Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?   Jeu 8 Aoû - 14:35
Invité
« Invité »
avatar


   

Kyle
Bennet

Histoire
...




   ~ Enfance ~
   ~ https://www.youtube.com/watch?v=0g9poWKKpbU ~

   La famille de Kyle a toujours été une très belle famille unis. Ses parents se sont rencontrer quand ils avait 20 ans chacun. Sa mère est une artiste au grand talent. Elle fait de merveilleuse peut-être depuis toute jeune. Son père, lui, est un compositeur de chanson au piano et au violon. Les deux se sont rencontrer lors d'une exposition de peinture. Kayla, la mère de Kyle, était là pour ses peintures qui allait être affiché et son père, Matthieu, était là pour jouer de douce mélodie lors de l'exposition. Les deux futurs adultes avaient parlé ensemble lors de l'exposition jusqu'à devenir ami. Vers leur 25 ans, ils se sont mariés. Et enfin, à 27 ans, naquit Alexandre, surnommé Alex. Il ressemblait beaucoup à leur mère. Des cheveux d'un brun pâle, des yeux d'un magnifiques verts et une peau légèrement foncé. Quatre ans plus tard vint au monde Kyle.

   Kyle fut le deuxième et dernier enfant de la famille Bennet. Plus du côté de son père avec ses cheveux noirs et ses yeux d'un rouge foncé, il fut très proches de son grand frère dès les premiers jours. Prenant sur son frère comme un idole, le jeune Kyle grandit beaucoup en compagnie de son aîné. Il apprenait presque tout avec lui. Il apprit à marcher, à parler, à tombé et se relevé. Son premier mot fut " Aleeeéé! " pour dire Alex. Il avait encore du mal à prononcé le X. Bien-sûr ses parents étaient aussi très présents pour les deux jeunes enfants, mais Kyle fut toujours très proche de Alexandre. Un très grand lien les unissaient. C'est comme s'ils étaient fait pour vivre à côtés, attachés par se lien invisible fraternel. Les premiers pas de Kyle fut incertain, mais vu les encouragements de son aîné, il finit par apprendre à marcher, puis à courir sous les rires de sa mère et les sourires de son père. Oh et j'oubliais presque! Oui, Kyle est bien né en Angleterre, mais ils durent déménager pour causer de "raison personnel d'adultes" au Japon.

   Vers ses 5 ans, le jeune Kyle ouvrit, sans faire expert, la porte "secret" de son père. Dans cette salle, tout était vide à part au centre où reposait un magnifique piano. Le petit garçon fut attirer vers cette instrument, à ses yeux, magnifiques. Il s'approcha et se hissa sur le siège pour atteindre les touches. Il posa doucement son doigt sur une touche et la sensation qu'il sentit dans son corps fit briller ses petits yeux de bonheur. Son père, alerté par le bruit que faisait les touches à chaque toucher, alla voir pour découvrir son fils en train d'essayer de joué. C'est ainsi que débuta l'entrainement de Kyle. Son père commença à lui apprendre, à son plus grand bonheur, le piano. Il lui apprit à joué et sa famille fut étonné de constater que Kyle avait prit le don de son père. Pendant ce temps, son frère avait lui aussi trouvé sa passion. Le basket. À l'école primaire, il c'était inscrit au club de basket et devenait meilleur de jour en jour. Quand il rentrait de la maison, Alexandre montrait ses prouesses à son petit frère qui le regardait, impressionné. Puis Kyle montrait à son tour ce qu'il avait apprit avec son père sur le piano.

   Vers ses 6 ans, son grand frère voulu lui montrer sa passion. Kyle accepta avec joie d'essayer. Alexandre remarqua tout de suite que son frère avait, lui aussi, un talent au basket. Malheureusement, il ne semblait pas aimer ça comme son aîné aimait. Mais les prouesses de son frère était vraiment exceptionnel. Il remarqua tout de suite qu'il était un très bon lanceur. Peut-être quand dans les passes, il était moyen, mais dans les buts, ça, il était doué! C'était surtout sa rapidité qui était exceptionnel. Il allait tellement rapidement que, des fois, son frère le perdait de vue. Et voilà, Kyle marquait à perfection les points.

