Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Sam 5 Jan - 14:58
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Enfin, c'était pas trop tôt ! Il commençait à peine à se sentir bien. Les effets de l'alcool sans doute. C'était comme si tout allait bien, qu'il n'avait pas de problème, il pouvait faire ce qu'il voulait ! Et ce dont il avait envie, maintenant, tout de suite c'était de rentrer chez son « Ami » et de s'amuser avec lui...à sa manière.
Celui-ci avait payé pour lui et l'emmenait maintenant, quoi de mieux ? Il le prit par le bras et le tira dehors, bizarrement ce contacte ne lui faisait rien de particulier, ni honte, ni joie, il se contenta de le suivre docilement en fixant vaguement le paysage s'appuyant sur lui (il n'arrivait plus à marcher très droit).

L'as finit par apercevoir la maison du brun et la pointé du doigt avant de dépassé son « Ami » et de le tirer avec force. Pas qu'il voulait le presser, un petit peu oui, mais dans cet état là contrôler sa force était autre chose. Il ressentit soudainement une forte euphorie et se précipita en le tirant.


-Regarde ! Ta maison !!!


La maison d'Aoki était effectivement là, sauf qu'il ne l’entraîna pas dedans, mais dans la maison juste avant celle-ci. Ça ne le choqua pas plus que ça d'autant que la porte était ouverte. Il ne semblait y avoir personne et la maison était affreusement calme. L'as ne prêta pas attention au décors différent de la dernière fois et de mauvais goût pour ne pas arranger les choses.

Aussitôt le pas de la porte passer en compagnie du brun il claqua celle-ci et plaqua immédiatement son partenaire contre le mur en l'embrassant sans gène et passa une main baladeuse sous le pantalon de celui-ci. Maintenant ce dont il avait envie, c'était de se faire plaisir tout comme l'autre fois dans la ruelle, juste du plaisir et rien d'autre.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 6 Jan - 5:41
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Bizarrement, Aomine avait été silencieux durant tout le chemin, mais il ne pouvait marcher droit. Commençant à ressentir lui aussi les effets de l'alcool, enfin du moins c'est ce qu'il pense, Aoki avait de plus en plus de mal à supporter son partenaire dans sa marche. Dès qu'il arrivèrent dans la rue du brun, son partenaire pointa du doigt sa maison. Cependant, Aoki ne s'attendait pas à une soudaine "impatience" de sa part et se fit brutalement entraîner. Il émit une petite plainte, comme quoi il allait trop vite et qu'il le tenait trop fort. Plainte sans effet parce qu'il n'avait pas fait attention à lui.

"Regarde ! Ta maison !!!"

Oui, effectivement c'était sa maison, enfin presque. Aoki s'en rendit encore moins compte car les maisons se ressemblaient presque toute et la porte était ouverte. Il avait juste oublié que normalement ses parents étaient là et que la maison, qui était d'habitude vide, ne l'était plus. En entrant dans la maison, le brun aurait pu carrément crié scandale par rapport à la déco vieillotte et de mauvais goût mais il n'était pas en état et ne voulait pas le faire.

Dès que la porte fut fermer en un claquement, le campagnard se fit plaqué et embrassé contre le mur. Naturellement, il répondit aux baisers qu'on lui donnait avec exactement la même ferveur. Une main baladeuse, qui n'était pas la sienne, se glissa sous son pantalon. Le brun fut tout d'abord surprit, mais se détendit bien vite sous toute les sensations qu'il ressentait.

Le baiser se coupa par manque d'air et après avoir rapidement reprit sa respiration, Aoki repartit à la conquête de la bouche de son partenaire. Il jouait avec sa langue et la mordillait, ainsi que la lèvre inférieur, par pur provocation. Parce qu'Aoki le savait bien ça : le bleuté répondait toujours aux provocations.

D'un geste assez maladroit et mal contrôlé, le brun essaya de passer ses mains sous le haut de son partenaire, mais dans ses décisions il était incertains. Il voulait le toucher et le déshabiller. L'alcool ne l'aidant pas, il coupa le baiser et regarda dans les yeux.


"Aide moi... J'awive pas à te dessaper..."

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 6 Jan - 16:40
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2

Son partenaire répondit immédiatement au baiser. Aoki était toujours comme ça, il rendait toujours ce qu'on lui donne, que ce soit des coups ou des caresses pour le plus grand plaisir de l'As.
Le baiser se coupa brièvement afin qu'ils puissent reprendre leurs souffles, le sien était déjà beaucoup plus court qu'à l’accoutumé, était-ce les effets de l'alcool qui l'excitait autant ? D'autant que son partenaire n'arranger pas les choses, il avait entamé un baisé beaucoup plus provocateur, lui mordillant les lèvres, la langue ce qui ne plu pas franchement à l'As. Il détestait se savoir dominer de quelques manières que ce soit et il n'était pas question que le brun domine se baisé, jamais. C'était une provocation, il allait y répondre. Il appuya un peu plus la tête de son partenaire contre le mur pour l'embrasser encore plus sauvagement. Il sentait les fines mains de sont partenaire passer sous son T-shirt, des mouvements incohérents, caressant et voulant soulever son T-shirt. Il ne s'en soucia pas, il avait d'autre choses à faire. Comme par exemple se faire plaisir ~


-Aide moi... J'awive pas à te dessaper...


