Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Do you remember? [PV CHIHIRO]   Ven 3 Mai - 13:40
Invité
« Invité »
avatar


Je déteste ne pas avoir l'inspiration. Pourtant il fait beau, ce putain de blond n'est pas là. Mon réveil a sonné à la bonne heure même si je n'ai rien de prévu aujourd'hui. Je peux rester dans mon appartement, peinard sans être dérangé. Je suis assis à table, mon petit déjeuner à moitié entamé, mes feuilles de partition sur la table, ma guitare acoustique sur les genoux. Mais me vient. Rien de rien. Pour une fois que je suis tranquille. C'est vrai que jusqu'à maintenant, toutes mes musiques, je les ai écrit alors que j'étais énervé. Surtout « I hate everything about you ». je m'étais une nouvelle fois pris la tête avec cette blondasse de Chihiro. On s'était disputé parce qu'il cherchait des noises à un pauvre serveur maladroit dans un fast-food. J'étais obligé de me servir de mes poings. Aaah... Penser à cet enfoiré m'énerve.

Je soupire, expirant un bon coup, je rejette ma tête en arrière et ferme les yeux. J'entends le tic-tac de mon horloge fans le salon. L'immeuble où je vis est assez éloigné du centre-ville. Le bruit des voitures et des passants étaient étouffés. Une légère brise fait virevolter les rideaux. La lumière du Soleil baigne la cuisine, réchauffant ma peau. Je me rappelle pas avoir été aussi serein... jusqu'à maintenant. Je suis constamment sur les nerfs. Aujourd'hui, pas de soeur pour me coller, pas de père pour me réprimander, pas de sale narcissique pour me faire chier. Juste moi, ma guitare et mes partitions vierges. Si seulement je pouvais être comme ça tous les jours.

Mon portable vivre sur la table. J'ouvre les yeux et voit un prénom trop familier que j'ai trop vu dans ma vie. Je ne réponds pas. J'ai pas envie de l'entendre. Je dépose ma guitare sur la chaise à côté de moi et attrape ma soupe miso et la boit. Les vibrations cessent mais je sais qu'il insistera. Je repose mon bol désormais vide et m'empare de mes baguettes, de mon bol de riz et du poisson grillé. Mon portable vibre une nouvelle fois alors que j'avale une première bouchée. Zen, Ginji. Zen... Je finis le poisson et prend un oeuf pour le mettre sur le reste de riz/ j'ai fini mon petit déjeuner avec mon café et j'ai 7 appels manqués. Je regarde ma guitare un instant, inspire un bon coup et décroche alors que ça sonne pour la huitième fois en à peine 15 minutes.

-J'espère que t'as une très bonne raison de me ranger alors que je bouffe. Ou sinon, c'est ton portable que je te fais bouffer la prochaine fois que je te vois, enfoiré, le menaçai-je d'un ton très peu avenant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you remember? [PV CHIHIRO]   Sam 4 Mai - 12:02
Invité
« Invité »
avatar


"Gin-chan ~ ! Ne me touche pas ici... Je sais que tu meurs d'envie mais pas mainte-...! PUTAIN !!!"

Un bruit retentissant s'était fait entendre dans tout l'appartement. Ouais, vous avez bien deviné, je me suis vautré par terre, tombé de mon plumard. J'avoue que j'étais bien en train de rêver de quelque chose d'inavouable et de pas bien catholique... J'm'en fous, je suis pas chrétien ! Qu'est-ce que je ferai pour rêver encore de Gin-chan, allongé près de moi, m'embrassant, me déshabillant, me caressant, me câlinant, me... et ça s'est arrêté là. Je sais, ça s'est arrêté au meilleur moment mais c'est mon foutu sommeil agité qui me fait tomber comme une merde sur le parquet froid et dur - surtout dur - de ma chambre. Toujours à 7H23 tapante. Je devrai m'orienter vers une carrière de réveil humain... C'est un métier d'avenir...