   Même vers ses 7 ans, malgré que Kyle n'aimait pas autant ça que son aîné, il allait de temps en temps le rejoindre pour joué avec lui. Leur lien continuait de grandir entre les deux et c'était avec joie que Kyle voulait bien faire quelques partis avec lui pour que son frère s'entraine. Pourtant, il n'oubliait pas sa vraie passion, le piano. Son talent continuait de grandir de jour en jour.
   Pour ce qui est de l'école, il avait de bonnes notes partout. Kyle était tout de même un garçon assez intelligent faisant la fierté de ses parents.

   ~ Rencontre. ~
   ~ https://www.youtube.com/watch?v=J2t-vquuT7k ~

   Ce jour-là, Kyle était en train de joué avec les amis de son frère et et son frère lui-même. Il était le plus jeune de la gang, n'ayant que 8 ans. Malgré la grandeur qu'avait ses ainés, sa rapidité l'aider beaucoup. Chaque panier était marqué avec précision à chaque fois et avec rapidité. Il regardait le panier, puis commença à dribbler vers son but, évitant soigneusement les joueurs. Arrivé proche il sautait. Et si un jour l'empêchait, il retombait et se tournait très rapidement pour faire son but. Après son 5ème but, il retomba sur ses jambes et souffla un grand coup, épuisé.

   « Quand je vous disait que mon frère était doué! » , exclama son frère.

   Kyle rigola en essuyant ses gouttes du sueurs. Alors que son frère lui disait qu'il devait partir, Kyle vit une jeune fille qui les regardait. Il fut tout de suite attirer par cette jeune fille qui semblait tant impressionné par leurs "prouesses".

   « Pars devant, Alex', je te rejoins chez nous! »

   Alex hocha  la tête et partit. Kyle alla rejoindra la jeune fille en souriant, son ballon dans ses mains.

   « Hey ! Tu nous regardes depuis tout à l'heure, tu veux essayer de jouer ? »

   Il sourit de toutes ses petits dents à cette jolie jeune fille. Elle avait de jolis cheveux rouges et de magnifiques yeux verts. Il rougit légèrement quand la jeune fille lui sourit à son tour. Il hocha la tête, bien décidé à lui apprendre à jouer. Son frère aurait été meilleur, mais Kyle voulait vraiment faire plaisir à cette jeune fille. Kyle commença donc à lui apprendre à jouer, s'amusant pour la première fois dans la basket. Il s'amusait pour de vrai! Il fut le premier à découvrir le talent de la jeune fille soit hypnotiseur. Kyle lui donna son ballon quand celle-ci partit. Un peu plus tard, il apprit que la jeune fille ne pouvait plus venir à cause de ses parents. Cela le déçu et il retomba dans la phase de "je n'aime pas le basket". Après tout, il n'avait aimé ça que pour elle... Son frère le taquinait en lui disant qu'il était tombé amoureux de la jeune fille. Kyle ne répondit rien cette fois-là. Peut-être que oui, peut-être que non, il s'en foutait. Le fait était que la première fois, il avait aimé sa la basket! Pour la première fois, il c'était sentit aussi bon que son frère!  Mais quand elle était partit il était retourné dans la phase "Je ne pourrais jamais être aussi doué que mon grand frère".

   ~ La mort. ~
   ~ https://www.youtube.com/watch?v=kAMq5kudTZE ~

   Kyle avait désormais 10 ans et son aîné, 14 ans. Pendant que son aîné devenait meilleur de jour en jour, Kyle continuait de pratiquer le piano du mieux qu'il pouvait. Sa voix mélodieuse venait de temps en temps s'ajouter sur sa magnifique partition. Chaque mélodie du jeune garçon avait toujours un profond sens. Elle venait droit au coeur, touchant chaque personne qui l'écoutait. Ce n'était pas nécessairement triste à chaque fois, c'était seulement très beau. Sa famille pouvait l'écouté pendant plusieurs heures sans ce lasser, laissant leur jeune fils partir dans son monde. On aurait dit que le piano était faite pour Kyle. Le jeune artiste était un vrai prodige.