Sur le moment le bleu pouffa puis l'embrassa de nouveau. Il voulait le déshabiller ? Autant le faire dans un endroit plus confortable, tel qu'un lit ou un canapé par exemple. Pourquoi pas dans sa chambre ? Au moins ses gêneurs de parents en seraient pas là pour leurs casser les couilles...quoi que avec l'alcool il s'en foutait éperdument de se faire prendre ou non, ce serait Aoki qui serait dans la merde pas lui.


-Dans ta chambre ~


Il prit son « Ami » par le bras comme il l'avait fait dans la rue et le tira non sens mal vers les escaliers, titubant un peu et manquant de rater des marches. Une fois en haut il se précipita vers l'endroit où aurait du être la chambre du brun, le décors inhabituel ne le dérangeant pas plus que ça. Il ouvrit la porte, c'était effectivement une chambre disposant d'un imposant lit deux place de quelques commodes ainsi que de grand placard à sa gauche. Il jeta son partenaire à moitié sur le lit et l'embrassa fougueusement avant de défaire son propre pantalon.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪


Dernière édition par Daiki Aomine le Dim 6 Jan - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 6 Jan - 17:06
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

L'As pouffa sans crier garde et le brun haussa un sourcil. Ce n'était pas le moment de rire, il voulait se faire plaisir avec lui et il ne voulait pas tellement prendre son temps. Ses yeux parcoururent le corps tout habillé en face de lui et Aomine ouvrit la bouche pour lui parler.

"Dans ta chambre ~ "

Un énorme sourire se dessina sur les lèvres du campagnard et il se laissa porter. Bizarrement, ça ne le gênait pas plus que ça, pourtant il avait comme une mauvaise impression qui planait autour de lui. La maison était beaucoup trop calme à son goût. La montée des escaliers fut un peu dur pour son partenaire qui titubait un peu et manquant à chaque fois de rater dans marches. Dès qu'ils furent en haut, il se précipita dans la chambre, entraînant le brun avec lui. Le changement de décor de la chambre ne choqua pas tellement Aoki. Peut être était ce à cause de l'alcool? Oui, surement.

Aomine le jeta sur le lit et l'embrassa passionnément. Comme à son habitude, Aoki répondit avec exactement la même vigueur. Il l'entendit rapidement défaire son pantalon. Les yeux du brun partirent sur cette zone qui commençait à prendre du volume et à être dénuder. Il coupa le baiser et se lécha les lèvres. Lui aussi avait bien envie de se libéré de cette torture au niveau de son entre-jambe. Mais le petit Aoki allait devoir patienter.

Cependant, il ne comptait pas rester la à rien faire. Ses mains partirent vers la bosse naissante de l'As et elles commencèrent à appliquer de légères caresses. Encore de la provocation. Décidément, le brun était d'humeur joueuse. Un sourire malicieux se forma sur ses lèvres et il retourna embrassé sauvagement le bleuté.


"Aomine, un 69 ça te dit ?"

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 6 Jan - 21:22
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Comme toujours, le brun répondit docilement à son baiser gardant cependant la même fougue. Excitant d'autant plus l'As, celui-ci s'empressa d'enlever son pantalon. Première barrière passé.
Pour son plus grand bonheur, Aoki ne se contenta pas que de répondre baisé et d'observer, il commença à lui caresser l'entre-jambe à travers le boxer provoquant un frisson de plaisir dans tout son corps. Il voulait jouait à ça, hein ? Ça n'était pas pour lui déplaire ~ L'as lui rendit son sourire avant de l'embrasser lui aussi sauvagement tentant de dominer le baiser.


-Aomine, un 69 ça te dit ?


Il fallu quelques secondes avant que le bleu ne réalise de quoi il s'agissait. Une fois l'image en tête son sourire s'étira d'autant plus qu'il se lécha sensuellement les babines en guise de réponses. Pas besoin de mot dans ce genre de cas. Il réfléchit quelques instant comment s'y prendre et haussa les épaules en optant pour la solution la plus simple possible ayant la flemme de faire tout un tas de trucs avant, préférant la vitesse.

Il se redressa brièvement et jeta son haut dans un coin de la pièce et changea de sens, c'est-à-dire avoir la tête en face du bassin de son partenaire et non de son visage. Gardant toujours son sourire d'impatience, il rabaissa aisément la ceinture ainsi que le pantalon du brun pour déposé baiser sur sa virilité à travers le mince bout de tissu déformé par une certaine bosse, histoire de lui rendre la pareil concernant ses provocations. Décident de prolonger la torture, il appuya sa langue dessus et lécha ainsi la bosse dont il avait juré avoir vu prendre du volume.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Ven 25 Jan - 15:08
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Le temps de réaction qu’eut son partenaire fut un peu trop long pour le brun. Ne l'avait-il pas dit assez clairement à son goût ? Pourtant, c'était clair et net, pas besoin d'explication en plus vous allez me dire. En plus, Aoki en était sûr, Aomine savait ce que s'était, il n'était pas bête à se point là. Finalement, la réaction du bleuté fit plaisir au guitariste. Le sourire qu'il affichait et son lèchement de babines, l'excitèrent encore plus. Le brun le regarda faire. Il le vit se déshabiller rapidement et changer de sens. Un sourire s'étira sur les lèvres d'Aoki. Il allait enfin pouvoir se mettre à la tâche.