Je me relève difficilement du parquet, me frictionnant vigoureusement le front qui s'était pris en premier le plancher. Inquiet, je tends une main vers ma table de chevet et me saisis de mon miroir de poche que je garde toujours sur moi, quoi qu'il arrive. Mon visage est défiguré maintenant à cause de cette putain de bosse sur le front ! On dirait une licorne ! Mon dieu que c'est moche... Mais qu'est-ce que je vais faire ?!! Je peux pas aller à des concerts comme ça ! Il faut que j'aille chez un médecin - oui, pour une simple bosse et je vous emmerde ! - mais... C'est pas que j'ai peur, hein ! Ne vous faites pas de fausses idées sur ma courageuse personne.

Ayant la flemme de me lever et prendre un petit-déj', je prends maintenant mon portable et claviote un peu. Je me fais graaaaaaaaaaaaave chier et j'ai vraiment besoin de parler à quelqu'un... et qui n'est pas mieux qualifié que mon très cher ami d'enfance ? Rougissant rien qu'à l'idée de parler - comme chaque matin - à Gin-chan, je cherche dans mon répertoire le bel argenté... Ah, le voilà ! J'affiche un sourire d'imbécile heureux avant d'appeler mon guitariste...

"... Ne me laissez pas un putain de message de mes deux, ça sert à rien, je vous rappellerai pas... BIP !"

Ah la la... Toujours cette mélodieuse voix. Même au répondeur, il est plus aimable qu'un sale putois prêt à te péter dessus à la moindre occasion. Je vais le faire chier encore, ça lui apprendra à accueillir les gens comme ça sur son répondeur ! Imaginez une jolie jeune fille qui aimerait prendre contact avec la célébrité qu'il est ! Tch... Je le comprendrai jamais ! A moins qu'il n'aies déjà... nan, c'pas possible ! Enervé, je ne fais que le rappeler. J'ai besoin de savoir qui il a en ce moment dans son pieu ! Au bout de la septième fois, il décroche enfin !

"J'espère que t'as une très bonne raison de me ranger alors que je bouffe. Ou sinon, c'est ton portable que je te fais bouffer la prochaine fois que je te vois, enfoiré."

Il avait l'air agressif et embêté par mon appel... Tant mieux ! Je me fige avant de lui répondre, me souvenant de mon problème...

"Gin-chan, j'ai besoin de toi ! C'est vraiment important ! Je crois que je... Mon visage... JE NE PEUX PAS CHANTER AVEC LE VISAGE DEFORME !!! Pleurnichai-je, me caressant le visage."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you remember? [PV CHIHIRO]   Dim 5 Mai - 15:14
Invité
« Invité »
avatar


Je crois que décrocher a été la plus belle connerie de ma vie. Je n'aurai vraiment pas du. J'allais passer une salle journée maintenant.

-Gin-chan, j'ai besoin de toi ! C'est vraiment important ! Je crois que je... Mon visage... JE NE PEUX PAS CHANTER AVEC LE VISAGE DEFORME !!!

Je reculair mon portable loin de mon oreille pour éviter qu'il me brise les tympans dès le matin ? Manquerait plus que je devienne sourd à cause de ce con. Ce serait pas mal, j'aurai plus à attendre cette putain de voix. Mais je pourrai plus composer, ça me ferait grave chier. Après être sûr qu'il se soit calmé, je remets l'appareil contre mon oreille. À tous les coups, il a du tombé de ton lit ou un truc dans le genre.

-T'es quoi au juste ? Une putain de gonzesse qui s'inquiète pour son visage dès qu'un bouton apparaît alors que c'est du chocolat ?! Si tu m'appelles pour une bosse de merde, fais gaffe à ton cul, compris, Chihiro ?!

Je raccrochais rageusement. Mes doigts pianotaient rageusement sur la table. Je fixais quelque seconde mon portable une nouvelle fois. Merde, aujourd'hui, c'est samedi. Chier... Je l'appelle, attend qu'il décroche et persifle entre mes dents :

-J'arrive chez toi dans 20 minutes. Si t'es pas prêt quand j'arrive, en plus de ta putain de bosse, tu auras droit à des hématomes.

