne voulait qu'une chose, le baiser. Encore.


-Prends-moi. ~


A ces mots, il déboutonna son pantalon et enleva le reste d'un coup. C'était limite s'il ne se bavait pas dessus. C'était une provocation bien trop forte pour qu'il lui résiste. Il avait su exactement quoi dire pour le faire craquer, le pauvre, il avait déjà prit chère, mais là...

Aomine monta lui aussi sur la table, il prit les mains de son partenaire et les ramenas en avant de façons à ce qu'il revienne à quatre pattes, il n'avait pas besoin de ça et en plus il allait se défoncer le cou s'il se faisait pilonner dans une tel position. Il s'appuya sur la table d'une, mais et de la main libre, il parcourra le torse de son partenaire et descendit rapidement vers son membre et commença des vas-et-viens. Il n'avait pas pour autant abandonner l'idée de se faire plaisir, il le pénétra en même temps tout en faisant des vas-et-viens vigoureux sans pour autant être aussi rapide et brutaux que ce de la dernière fois. Pour ça il aurait dû attraper directement le bassin de son partenaire et même s'il était fatigué et courbaturé, pourtant il savait que ça n'allait pas tardé à arriver, c'est à peine s'il pouvait encore penser. Il n'avait aucune expérience concernant les relations entre hommes et ça l'énervait, va falloir qu'il commence à économiser pour s’acheter des magazines de ce genre...


-Ah ~... Aoki !

L'as se mordit les lèvres, il se sentait venir, mais il ne voulait pas encore le faire. C'était idiot, mais il voulait être celui qui tien le plus longtemps, la dernière fois c'était son partenaire. La fierté masculine faisait vraiment faire de ces choses des fois... surtout pour quelqu'un d'aussi égocentrique de lui ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 29 Sep - 18:04
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

La provocation d'Aoki avait parfaitement bien marcher. Il entendit des bruits de vêtements qui s'enlevèrent et vit Aomine monté sur la table. D'ailleurs celui-ci, lui ramena ces mains devant. Sans doute avait-il pensé qu'il pourrait s'en servir comme appui? Jamais de la vie! C'était trop compliqué de tenir sur ces bras quand on se faisait pilonner par derrière. Surtout que plus l'excitation montait, plus les forces du campagnard l'abandonnaient.

La respiration d'Aoki devenait de plus en plus saccadé. La main d'Aomine parcourait son torse pour ensuite descendre faire des vas-et-viens sur sa verge. Le tanuki émit un gémissement rauque quand son partenaire le pénétra et entama des vas-et-viens énergique mais moins violent que la nuit dernière. D'ailleurs, Aoki prenait très bien son pied et gémissait de plus en plus fort. Du liquide pré-éjaculatoire sortait déjà du membre du tanuki.

"Ah ~... Aoki !"

Le soupir d'Aomine émoustilla Aoki et il se sentait venir. C'était bien la première fois qu'il entendait son nom de cette façon, et surtout de la bouche de son partenaire. Le tanuki se mordit la lèvre. Il voulait faire un peu plus duré ce moment mais la jouissance était proche, très proche, et il ne pouvait presque plus lutter contre. Ces yeux s'écarquillèrent et un gémissement plus fort que les autres sortit de la bouche du campagnard. Son coéquipier avait encore trouvé le point qui lui faisait voir les étoiles. Ne pouvant plus tenir et ayant ressentit un tout plein de plaisir, Aoki se libéra sur la table en gémissant le nom d'Aomine.

Son front se colla sur la table et il reçu les derniers coups de bassin d'Aomine avant de se retourné face à lui. Il se remonta un peu et étira un sourire satisfait. Sa respiration n'était pas encore redevenue normale mais il arrivait quand même à s'exprimé.

"Alors? Je t'ai convaincu? ~"

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Sam 29 Sep - 22:07
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il continua, encore et encore. Se retenir était de plus en plus dur, c'était pareil pour son partenaire qui gémissait de plus en plus fort, de quoi rendre les choses encore pire. Il ne tard pas d'ailleurs à sentir de la semence sur sa main. Maintenant plus question de se retenir, il pouvait enfin se libérer ! L'as relâcha donc son emprise du brun et fit glissé ses mains sur ses hanches afin de continuer des vas-et-viens plus brutaux. Ses gémissements devinrent rapidement plus marqué, il ne tenu pas bien longtemps et fini par se libéré à l'intérieur de son partenaire.