Cependant, avant d'avoir pu faire quelque chose, Aoki sentit une douce caresse sur la bosse caché par le tissu encore présent. La frustration monta un peu plus en lui et il sentit quand même sont excitation monté de nouveau. Il sentait sa verge gonflé de nouveau. Un gémissement sortit de sa bouche. L'impatience montait en lui. Il enleva le boxer au bleuté et se saisit de la verge. Elle était dure. Très dure même.

Le brun se lécha les babines et lécha ensuite le membre sur toute sa longueur. A certain endroit du membre, Aoki s'arrêtait pour pouvoir sucoter l'endroit, puis il reprenait son léchage de membre. Le campagnard voulait donner le plus de plaisir au bleuté. Cependant, le brun avait la forte impression que l'alcool accentuait les sensations que recevait son corps. Aoki sentait déjà du liquide pré-éjaculatoire sortir de son membre. Le guitariste se stoppa un petit instant, pour rependre sa respiration, qui était devenu rapide, et mis le membre dans sa bouche pour appliquer des vas-et-viens dessus.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 27 Jan - 4:31
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Non, il n'avait pas rêvé. Si ça l'excitait tant qu'il s'occupait de lui à travers le tissu, il n'avait qu'à continuer sans rien retirer ~... c'était tentant, mais la torture de frustration infligé à son partenaire serait inhumaine. D'autant que chaque gémissement franchissant la barrière de ses lèvres faisait pulser sa propre érection, une envie insoutenable, mais il faisait confiance en son partenaire qui allait certainement s'occuper très vite de ce fichu « problème ».

Le brun ne le fit pas plus attendre et pour son plus grand plaisir, libéra l'As de sa prison de tissu échappant un soupire d'aise par la même occasion...l'alcool l’excitait autant pour si peu ?
Il déchenta très vite quand celui-ci prit son membre et commença à le lécher dans tout sa longueur... On dit souvent que l'alcool anestésie, foutaise ! C'est le contraire ! Et il n'imaginait même pas ce que ca lui ferait s'il le mettait en bouche, il sentait chaque parcelle de la langue chaude et humide du brun lui caresser la virlité, un torture divine, il s'arrêtait de temps en temps pour sucoter le membre et augmenter sa frustration. L'enfoiré ! Il faisait la même chose qu'il lui faisait en ce moment même ! Jouer avec sa frustration !

Le brun fini par s'arrêter, complètement, pour reprendre son souffle sans doute. Mais il n'était pas le seul dans cet état, une vérité frappante pour l'As qui se surprenait déjà à haleter comme un ours. A peine calmé, il poussa un gémissement plus fort que nécessaire quand son partenaire mit (enfin ?) son membre en bouche et entama de rapide vas-et-viens. La tentation était assez fort de ne rien faire et se délecter de ce moment, mais il ne pouvait décidément pas laisser Aoki dans un état pareille. Il l'avait déjà expérimenté lorsqu'ils n'avaient pas pu finir leurs premier ébat dans les toilettes publiques du centre commercial. Mauvais souvenir, très désagréable.

Presque immédiatement il retira le boxer dévoilant lui aussi un membre tendu et empli de désir. Il étira ce fameux sourire pervers dont il avait prit l'habitude avec Aoki et se saisie du membre pour lieu le maintenir. Il perlait déjà quelques gouttes de sperme au bout. Oh là là, s'il continuait comme ça Aoki allait jouer les petits précoces ~ m'enfin, il n'était pas le mieux placé pour penser se genre de chose, pour cause il sentait lui aussi que la jouissance n'aillait pas mettre bien longtemps à pointer le bout de son nez.

L'as déposa un baiser chaste au bout du gland puis sorte sa langue prenant connaissance de ce léger goût salé. Son muscle chaud parcourra toute la longueur du membre prenant bien son temps histoire de le frustrer une dernière fois puis il remonta et le plongea dans sa bouche entamant lui aussi des vas-et-viens. C'était une sensation assez étrange puisque il s'était automatiquement accordé avec les mouvement du brun plus bas. Il avait presque l'impression que s'il arrêtait, ce serait les mouvement du bas qui s'arrêterait et c'était tellement bon que...non même pas la peine d'y penser. Personne ne pouvait les déranger, personne, ils étaient dans la chambre d' Aoki après tout.

Personne, ou le voisin qui rentre juste à sa maison. Dans la précipitation, l'As n'avait même pas réaliser qu'il s'était trompé de maison en entrainant le brun avec lui...et l'avait amené chez ses voisins ! Il paniqua d'autant plus en entendant la porte s'ouvrir puis claquer au rez-de-chaussé. L'alcool n'arrangea bien entendu pas les choses. Ils devaient faire quelque chose d'autant que les bruits de pas se situaient maintenant dans les escaliers... Il arrêta sa besogne pour le plus grand malheur du brun et réfléchi rapidement...pas la peine de descendre par la fenêtre c'était le deuxième étage et même avec l'alcool il n'était pas con au point de sauter. C'est là qu'une idée briantissime parcourra son esprit.

-Dans le placard !