Je raccroche pour de bon, débaresse la table et file prendre une douche qui me calme un peu. Pourquoi ça me fait chier qu'on soit samedi ? Parce que je m'étais juré de veiller sur ce petit con de Chihiro pour voir s'il s'occupait de lui correctement. Quand on a quitté chacun le cocon familiale, on devait vivre seul, sans personne nous aider. Vu qu'il est très narcissique et fait très attention à son apparence, j'imaginais qu'il saurait se gérer seul. J'ai mal imaginé. La première fois que je suis venu le rendre visite à son appartement, j'ai cru que c'était Bagdad en pleine guerre. Depuis, je me force, oui je fais pas ça par plaisir ! , d'aller le voir chaque fin de semaine pour m'assurer qu'il vit correctement. Des fois qu'il choppe une maladie inconnue à cause de champignon qui aurait poussé dans quelque chose d'inidentifiable. Il m'épuise sérieux...

Une fois prêt et propre, j'embarque deux guitares plus une ampli dans ma voiture et prend la direction de l'appartement de Chihiro. Le trajet fut assez tranquille pour cette fois. Et c'est plus ou moins calme que je sonne à sa porte. Bon, peut-être qu'il sera épargné de mes coups de poings. Encore faut-il qu'il réfléchisse avant d'agir aussi. Saleté.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you remember? [PV CHIHIRO]   Sam 25 Mai - 20:20
Invité
« Invité »
avatar


"T'es quoi au juste ? Une putain de gonzesse qui s'inquiète pour son visage dès qu'un bouton apparaît alors que c'est du chocolat ?! Si tu m'appelles pour une bosse de merde, fais gaffe à ton cul, compris, Chihiro ?!"

Alors que j'étais sur le point de riposter, le porc-épic a été beaucoup plus rapide que moi et avait raccroché. Quel trou du cul ! C'est pas une "bosse de merde" mais tout le pognon qu'on aurait pu gagner à l'avenir jeté par les fenêtres ! Un chanteur au visage ne serait-ce qu'égratigné ne ramènera pas les minettes... Quel con ! J'insulte mon portable de tous les noms et j'allais même le lancer sur un des murs de ma chambre mais la sonnerie de mon téléphone m'arrête sur le champ. Ah, c'est Gin-chan... Il voulait s'excuser ? Ne voulant pas rater l'occasion d'entendre mon meilleur ami présenter ses excuses, je décroche, un sourire satisfait aux lèvres.

"J'arrive chez toi dans 20 minutes. Si t'es pas prêt quand j'arrive, en plus de ta putain de bosse, tu auras droit à des hématomes."

Mon sourire radieux s'est alors transformé en grimace. Et merde ! J'ai les cheveux complètement décoiffés, une haleine à en décoiffer un chauve et mon ventre... J'ai faim ! Je me redresse d'un coup, faisant un bond sur place pour me remettre debout, et fonce dans la salle de bain pour faire une toilette rapide. Bon, normalement, je passe plus de temps à me faire une beauté mais là, je ne pouvais pas vraiment traîner. Gin-chan n'habite pas trop loin de chez moi. S'il prend sa voiture, le trajet ne dure qu'une vingtaine de minutes sans embouteillage. Trop pressé, je m'habille de façon plutôt négligée. Un haut froissé, un pantalon avec des tâches de café dessus et la braguette ouverte. Je faisais pas vraiment attention à ma tenue, la tête trop dans le cul.

Je me suis décidé à lui préparé un petit quelque chose avant qu'il arrive. La seule chose que je sais faire : la bouffe. Mais je ne savais pas s'il avait pris son petit-déjeuner ou pas... C'est vrai qu'il était tôt mais Gin-chan est matinal... Roh, et puis merde, fais chier, je lui prépare un petit-déjeuner à l'anglaise : des toasts beurrés, des oeufs au plat et du bacon bien croustillant. J'en bave rien que d'y penser ! La seule chose que j'aime chez les rosbifs avec leur bonne musique rock. Bref. Je mets la nappe, je dispose les plats sur la table et j'attends patiemment l'arrivée de mon prince charmant. Oui, mon prince charmant. Gin-chan, malgré son côté dur et je-m'en-fous-complètement-de-ta-gueule-iste (j'invente des mots, tiens...), est quelqu'un de fidèle et gentil. Même si je le fais chier, il vient quand même me rendre une petite visite, ce con. D'ailleurs, c'est à se demander s'il est pas un peu maso sur les bords... Il faudrait que je lui pose la question, tiens. C'est pas que ça me dérange, hein ! Je veux juste comprendre mon ami. C'est tout.