Sa respiration ne s'était pas calmer pour autant, il se retira et regarda son "ami" se tourner vers lui. Malheureusement, il ne profita pas de cette vu bien longtemps, il "tomba" de fatigue sur lui et s'appuya sur ses avant-bras pour ne pas l'écraser complètement bien que désormais, le bas de son corps était complètement collé au sien. Il nicha sa tête dans le cou de son partenaire, sa flemmardise reprenait le dessus.

-Alors? Je t'ai convaincu ? ~

-Hmmph...

Son grognement était justifié. Quoi qu'il choisisse de toute manière il devrait se lever et c'est fatiguant. Il enfoui sa tête un peu plus profondément et réfléchi. Lui convaincu ? Certainement pas au point d'affronter encore une fois les parents d'un autre même s'il était vrai que son argument était des plus appréciable. Il finit par détacher sa tête de son partenaire afin de pouvoir lui répondre.

-...Nan... J'ai jamais dit que j'accepterais de toute manière.


Il ne mentait même pas, il lui avait demandé de le convaincre, il n'avait jamais dit qu'après il accepterait, c'était cruel, mais c'était la vérité. Aomine n'était pas du genre à se compliquer la vie et encore moins à faire plaisir aux autres si ça n'ai pas dans son intérêt et ten pis si ça ne lui plait pas. Il prit son courage à deux mains et combattit sa flemme pour se relever et descendre de table sans même lui adresser un quelconque regard, pas très romantique. Mais, on a pas à être romantique entre "ami", n'est-ce pas ? Avec lui c'était du, Suit moi, je te fuis ; Fuit moi et ten pis pour toi. Pourtant... c'était si compliqué en situation réel... m'enfin bon, il n'allait tout de même pas se rabaisser à faire quelque chose qu'il ne voulait pas juste pour satisfaire ses désirs d'enfant gâté ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 30 Sep - 12:22
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

"Hmmph..."

Aoki étira un sourire. Son partenaire avait niché sa tête dans son cou et réfléchissait. Le campagnard fit de même. C'est vrai que même si il lui avait présenté un argument convaincant, il n'était pas du tout sur que son coéquipier accepte. Il soupira et posa son regard sur Aomine quand celui-ci releva la tête pour lui répondre.

"...Nan... J'ai jamais dit que j'accepterais de toute manière."

Aomine se releva sans un regard pour Aoki et celui-ci fronça les sourcils et soupira. Il en profita pour se relevé lui aussi et descendre de la table à son tour. Ces fesses étaient maintenant plus que souillé et fallait qu'il prenne une douche avait de faire n'importe quelle tache ménagère. Le campagnard soupira de nouveau et prit sa guitare avant de revenir vers Aomine et lui frotté énergiquement les cheveux.

"T'abuses. Enfin bon c'est dommage, jvoulais lui montré la personne qui m'aiderai à évolué au basket... Jvais prendre ma douche."

Sa main s'arrêta et il la retira. Aoki marcha jusqu'au escalier avant de s'arrêté devant celle-ci et soupiré de nouveau. Aujourd'hui aura été le seul jour où le jeune campagnard eut le plus peur des escaliers. Il les monta donc, non sans peine, et une fois arrivé en haut sa première direction fut sa chambre. Il posa minutieusement sa guitare et regarda l'état de la pièce. Elle puait le sex. Un sourire s'étira sur les lèvres du tanuki en repensant au ébat d'hier soir et sa verge reprit de la forme. Son regard se posa sur celle-ci et il soupira. Fallait de nouveau qu'il se soulage. Il partit donc sous la douche afin de se laver entièrement et se soulager de se nouveau problème.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 30 Sep - 17:14
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il se daigna enfin d'adresser un bref regard à Aoki, celui-ci était descendu lui aussi de la table il avait l'air contrarié, normal en même temps. Il grogna de flemmardise, plus vite il sera chez lui mieux ce sera et ramassa ses vêtements, encore. Quand il se redressa, le brun lui frotta vigoureusement la tête, l'as rougit, il faisait souvent ça à Satsuki, mais personne ne lui avait jamais fait. Aomine le regarda et fronça les sourcils comme un gamin que l'on embête et il écouta ce qu'avait à dire son "ami".

-T'abuses. Enfin bon c'est dommage, jvoulais lui montré la personne qui m'aiderai à évolué au basket... Jvais prendre ma douche.


Il le regarda s'éloigner blasé, mais étira un sourire sadique à la fin en repensant aux escaliers. La douleur avait dû être ravivé après cet épisode coquin ~
L'as réfléchi, se casser maintenant et retrouvé un lit douillé ? Il soupira, c'est vrai qu'une douche ne serait pas du luxe, même s'il s'est douché avant à cause de son p'tit jeux, il avait transpiré comme un porc alors même pas besoin de parler du reste.