Il se fit gaffe à se retirer comme il le faut et changea une nouvelle fois de sens pour porter Aoki. Ça faisait sérieusement pitié. Un gas bourré et excité comme pas possible essayant d'en porter un autre de la même carrure. Heureusement que le placard était juste à deux pas. Il jeta Aoki dedans de toute façons il serait amorti par les manteaux et autres vêtements qui trainent. Il se jeta quelques secondes après sur lui et referma les portières tout en l'embrassant sauvagement, s'en arrêter là était inconcevable, d'autant que leurs nouveaux terrain de jeu pour le moins insolite l'avait tout émoustillé ~

Comme il l'avait craint, les bruits se dirigèrent dans la chambre, il y avait apparemment un homme et une femme d'âge avancé à en juger les voix. L'un deux sauta sur le lit. Suivit très vite pas l'autre.

-Hoow Patrique, viens ici mon lion, ça fait tellement longtemps ♥

-J'arrive Ginette ma biche ~

-Mon cochon, j'ai pris la poussière à cause de toi !

-Ho, mais c'est la bamboula sous ta couche !

-Aller mon lapin je n'attends que ça !

-Owi mon hirondelle ♥


Des bruits pour le moins douteux ainsi qu'un grincement de lit fit s'entendre. Rien qu'à en juger par leurs cri réguliers, ils étaient en train de...non Aomine ne voulait même pas le savoir, il avait même couper le baiser par dégout. En plus maintenant c'est trop tard pour s'enfuir ! Ils auraient mieux fait de sauter par la fenêtre tout compte fait !
Il soupira et plongea son regard aguicheur dans celui de son partenaire avant d'avancer sa tête pour lui susurrer à l'oreille.


-Écoute, ces deux là joue aux animaux... ~ et moi je vais te baiser comme une bête dans ce placard ♥


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Sam 16 Fév - 9:29
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Le gémissement, qui sortit de la bouche de son partenaire, fit plus que plaisir au campagnard. Il ne lui avait jamais soutiré un gémissement comme cela. Il étira un sourire de victoire, intérieurement bien sur, et s'appliqua à donné encore plus de plaisir à l'as. L'action qui suivit son geste, lui arracha un gémissement étouffé. Aomine venait de lui retiré le boxer et regardai son membre bien tendu et humide. Des rougeurs apparurent sur les joues du brun. Il était quelque peu gêné que son partenaire le voit dans cet état là, mais, en essayant de se rassurer, Aoki se dit, qu'en quelques sortes, Aomine devait être flatté de voir toute cette excitation pour lui.

Un autre gémissement étouffé sortit de sa bouche. Le baiser innocent déposé sur sa verge le fit frissonner et quand le muscle humide de son partenaire parcouru sa verge, Aoki gémit de nouveau et ferma les yeux afin de mieux profiter de la sensation. Enfin, pas trop non plus parce que lui aussi avait une tâche à accomplir. Mais de nouvelles sensations vinrent le "gêné". Son partenaire venait juste de mettre son membre en bouche. Leur mouvement étaient accordé et le brun trouvait sa terriblement excitant.

Aoki n'en pouvait plus. Cependant, en entendant des bruits dans l'étage en dessous, la panique commençait à grandir en lui. Des gens venaient de rentrer dans sa maison... Quoi que, ce n'était pas pas sa maison. C'était celle des voisins ! Le campagnard s'arrêta dans son occupation et paniqua encore plus. Il était hors de question de se faire prendre ! Apparemment, Aomine était du même avis que lui puisqu'il s'était aussi arrêté.

"Dans le placard !"

Son partenaire fit attention quand il se retira et changea de sens pour porter le brun, qui lui était en totale stress au fur et mesure du temps qui s'écoulait. Il le jeta rapidement dans l'endroit désigné plus tôt et Aoki fut amorti par les vêtements. Peu de temps après, Aomine le rejoint avant de fermer les portes et l'embrasser sauvagement. Le brun lui répondit convenablement, bien qu'avec son stress s'était un peu difficile, et se mit à rougir doucement face à leur nouvelle proximité. L'endroit, où ils étaient situés, était assez excitant. Ils n'avaient pourtant que peu d'espace, mais le guitariste sentait qu'il allait prendre beaucoup de plaisir dans ce placard.

Les bruits atteignirent enfin la chambre. Aoki connaissait ces voisins. C'était des vieux, assez fripé et ennuyeux, mais c'était ses voisins. Ils sautèrent dans leur lit et rien le fait d'imaginer un peu ce qu'il se passait lui arracha une petite grimace de dégoût.


"Hoow Patrique, viens ici mon lion, ça fait tellement longtemps ♥
-J'arrive Ginette ma biche ~
-Mon cochon, j'ai pris la poussière à cause de toi !
-Ho, mais c'est la bamboula sous ta couche !
-Aller mon lapin je n'attends que ça !
-Owi mon hirondelle ♥"

Les bruits qui suivirent dégoûtèrent encore plus le campagnard. Il ne voulait plus voir sa ! Tin ! C'est ses voisins quand même ! Et qui plus est, des vieux ! C'était inconcevable, pour Aoki, qu'il fasse ça ! Le baiser se coupa et le brun regarda avec un regard assez amusé son partenaire. Lui aussi avait l'air assez dégoûté. Quoi de plus normal après tout, ils avaient des vieux qui faisaient l'amour juste à côté. Un soupire sortit de sa bouche et le campagnard se reçu un regard aguicheur de la part d'Aomine avant de le sentir s'approcher de son oreille.