   Alors que les deux garçons rentraient de l'école, son grand frère lui rencontrant ses prouesses, ils passèrent sur une rue où plusieurs voitures passaient comme à leur habitude. Ils étaient tellement prit dans leur conversation qu'ils n'attendirent jamais la voiture arrivé. Son frère releva vite la tête à cause de bruit et poussa rapidement son jeune frère. Le choc fut brutale. Le vue de Kyle fut brouillé par le choc, les bruits assourdissants à ses côtés, les cris de jeune dames ou enfants, les ambulanciers qui arrivaient. Puis il perdit connaissance.

   Quand il se réveilla, ses parents étaient à ses côtés. Il sentait sa tête tourné dans tout les sens, ses muscles lui faire atrocement mal, ses bras lui faire monté les larmes aux yeux, mais il tourna la tête vers ses parents.

   « Maman... P'pa... Qu'est-ce qui... c'est passé? »

   Sa mère éclata en sanglot et ne put répondre, ce fut son père qui lui répondit. L'accident. Son frère qui se fait percuter par la voiture. Kyle qui tombe au sol. Les ambulanciers. Son frère! Son frère qui avait poussé son frère pour le protéger au lieu de se protéger lui-même. Son frère qui avait tant fait pour lui, qui avait toujours été à ses côtés... Il n'était plus là désormais. Il était mort sur le coup. Ils n'avaient rien pu faire. Kyle sentit ses mains se refermait pour former deux petits poings pendant que les larmes lui montaient aux yeux. Son frère si aimant... N'était plus. Il éclata en sanglot en serrant les draps dans ses mains. Que ferait-il, maintenant, sans son aîné à ses côtés? Que ferait-il maintenant que ce qui lui était le plus précieux venait de lui être arraché? Kyle n'avait jamais eu grand amis... Et Alexandre était vraiment ce qui lui avait été le plus précieux... Mais désormais. Désormais... Il se recroquevilla sur lui-même et pleura. Longtemps, très longtemps...

   Il ne s'en remit jamais. Son frère avait été tout pour lui, alors il se promit de tout faire pour honorer sa mémoire. La dernière musique qu'il fut sur le piano fut prénommer Borthers (C'est celle en haut, juste en dessous de "La mort."). Après cela, il abandonna ses rêves de devenir le meilleur pianiste et commença à se concentrer sur le basket. Chaque jour, il s'entrainait à l'école pour devenir le meilleur basketteur. Sa rapidité s'améliorer, ses lancers aussi. Il devenait meilleurs de jour en jour. Mais il ne faisait pas ça pour lui, mais pour son frère. C'était de sa faute s'il était mort, il lui devait bien ça. Ses parents furent tristes de le voir quitter soudainement le piano, c'est alors que Kyle commença à mentir. Il leur dirent qu'il adorait désormais le basket, qu'il voulait devenir le meilleur, que le basket c'était super cool! Il commença à mentir à tout le monde à propos de ça. Il commença même à croire à ses propres mensonges. Il oublia ses propres rêves, oublia le piano, oublia qu'il n'aimait pas le basket. Il oublia et s'enfonça dans ses mensonges. Tout ça pour son frère. Il voulait tant honorer Alexandre qu'il oublia qu'il était vraiment. Il oublia sa passion, son rêve... Il voulait seulement devenir le meilleur basketteur pour son aîné.