Après quelques minutes de réflexion (et surtout parce qu'il avait la flemme de bouger en faite), il se dirigea vers la salle de bain, montant les démoniaques escaliers sans trop de mal à part les courbatures, mais ça ce n'était rien par rapport à ce que ressentait le brun. Il entra silencieusement dans la salle de bain, l'eau coulée déjà sans doute qu'il ne l'avait pas encore remarqué... t'en mieux. Aomine posa ses vêtements dans un coin sec et rentra dans la douche, il caressa le bas du dos de son partenaire et se mit en face de lui tout en gardant son fameux sourire. Il détailla le corps de son partenaire et remarqua qu'il était excité, pas possible que ce soit ça qu'il lui ai provoqué, il devait déjà l'être avant.

-Oh~ J'assure tellement bien que ton corps n'arrive pas à s'en remettre c'est ça ? ~


Il n'avait pas pu s'empêcher de se venter sur ce coup là, comme d’habitude en faite. Il se sentait bien trop supérieur pour douter de lui. L'as posa la main sur les torses du brun et descendit lentement jusqu'en bas... et sur son membre par la même occasion sans toute fois tenter quoi que ce soit (ce serait trop facile sinon et pas assez sadique ~).

-Alors j'ai raison ~ ?


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 30 Sep - 18:31
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

L'eau se mit à couler délicatement sur le corps d'Aoki, qui soupira d'aise à son contact. Il n'avait pas pénétré dans la douche que depuis hier et pourtant celle-ci, à chaque fois, lui faisait un bien fou! Il se frotta un peu les cheveux avant de s'arrêter et entendre des bruits de pas dans les escaliers. C'était surement  Aomine qui montait. Le campagnard fronça les sourcils. Il n'avait pas prévu que son partenaire monte et il ne pouvait pas cacher son érection, maintenant bien présente. Il se détendit finalement. Si son coéquipier montait, il pourrait lui faire que du bien. ~

Avant qu'Aoki ait pu faire quoi que se soit, il sentit une présence derrière lui et un touché qui l'électrisa. Son partenaire était rentré sans un bruit et lui caressait le bas du dos. Aoki poussa un gémissement de surprise assez aigüe et tourna sa tête vers son coéquipier que se mit finalement en face de lui avec un sourire sadique.

"Oh ~ J'assure tellement bien que ton corps n'arrive pas à s'en remettre, c'est ça? ~

Le campagnard étira un sourire amusé. En ce moment même son partenaire devait avoir les chevilles qui gonflait vu ce petit moment de vantardise. Mais au bout du compte, il avait quand même raison. Le campagnard était excité à cause de leur ébat d'hier. Il posa ces yeux sur son partenaire et celui-ci posa sa main sur son torse. À ce contact, un soupir passa entre les lèvres d'Aoki. Ce n'était qu'un simple contact et pourtant ce contact ne faisait qu'augmenté son excitation. Cette main vicieuse commença un parcours lent sur son torse et descendit dangereusement vers la zone éveillé. Quand elle fut arrivé dans cette zone, le campagnard émit un grognement de frustration. Elle ne faisait rien!

"Alors, j'ai raison ~?
-Moui..."

Aoki le regarda dans les yeux et avant que son partenaire puisse agir et continuer sa progression, il se saisit et sa main et l'enleva. Il est vrai qu'il voulait assouvir ces désirs en ce moment même et comme il y a quelque minutes mais dans l'immédiat, et pour le désir mutuel, il fallait qu'il aguiche son partenaire. Son sourire amusé s'afficha de nouveau et le campagnard fit la même chose que lui avait fait Aomine un peu plus tôt. Enfin pas tout à fait. Ces mains s'étaient attardé sur les abdos de son coéquipier. Le tanuki était, à chaque fois, comme hypnotisé par ce corps musclé. Ces yeux descendirent à leur tour sur la partie qu'il touchait et la regarda avec avidité. Aoki resta quelques secondes à faire le même mouvement et s'arrêta net en réalisant qu'il fallait qu'il se calme et qu'il passe à autre chose. Le campagnard se rapprocha donc de son partenaire et l'embrassa avec avidité et jusqu'à qu'il n'est plus de souffle. Dans le même temps, la main libre vicieuse profita pour se glisser sur son membre et de le masturber.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Dim 30 Sep - 21:17
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Son partenaire approuva, enfin un "moui" n'était pas assez pour l'as, il aurait voulu un réponse beaucoup plus clair et qui l'aurait mit en valeur par la même occasion. T'en pis au moins, il n'avait pas dit non c'était déjà ça. Mais au moment où il allait commencer les vas-et-viens sur le membre de son partenaire, celui-ci repoussa sa main. Aomine grogna, il n'aimait pas se faire repousser, mais bon c'était t'en pis pour lui s'il ne voulait pas prendre de plaisir.