"Écoute, ces deux là joue aux animaux... ~ et moi je vais te baiser comme une bête dans ce placard ♥"

Un sourire s'afficha sur la visage du campagnard. La proposition qu'il venait de recevoir était pus qu'alléchante et il n'allait surtout pas la refusé. Il se lécha les babines, avant de retourné embrassé son partenaire avec encore plus de fougue que précédemment. Cependant, il coupa assez vite le baiser, pour aller fourrer son nez dans son cou. Aoki lécha, mordilla et laissa quelques marques sur son passage. Pour lui, c'était assez amusant de faire ça, par contre pour le bleuté, toute ces petites attentions, devaient presque ressembler à de la torture.

Il s'arrêta assez rapidement et, ayant une envie soudaine, le campagnard mordit avec force le cou de l'As. Quand il se retira, il contempla la trace de sa morsure. Aoki ne faisait même plus attention à ces voisins, qui, en ce moment même, était en train de faire grincer le lit et qui gémissait toute sorte de bruit inconnu. Il étira, alors, un énorme sourire.


"Vasy, ma panthère... Je n'attend que ça. ♥"

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mar 19 Fév - 9:29
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Alors que son partenaire lui rendit un sourrire qui voulait tout dire, l'As était en train de se passer tout plein d'idée et d'image explicite dans la tête. Il fallait dire que les seuls choses pour lesquelles il avait de l'imagination était ça et le basket. Il eu un frisson d’excitation quand Aoki se lécha les babines et répondit immédiatement à son baiser fougueux, mais juste au moment ou il commencer à vouloir dominer le baiser, le brun le stoppa et descendit dans son cou pour le lécher et le mordiller par moment. C'était bien beau de faire ça, mais ce n'était rien ! Il voulait plus que quelques petit coups de langue ! Surtout que tout cela avait le dont de l'exciter encore plus.

Ça lui arracha tout de même un grognement quand celui-ci arrêta. D'ailleurs, il n’appréciait guerre que le brun s'amuse sur son corps à lui faire des marques. Tout à coup, une lueur psychopathe anima Aoki qui le mordit encore, mais cette fois, beaucoup plus fort. Par réflexe l'As serra les dents et s’agrippa au corps de son partenaire en lâchant un gémissement de douleur. Qu'est-ce qui lui prenait à de tebé ?! En plus il avait l'air de prendre un certain plaisir à admirer la marque bien visible qu'il qui avait faite.

-Vasy, ma panthère... Je n'attend que ça. ♥

(Aoki est possédé par l'esprit de Ginette D:)

-Tss, si tu veux jouer à ça !

Une marque pour une marche, le basketteur se vengea en fondant sur son cou pour laisser une bonne grosse marque de suçons en haut du cou de façons à ce qu'elle soit presque impossible à cacher même avec une écharpe. Il était assez rancunier enfaite.

Mais, tout en faisant ça, il ne s'arrêta pas de caresser le corps de son partenaire et de descendre dans ses cuisses pour le remonter. Il ne fallait pas oublier qu'ils s'étaient arrêté en pleine avec à cause des voisins et l'As ne pouvait maintenant plus se retenir, ça devait être la même chose avec son partenaire. En finissant son suçons, il remonta pour embrasser sauvagement son partenaire tout en le pénétrant sans prévenir, il poussa un gémissement de satisfaction étouffé par le baiser. Il ne comptait pas non plus se retenir dans le placard, il ne pouvait pas. Il était tellement bien en ce moment...l'alcool peut-être ?

Il coupa le baiser et augmenta le rythme des vas-et-viens sans retenir ses gémissements, pour lui et aussi pour couvrir ceux des deux gros dégueulasse à côté qui le dégoutait plus qu'autre chose.


-Bichon ! Enlève mon sonotone ! Tu gémis tellement fort qu'on croirait que même le placard cri !

-Hein...quoi ? Tu me parle ?

-Salopiaud tu l'as enlevé sans me prévenir, je vais avoir les mains plein de cire en le retirant...


Il ignora encore une fois la conversation pour le bien de sa santé mental et accéléra encore le rythme en le prenant de plus en plus fort contre l'intérieur du placard en lui donnant à chaque fois de bref baisé sauvages.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Ven 29 Mar - 20:59
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

"Tss, si tu veux jouer à ça !"

Un autre sourire se dessina sur le visage d'Aoki et il vit, tout de suite, que l'As allait se venger de la marque qu'il lui avait fait dans son cou. En effet, le campagnard avait raison. Aomine partit dans son cou pour laisser une belle marque en haut du cou. Le brun grogna car il savait qu'en cette position, il aurait du mal à caché cette satané marque. Cependant, il oublia bien vite ce petit désagrément grâce au caresse que lui prodiguais son partenaire sur son corps. Ainsi, les gémissements qui sortait de la bouche du jeune basketteur ne se retenait même plus.