   ~ Adolescence. ~
   ~ https://www.youtube.com/watch?v=nnEyGS3Hf9A ~

   Un. Deux. Trois. Quatre. Encore! Encore! Il fallait qu'il continue. Ce n'était pas encore assez bon. Il fallait qu'il fasse plus, encore plus! Chaque soir, c'était pareil. Il s'entrainait jusqu'à être extrêmement fatigué ou jusqu'à ce blessé. C'était comme ça depuis qu'i avait commencé le basket. Il était doué, très doué, on ne pouvait dire le contraire! Mais il voulait plus, encore plus! Il devait devenir le meilleur! Son ballon en main, il évita rapidement chacun des joueurs et alla marquer son point. Puis, il commença à pratiquer aussi les buts de trois points. Il devait vraiment devenir le meilleur. Il commença aussi à pratiquer le sport d'équipe. Kyle était vraiment un jouer doué! Ses notes à l'école continuait de monter, montrant son intelligence et le fait qu'il faisait tout e même toujours attention à l'école à bien écouté. C'est ce qui résume en gros ce qu'il fut de 12 à 16 ans.

   ~ Désormais. ~
   ~ https://www.youtube.com/watch?v=IgFwiCApH7E ~

   Et désormais, alors? À 16 ans, Kyle rentra à l'école Yosen, celle qui était la plus proche de chez lui. Il espérait pouvoir revoir la jeune fille d'autre fois dans cette école. Il habitait dans le même quartier et, avec chance, la jeune fille avait peut-être tellement aimé ça qu'elle avait voulu rejoindre l'équipe de basket? Il espérait, car sa serait un des seuls bons point de pourquoi il était venu dans cette école. Après tout, il c'était inscrit en particulier pour rentrer dans l'équipe de basket cette année et faire ses preuves pour devenir un des meilleurs basketteurs. Donc, cette année, il est bien décidé à faire ses preuves et à s'entrainer de son mieux!



Liens à proposé

ton texte ici

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?   Jeu 8 Aoû - 14:40
Invité
« Invité »
avatar


Étudiant

(c)
Cela fait longtemps maintenant, n'est ce pas? Nous étions jeunes à l'époque, tout les deux. Des gamins aux yeux de tous, mais à nos yeux, on était beaucoup plus. Je suis celui qui t'a apprit à joué au basket, à aimé sa, à trouvé ton talent et toi tu m'as montré que je pouvais aimé ça. Avec toi, je n'avais pas l'impression que c'était par obligation. Avec toi, j'avais l'impression d'aimé ça, que pour une première fois, je voulais joué au basket! Mais quand tu es partit, je suis retombé dans cette phase de manque de confiance en moi. Sans toi, je suis retombé. Même après tout ses années, je me rappel toujours de cette petite fille de 8 ans qui m'a fait tant sourire. Que j'aimais tant. Je me rappel toujours d'elle, comme un souvenir qui ne veux pas partir. Mon frère me taquinait en me disant que j'étais peut-être tombé amoureuse de toi. Je n'en sais rien. Tu m'as fait aimé ce que je détestais, tu m'as donné confiance en moi durant quelques jours... Oui, peut-être, suis-je tombé amoureux de toi... mais jamais je ne l'avouerais.
 Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.
(c)




(c)
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.
 Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.
(c)




Spoiler:
 


Dernière édition par Kyle Bennet le Jeu 8 Aoû - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?   Jeu 8 Aoû - 14:40
Invité
« Invité »
avatar


Professeurs/Autres


Nom et Prénom(s) Complet
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.




Nom et Prénom(s) Complet
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.




Nom et Prénom(s) Complet
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (: Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.




Nom et Prénom(s) Complet
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit ne doit pas être enlevé ! Diamine (:  Et voilà le Lorem Ipsum ! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper nisl eget lectus commodo vehicula.  Phasellus cursus suscipit ipsum. Fusce ullamcorper nisl eget lectus.



Spoiler:
 


Dernière édition par Kyle Bennet le Jeu 8 Aoû - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?   Jeu 8 Aoû - 14:40
Invité
« Invité »
avatar


Vous pouvez poster!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Puis-je vraiment avoir des liens, quand tout ce qui me retient est le mensonge?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Quand j'ai aucune idée de titre ~ [Vi, en fait je poste avant d'avoir finis, peur de tout perdre x'D]
» Keïsha veut avoir des liens important.
» Break-out : Quand tout vol en éclat... [Ouvert à tous les agents]
» [PV] Quand tout part en fumée. {Lyrad}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: Look at me :: Votre Personnage :: Vos petit liens d'amour-