Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Quand une lycéenne de Rakuzan déboule en classe pour affronter un tigre [Caldin Juliette]   Mar 22 Oct - 12:15
Taiga Kagami
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
03/09/2013
✘ Messages :
521
Membre du mois :
62

Le soleil brille, les oiseaux chantent, les enfants vont gaiement à l'école, les adultes courent dans les rues pour rattraper un moyen de locomotion et moi, pétant la forme et vêtu de mon uniforme scolaire, je suis obligé d'aller en cours sous la menace de la coach et de mes amis.

Pour un Mardi, il fait très beau dehors. Je suis assis sur une chaise en classe où le prof nous parle d'histoire du japon je crois. Enfin bref, je ne l'écoute pas, de toute manière je connais plus l'histoire de l'Amérique que celle du Japon. Elle au moins est bien plus passionnante avec ses conflits et ses conquêtes.

Je continu de me liquéfier sur ma table et regarde le ciel par la fenêtre. Qu'est ce que je ne pourrais pas donner pour allez jouer au basket au lieu de m'ennuyer comme un rat mort ici dans un cours autant soporifique que l'inspecteur Colombo.

Je me met à rêvasser de match poignant et spectaculaire, puis peu à peu m'endors sur la table, affalé de tout mon long et ronflant paisiblement.

Endormi, je ne sens presque pas la feuille que l'on me colle sur le dos, ni la craie balancer sur ma tête par le professeur et encore moins les gâteaux qui s'entasse à côté de moi. Mon estomac grogne par moment, sous le coup de la faim et de l'inactivité. Bof, je n'aurai qu'à attendre la sonnerie pour grignoter un peu.

Ah... Enfin la sonnerie libératrice qui résonne à mes oreilles. Comme une douce mélodie, je me réveille dans un bâillement et m'étire tranquillement. Je me prépare à manger une collation quand tout à coup la porte de la classe s'ouvre avec fracas. Une jeune fille aux cheveux portant l'uniforme de Rakuzan regarde attentivement la salle en quête de quelqu'un.

-Hoy la gamine. Tu cherches quelqu'un ou tu t'es paumé? Dis-je entre deux bouchées de ma brioche fourré à la fraise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand une lycéenne de Rakuzan déboule en classe pour affronter un tigre [Caldin Juliette]   Mar 22 Oct - 12:48
Invité
« Invité »
avatar


Dans le vestiaire de l'équipe féminine de Basketball du lycée Rakuzan se trouvait une personne. Une seule, avec ses cheveux roses si caractéristiques et ses lunettes sur ses deux yeux de saphir, on ne pouvait se tromper. Il s'agissait bien de Juliette, la nouvelle capitaine de l'équipe féminine de l'école. Son arrivée avait causé beaucoup de bruit au sein de l'établissement. Ancienne joueuse de niveau professionnel, tout le monde disait qu'elle atteignait sans difficulté la Génération des Miracles. Oui, elle avait entendue parler de ses joueurs. Au nombre de cinq, ils formaient l'ancienne Dream Team du collège de Teiko. Il y avait d'ailleurs le capitaine de cette génération ici, a Rakuzan : Akashi Seijuuro. Elle ne l'avait pas encore rencontrée personnellement et actuellement, c'était le cadet de ses soucis.

En effet, elle était en train de regarder une vidéo. On y voyait un match, une finale plus précisément. Seirin contre Shutoku. Elle avait entendue dire que l'équipe de Seirin avait montée en puissance cette année et avait même défait deux des trois Rois de Tokyo dans la même journée. Autant dire que cela avait titillée l'imagination de la rose. Peut-être trouverait-elle dans cette équipe un tigre ou un dragon, quelqu'un capable de l'amuser un tant soit peu ? C'est ce qu'elle espérait. Deux joueurs de Seirin retenait son attention : le numéro dix et le numéro onze. Oui, elle avait remarquée du premier coup d’œil les exploits perpétrés par Kuroko. Selon elle, il avait le niveau d'un semi-professionnel, autant dire que le combattre aurait été très alléchant. Si seulement il n'était pas doué uniquement pour les passes. Qu'elle dommage. Quand au dixième, Kagami, il était assez particulier. On disait qu'il rivalisait avec le Kiseki no Sedai et en effet, il était impressionnant. Pour un gamin évidemment.

Le combattre serait amusant. Malheureusement, elle ne pouvait le faire sur un terrain car c'était un garçon, et elle une fille. Tss, c'était lamentable. Enfin, elle n'y pouvait rien. La seule chose qu'elle puisse faire, c'était directement aller le défier sur son territoire. Un sourire se dessina sur son visage tandis qu'elle prenait son sac de sport avec elle. Elle allait à Tokyo. Le chemin n'avait pas été très long, et heureusement. De toute façon, elle était entrée en mode "zone noire". Ses talents naturels affluaient tranquillement et lentement dans son corps, pour une seule chose : combattre. Car le jeux aérien de Kagami avait réveillé un soupçon de combativité en elle. Restait à savoir s'il était aussi bon qu'elle le pensait.