Aoki vit la tête se son partenaire remonter et il se fit embrasser sauvagement et pénétrer au même moment. Il émit un gémissement de surprise étouffé par leur baiser. Le campagnard essaya tout de même de répondre convenablement avant que le baiser ne cesse. D'ailleurs, celui-ci pris fin trop vite à son gout mais il n'eut pas le temps de se plaindre puisqu'Aomine se rattrapait en augmentant le rythme des vas-et-viens. Le brun se mit à gémir autant que son partenaire. Au moins, il arrivait à couvrir les bruits d'à côté.


"Bichon ! Enlève mon sonotone ! Tu gémis tellement fort qu'on croirait que même le placard cri !
-Hein...quoi ? Tu me parle ?
-Salopiaud tu l'as enlevé sans me prévenir, je vais avoir les mains plein de cire en le retirant..."

L’ignorance était la meilleur chose à faire. Aoki préférait se concentrer sur les sensations qu'il ressentait que sur les deux vieux qui s'amusait à côté. La fréquence des vas-et-viens augmentait inexorablement et le plaisir qu’éprouvait le campagnard devenait de plus en plus intense. Entre les coups de boutoir et les brefs baisers que lui offrait son partenaire : il en perdait la tête, il n'en pouvait plus. Le brun n'en pouvait vraiment plus. Il se sentait déjà venir alors qu'il venait à peine de commencer. Ses bras partirent s'accrocher à son cou.

"Ptain Ao ! Aaah ! Je crois que... Aaah !"

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mer 31 Juil - 15:42
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il se sentait capable de continuer ainsi tout la nuit.....ou pas, l'alcool plus son orgueil, ça fait pas bon ménage. Il continua donc mettant toujours la mêmes ardeurs dans ses baisés et ses gémissement plus qu'indiscret, ne se souciant toujours pas des deux vieux séniles à coté. Mais les ébats n'allaient pas duré si longtemps que ça...

-Ptain Ao ! Aaah ! Je crois que... Aaah !


L'As le dévisagea, affichant une expression incrédule. Sérieux ? Déjà ?  Il était peut-être trop bon ou son "Ami" était trop précoce ! Il éclata de rire sans la moindre gène devant lui avant de... s'arrêter immédiatement tirant une poker face... dans l'éclat de rire, il s'était libéré sans faire exprès et arrêta les mouvements de vas-et-viens, avant de rougir et froncer les sourcils, boudeur, blessé dans sa propre estime de soit. Franchement, faire le précoce... il en avait presque honte !

Néanmoins, il tenait toujours Aoki dans ses bras, il n'entendait plus les ébats à coté des deux vieux qui s'étaient endormit en plein acte, ha la vieillesse ~
Il tentant de cacher sa gène, même si le mal était déjà fait.

-Hey Aoki, t'veux pas qu'on aille chez toi c'pas confortable un placard !


En y réfléchissant bien, le faire au milieu de vieux manteau mités et qui plus est dans un placard grinçant avec à même pas deux mètres un couples de senior dégueulasse en plein ébats n'était pas un de ces fantasme et certainement pas celui de son partenaire non plus -sinon il y aurait de quoi avoir peur- et il avait envie de s'éclater avec lui, ils l'avaient déjà fait chez son "Ami" il y avait quelques temps et retenter ça n'était pas pour lui déplaire ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mer 5 Fév - 13:32
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0


Le brun s’accrocha de fois plus à Aomine quand il sentit le moment de jouissance arriver. Il l’entendit rire juste après, mais il n’avait pas trop envie de s’énerver – enfin il était plutôt trop concentrer à se remettre de sa jouissance  – donc il laissa couler la connerie de son partenaire aux cheveux bleu. Quand le rire d’Ao s’arrêta, ses yeux se baissèrent, et il se mit à rire à son tour. Le plus expérimenté des deux n’était pas mieux que l’autre. Les Ao² étaient autant précoce l’un que l’autre.

Aoki tendit l’oreille et il n’entendait plus les vieux. C’était plutôt bon signe. Ils allaient enfin pouvoir sortir de cet horrible placard, un peu trop serrer pour deux jeunes adolescents. Les yeux du brun se posèrent sur le visage d’Aomine et il l’écouta.


« Hey Aoki, t’veux pas qu’on aille chez toi c’pas confortable un placard ! »

Le jeune homme soupira et admit silencieusement que son partenaire avait raison. Ils devaient retourner chez lui le plus vite possible.

« C’est sûr que mon lit est beaucoup plus confortable que cet endroit…  Alors je dis pas non. ~ »

Il essaya de bouger, mais rien à faire. Ils étaient un peu bloqués. Dans sa légère précipitation, Aoki ouvrit la porte du placard et la chose qu’il venait de voir lui donna envie de vomir. Les vieux s’étaient endormit pendant l’acte et la première chose qu’il avait vu c’était un cul. Oui, un cul. Il referma tout de suite la porte. Ses mains se placèrent sur ses yeux et il fit presque semblant de pleurer.

« Aomine… Dehors, il y a une vision d’horreur… »

Il enleva ses mains pour regarder Aomine dans les yeux.

« Dis, on est obligé de sortir ? J’ai pas très très envie tu vois… »

Pour Aoki, il fallait attendre. Retomber sur cette vision d’horreur, n’était pas supportable pour son petit esprit fragile. Autant dire qu’il n’avait jamais rien vu de tel et heureusement d’ailleurs…

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Jeu 6 Fév - 8:40
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Son « Ami » semblait d'accord avec lui, il n'y avait pa sde raison de rester dans un vieux placard miteux et bien trop petit pour que deux adolescent -aux mensurations d'adulte, je précise 8D- puissent bouger correctement.