Un frisson lui parcouru l'échine, l'une des mains du brun s'était posé sur son torse, qu'est-ce qu'il voulait lui faire ? Le copié ? Un peu comme un certain blond, mais bon il n'avait pas sa place ici. La main baladeuse du petit pervers commençait à descendre, lentement, trop lentement pour l'as, il devait reconnaitre une fois de plus qu'il n'en fallait pas beaucoup pour réussir à se le mettre dans la poche.
Mais, la main ne descendit pas plus, elle s'attarda sur les abdos musclés et ruisselant d'eau du basketteur, Aomine jeta un regard bizarre à son "ami", ok il avait un corps de rêve, mais de la à faire carrément buguer l'autre d'en face... quoi que c'était plutôt flatteur ~

Les neurones de son "ami" se reconnectèrent, enfin, il avait faillit attendre. Il se rapprocha de lui, Aomine se laissa embrasser et répondit avec la même vigueur que son partenaire, mais dû rapidement couper le baiser quand celui-ci entreprit des vas-et-viens sur son membre déjà tendu. Il essaya de maintenir un rythme respiratoire convenable, il prit l'arrière de la tête du brun et la ramena vers lui pour reprendre le baiser encore plus sauvage cette fois-ci, il descendit ensuite dans le cou du brun en le léchant avidement. Son autre main parcourra le pâle torse de son partenaire et commença à jouer avec l'un de ses tétons et fini par s'en lasser et descendre elle aussi sur le membre fièrement dressé du brun pour lui rendre la pareil.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   Lun 1 Oct - 16:16
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Le baiser ce coupa bien vite au goût d'Aoki mais il était satisfait. Ce qu'il venait d'entreprendre, faisait diminué le souffle de son partenaire. Un sourire s'étira sur ces lèvres, avant qu'Aomine lui prenne l'arrière de la tête et l'embrasse sauvagement. Comme à son habitude, le campagnard répondit avec la même vigueur et le même empressement. Le baiser se coupa de nouveau et son partenaire descendit dans son cou pour le lécher avidement. Son autre main était partit exploré le torse du tanuki et à son contact, celui-ci émit un gémissement indécent. Un autre gémissement sortit de sa bouche au moment où Aomine commença à jouer avec l'un de ces tétons durcit par le plaisir. Son souffle devenait saccadé et plus aucune pensée saine passait à travers sa tête. Le coéquipier d'Aoki finit par se lassé de ces tétons et descendit sa main sur la verge de celui-ci avait de commencé à faire des vas-et-viens.

Les soupirs que lâchait Aoki était tout simplement indécent. D'habitude, il avait une attitude correct et tout allait bien mais dans les moments comme cela, il ne pouvait pas se retenir. C'était plus fort que lui. Ayant encore une main de libre, le campagnard la passa de nouveau sur le corps de son partenaire mais cette fois-ci il s'attarda sur ces tétons. C'est comme si il copiait ce que faisait son coéquipier. Il s'arrêta un moment et fronça les sourcils. Il faisait comme cette colle de Kise. Il reprit son action et rapprocha sa bouche du téton qu'il torturait, avant de le lécher et le mordiller avidement. Quelques secondes plus tard, il s'arrêta de nouveau et posa sa tête sur le torse d'Aomine. Son souffle était court. Il essaya tout de même de prononcer quelques mots.

"Jte préviens... t'auras pas mon cul... une nouvelle fois... ~"

Il nicha sa tête dans la cou de son partenaire et le lécha, le suçota et le mordilla. C'était vraiment l'une des régions de l'anatomie qu'il préférait. Aoki s'arrêta net et se frotta le front sur l'endroit où il venait d'appliquer son traitement. N'ayant pas du tout arrêter ces mouvements au niveau du bas du ventre, il continua encore et même augmenta le rythme.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Deux "Amis" [PV.Aoki][YAOI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Chacun son tour mes chers amis
» Una ventana abierta...
» (F/LIBRE) Crystal Reed ≮ j'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP Terminés-