Lorsque tout était bien prêt, ça sonnait déjà. Je déglutis et vérifie que mon haleine est fraîche au cas où il y aurait baiser langoureux. Ne me regardez pas comme ça ! Je suis sûr qu'un jour il va m'embrasser ! Et volontairement, sans une goutte d'alcool dans le sang ! Mon auguste personne a donc ouvert la porte, un grand sourire aux lèvres.

"Bonjour, Gin-chan... Dit le grand et majestueux Chihiro - moi, donc - comme s'il était en pleine agonie. Mon visage... Mon beau visage ! Il est foutu... J'ai besoin de toi pour me faire disparaître cette ****** de bosse de ***** !"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you remember? [PV CHIHIRO]   Dim 26 Mai - 15:01
Invité
« Invité »
avatar


Peut-on me rappeler pourquoi, pourquoi je suis ami avec un narcissique, branleur, con comme ses pieds mais qui est salement bien foutu et qui chante bien ? La sérénité fragile que j'avais retrouvé venait de se briser en un éclair lorsque j'aperçus son grand sourire. Suivi de près par ses pleurs.

-Bonjour, Gin-chan... Mon visage... Mon beau visage ! Il est foutu... J'ai besoin de toi pour me faire disparaître cette ****** de bosse de ***** !

Je grince des dents lorsqu'il commence à faire sa chochotte. Et dire qu'avant il arrêtait pas de brailler partout, gueulait sans cesse qu'il était plus fort que moi. Ce qui n'était pas vrai. Maintenant, il faisait sa mijorée pour une putain de bosse. Une bordel de merde bosse ! Pardon pour ma vulgarité mais ce type me mets toujours hors de moi dès qu'il ouvre la bouche. Je me retiens le frapper sinon, il allait avoir une autre blessure et je ressortirais d'ici avec un mal de crâne horrible, n'arrangeant pas mon état et mon humeur. Je me contente de le pousser et d'entrer dans son appartement, sans même le laisser le temps de m'y inviter. En même temps, c'est pas lui qui me donnera des ordres. Je dépose mes affaires dans un coin et remarque que la table est mise et qu'un petit déjeuner anglais m'attend. Enfin, est-ce que ça m'est vraiment destiné ? Sûrement. Je ne crois pas qu'il mange pour deux. Il doit surveiller sa ligne ce con. J'inspecte rapidement les lieux. Des vêtements qui traînent, la vaisselle non faite, quelques bierres jonchaient le sol. Comment peut-on vivre dans un endroit pareil ?

-Quand tu as finis de brailler, tu feras une lessive, jetteras tes déchets et laverais la vaisselle, l'ordonnai-je en m'installant à table.

Je me sers des oeufs brouillés et du bacon. Bon, j'avoue qu'il avait une autre qualité cette blondasse. Il sait cuisiner. Peut-être parce qu'il est français. Enfin à moitié. Je comprendrais jamais ces stéréotypes que les anglais étaient des nuls en cuisine. Je suis habitué à ça vous allez me dire mais je mange très bien comparé aux américains. Y'a sûrement 5 fois plus d'obèses chez eux que chez nous. Je vois qu'il n'y a pas de café. Il a oublié le café, ce crétin. Je me lève et file dans la cuisine pour aller en faire et me servir une tasse de café bien fort avant de revenir. Faudrait que je trouve un moyen de le faire bouger son cul un peu plus vite... Ah.

-Chihiro, si tu fais tout bien comme il faut, tu auras peut-être droit à une récompense, lâché-je en prenant une gorgée de café.

Je lui laisse le temps d'assimiler l'information avant d'ajouter d'un ton un peu plus menaçant :

-Mais si c'est mal fait, prépare-toi à souffrir, compris ?

Il devrait avoir l'habitude mais on ne savait jamais avec lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you remember? [PV CHIHIRO]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Do you remember? [PV CHIHIRO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» Présentation de Chihiro Sanada
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP mise à jour-