« -C’est sûr que mon lit est beaucoup plus confortable que cet endroit…  Alors je dis pas non. ~ »

Oh que oui il était confortable ~ ils l'avaient tout deux déjà tester après tout ! Il reposa son partenaire qui voulait visiblement sortir de cet endroit au plus vite et le laissa ouvrir la porte du placard. L'As le vit blêmir avant de la refermé, les voisins n'étaient-ils quand même pas réveillé ?!

Apparemment non, tout restait silencieux... sa curiosité fut d'autant plus attisé quand il vu Aoki se placer les mains devant les yeux avec un air terrifié.


« -Aomine… Dehors, il y a une vision d’horreur… »


Vision d'horreur ? Les corps de vieux sont si pire que ça ? Il fronça les sourcils, il avait quand même vachement envie de sortir pour continuer tout ça dans un lit...


« -Dis, on est obligé de sortir ? J’ai pas très très envie tu vois…
-Tapette ! J'vais t'montrer moi tu vas voir ! »


Et voilà, il fallait encore que son égo refasse surface, d'autant qu'il n'était pas dans des conditions idéale pour réfléchir correctement... décidément il devait y avoir autre chose dans l'alcool qu'ils ont bu... Se sentant comme invincible, il gonfla le torse en arborant une expression déterminer et attrapa le poignée d'Aoki pour ouvrir le placard en grand et... ah quand même... Il détourna effectivement le regard de cette vision d'horreur, son partenaire n'avait mentit, il trouvait ça écœurant même, leurs corps fripés, malodorant et surtout ENDORMIT EN PLEIN ACTE !

Il s'imagina l'espace d'un instant lui et son sex-friend plus tard avant de chasser ces images terrifiantes de son esprit. Il lâcha le poignet d'Aoki et ramassèrent leurs vêtements et se hâta de descendre les escaliers et d'ouvrir le frigo pour vider le whisky dans une bouteille de coca... pour la route quoi...


« -Aller dépêche toi avant qu'ils se réveillent ! »


L'As bu quelque gorgé à la bouteille (mais OMFG le RPsd'Alcoolo qu'on avait fait x'D) et soupira en se saisissant de son « Ami » qui n'était certainement pas en état pour aller vite.
Il le tira dehors, nu bien sur et sauta les petits buissons taillé en guise de hais pour le trainer avec lui dans une chambre au rez-de-chaussé, la fenêtre encore ouverte...

Quoi, la chambre d'Aoki était à l'étage ?... et si ce n'était pas sa chambre ? >:)

[Bon j’accélère un peu les choses vu le temps qu'il a fallut pour répondre 8DD j'ai hâte de voir le papa >:D]

-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mar 11 Fév - 8:47
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

« Tapette ! J'vais t'montrer moi tu vas voir ! »

Aoki écarquilla les yeux, horrifiés par la réaction du bleuté, puis il sentit son poignet se faire attraper. Malheur. Ils allaient sortir. Le brun ferma instinctivement les yeux et Aomine le tira en dehors du placard. Pendant un petit moment, les deux jeunes restèrent immobiles. D’ailleurs ce moment semblait durer une éternité aux yeux du jeune homme. La pression sur le poignet d’Aoki s’effaça et il ouvrit légèrement les yeux pour regarder le sol. Il entendit les pas d’Aomine puis il le suivit.

Ils descendirent les escaliers. Aomine portait les vêtements – c’est rare de sa part ! – et le brun le vit se diriger vers le frigo pour vider le whisky dans une bouteille de coca. Le jeune garçon écarquilla les yeux. Il ne pouvait plus vraiment boire d’alcool mais son partenaire aux cheveux bleus ne voulait pas s’arrêter.


« Aller dépêche-toi avant qu’ils se réveillent ! »

Aoki resta un petit instant immobile – bizarrement j’ai une impression de déjà-vu – en regardant son partenaire reprendre quelques gorgée de la boisson alcoolisé qu’il venait de faire. Le brun se sentit légèrement mal pour Aomine avant de se sentir attraper une nouvelle fois. Le bleuté le traina dehors sans qu’il ne puisse rien dire. D’ailleurs un frisson parcouru son dos. Être à poil, dehors, en plein milieu de la nuit, n’était pas l’une des meilleures choses à faire. Bref. Les deux Ao rentrèrent par la fenêtre d’une chambre du rez-de-chaussée de la maison du brun.

Aoki voulait absolument s’écraser sur le lit, mais quelque chose le gênait. Sa chambre était à l’étage… Alors à qui appartenait cette chambre ? Il se mit à réfléchir pendant un moment de lucidité puis il se mit à blêmir. Cette chambre était celle de ses parents et ses deux parents dormaient à poings fermés. Le brun se rapprocha d’Aomine et il lui chuchota quelques mots.