En tout cas, trouvé l'endroit ou ce cul-terreux se cachait n'avait pas été très difficile. Tout le monde le connaissait au lycée et c'est sans mal qu'on lui désigna une salle de classe au second étage. Tandis qu'elle marchait, quelques regards se posaient sur elle. On ne voyait pas une telle beauté tous les jours. Qui plus est, elle n'était même pas de l’école. Finalement, après quelques minutes de marche, elle était enfin devant la salle. C'était d'ailleurs l'heure de la pause-déjeuner et il n'y avait pas grande. Tant mieux. Fort heureusement, le pseudo-américain était déjà-là. En voyant arrivée l'étudiante, il prit la parole :

-Hoy la gamine. Tu cherches quelqu'un ou tu t'es paumé?

Gamine ? Il plaisantait sans doute. Après tout, elle était plus âgée que lui. Quoi que après tout... vu son air débile et la façon dont il mangeait, ce n'était pas une blague. Il était sérieux. Vraiment, la surpopulation de crétin sur cette planète était affligeant. Elle prit alors la parole d'un ton tranchant et sec, sans équivoque :

Je pensait que ton peuple connaissait l'importance due au respect des ainés, Kagami Taiga.

Bien évidemment qu'elle connaissait son nom. Elle n'avait pas perdue une miette de la vidéo. Comment devait-elle passer à l'offensive maintenant ? Jouer carte sur table semblait être la meilleure option. Après tout, il ne fallait pas faire griller les neurones du tigre.

Je suis Juliette Caldin, du lycée Rakuzan comme tu t'en doute. Quand à la raison de m venue... c'est pour t'affronter au basket.

Tout en disant ça, elle sortit de son sac de sport un ballon orange et rond. Si en plus on prenait en compte son attitude, on savait qu'elle ne plaisantait pas. Restait à savoir s'il accepterait. Mieux valait le provoquer en tout cas, il n'avait pas l'air du genre a affronter une fille.

Mais je comprendrais que tu refuse. Après tout, tu as perdu contre la Kiseki no Sedai. Alors tu n'aurais aucune chance face à moi, qui ai été la nouvelle étoile montante du Basketball dans la ligue professionnel en France.

Un sourire niais et provocateur. Une voix mielleuse et des arguments qui faisaient mal. Le cocktail de la provocation parfait. Juliette était sûr qu'il répondrais oui au défi. Et s'il n'acceptait pas, elle pourrait toujours ruiner sa réputation. Car Juliette était une femme mauvaise. Elle était prête à tout pour arriver à ses fins. Elle était donc attentive, se préparant toute ouïe dehors à l'écoute de la réponse de son futur adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand une lycéenne de Rakuzan déboule en classe pour affronter un tigre [Caldin Juliette]   Mar 22 Oct - 13:24
Taiga Kagami
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
03/09/2013
✘ Messages :
521
Membre du mois :
62

-Je pensait que ton peuple connaissait l'importance due au respect des ainés, Kagami Taiga.

Tiens comment une personne que je n'est jamais vu de ma vie connait mon nom?

-Je suis Juliette Caldin, du lycée Rakuzan comme tu t'en doute. Quand à la raison de m venue... c'est pour t'affronter au basket.

Puis elle sort un ballon de basket. Elle est pas sérieuse là? Comment une personne qui arrive d'un coup peut me proposer un match comme si de rien était? J'ai entendu dire par des membres de la GM qu'Akashi était très autoritaire mais je ne pensais pas que des joueurs de son lycée soient aussi sans gène pour m'obliger à faire un one-one.

-Mais je comprendrais que tu refuse. Après tout, tu as perdu contre la Kiseki no Sedai. Alors tu n'aurais aucune chance face à moi, qui ai été la nouvelle étoile montante du Basketball dans la ligue professionnel en France.

Avec son sourire niais et provocateur, je ne sais pas ce qui me retient de lui foutre mon poing dans le visage... Ah si, les élèves autour de moi qui nous dévisagent. Il est vrai que là je n'est qu'une seul envie, c'est de lui rabattre son clapet en la réduisant en charpie. La seule personne que j'accepte un temps soit peu son arrogance c'est Aomine, alors c'est pas une fille qui va faire sa loi et me ridiculiser devant mes camarades de classe.

-Tu peux rentrer chez toi gamine. Que tu sois étoile montant ou pas je m'en fout comme de mon dernier hamburger manger. Là je suis en cours et j'ai pas envie de me faire coller ou suspendu de match de basket pour une prétentieuse comme toi. Lui dis-je avec un froideur que je ne me connaissait pas.

Je me remets à manger ma brioche après avoir indiquer la porte d'un geste de la main et essaye en vain de me calmer. Cette rosette m'as mis en rogne, je suis dans un tel état de colère que cela ne m'étonnerai gère que l'on me dise que je bout sur place. Si la coach ne m'avait pas menacer de m'expulser des prochains match de basket si je séchais encore un cours ou que j'ai une mauvaise note, là je lui aurai fait bouffé la poussière à cette pimbêche !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand une lycéenne de Rakuzan déboule en classe pour affronter un tigre [Caldin Juliette]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand une lycéenne de Rakuzan déboule en classe pour affronter un tigre [Caldin Juliette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre
» Beverly Paxton.
» 07. Premier jour d'une nouvelle vie
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP mise à jour-