« Ao… Il faut qu’on fasse le moins de bruit possible. On est dans la chambre de mes parents et actuellement, ils dorment. »

Il pointa du doigt ses parents et il s’inquiéta un peu de la réaction du bleuté. Il ne fallait surtout pas que ses parents les voient comme ça. Les deux jeunes étaient à poil et ils puaient le sex ! En plus de ça Aomine tenait une bouteille de coca compléter avec du whisky. Et puis si ils se réveillaient, ils allaient avoir une très très mauvaise image d’Aomine que leur très cher fils adoré n’avait pas arrêté de leur parlé. En bref, Aoki trouvait la situation très mauvaise.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Jeu 13 Fév - 9:04
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


L'état de notre As ne s’arrangeait décidémment pas, en plus d'être bourré, il n'avait pas hésité à se trainer, lui et son partenaire, dehors en pleine nuit pour changer de maison. -de toute façons il ne ressentait pas le froid comme ça-

Il n'avait pas non plus remarqué que le lit qu'il comptait occupé était déjà prit. Pour lui, il se trouvait dans la chambre d'Aoki. Il mourrait d'envie de s'affaler dedans et de continuer leurs petits jeu avant que les vieux ne les ai interrompu.
Heureusement que son partenaire était là pour l'arrêter avant qu'il ne fasse une très très grosse bêtise. Alors qu'il allait sauter dedans, il s'arrêta quand il vu que son « Ami » voulait lui dire quelque chose.


« -Ao… Il faut qu’on fasse le moins de bruit possible. On est dans la chambre de mes parents et actuellement, ils dorment. »


Ses yeux bleu roi suivirent la direction qu'il lui indiquait, il ne voyait pas très bien dans le noir, mais il arrivait effectivement à distinguer deux silhouette sous les draps... il réfléchit, un bon moment, n'arrivant pas vraiment à rassembler ses pensées de façons clair et précises.
Il savait juste que le fait d'avoir ses parents en face ne l'impressionnait pas le moins du monde, il était invincible et ils ne pourraient rien lui faire ! Autant se présenter tout de suite dans la bonne humeur ? Ses parents l'adoreraient à coup sûr ~

L'As afficha un sourire confiant avant de reprendre une gorgé de Whisky-Coca, il n'était plus aussi confiant tout d'un coup, il fixait le lit avec attention, qu'est-ce qu'il avait envie de dormir... même le sol lui suffirait amplement ! Il tira son partenaire jusqu'à la porte et s'y reprit à 3 fois avant d'attraper la poignée et de sortir de la pièce. Pourquoi régissait-il tout d'un coup comme ça ? Car il ressentait le besoin pressant de courir jusqu'au toilettes -un pièce qu'il connaissait bien- et de revomir tout ce qu'il avait dans l'estomac. Il lâcha d'ailleurs le poignet de son « Ami » en chemin pour s'y rendre en 4e vitesse et tout recracher.

Il ne se sentait pas bien, pas bien du tout, sa tête lui faisait affreusement mal et il resta un moment appuyé contre la cuvette en se tenant le front. Il avait dû lâcher sa bouteille et les vêtements en chemin. Où ? Aucune idée. Quoi qu'il en soit il se dirigea sans un mot jusqu'au escalier en reprenant Aoki en chemin (le pauvre c'est un vulgaire meuble 8D) et le traina avec force jusqu'à sa chambre, l'entraînant avec lui dans le lit.
Son état était affreusement instable, il était assez énervé d'avoir vomis et se mal de tête ne l'arrangeait pas, en plus de ça il n'avait qu'un envie, c'était de dormir, c'est donc ce qu'il fit en enlaçant son « Ami » comme s'il s'agissait d'un doudou ~


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 16 Fév - 13:53
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0


Aoki regardait Aomine en attendant sa réaction. Le sourire qu’il affichait ne lui disait absolument rien qui vaille. Il le vit reprendre une gorgée de ce qu’il y avait dans la bouteille avant de se faire tirer à nouveau, mais en dehors de la pièce. Enfin en dehors, après au moins 3 essais pour attraper la poignée de porte. Une fois dehors, la pression sur Aoki disparu et il tituba pendant une seconde. Il le vit légèrement courir jusqu’au toilette et un horrible vomissement se fit entendre.

Bizarrement, le brun l’avait attendu et Aomine le reprit une fois qu’il fut sorti des chiottes. Il le traina, encore, jusqu’à la chambre convoité. Une fois entré, Aomine s’allongea dans le lit en prenant Aoki dans ses bras. Le jeune homme senti ses joues chauffées puis ses yeux se fermèrent afin d’entrer dans le monde de Morphée.

Le lendemain, le réveil fut assez difficile. Le brun avait entendu un cri. Surement sa mère qui découvrait les horreurs de la veille. Il haussa les épaules légèrement avant d’essayer de se rendormir, puis ses yeux se rouvrirent. Sa mère avait crié en découvrant les merdes de la veille ! Il dégagea Aomine, qui le retenait, avant se lever à la vitesse de la lumière. Il s’habilla le plus proprement possible et sans trop se prendre la tête non plus, parce qu’il avait un sacrée mal de crâne à cause de la veille – et encore, il était pas trop bourré. Une fois vêtu d’un T-shirt rouge et d’un jogging, il descendu les escaliers doucement, histoire de ne pas trop se faire remarquer.

Néanmoins, ça n’avait servi à rien puisque sa mère le remarqua directement et elle lui lança un regard assez colérique. Avant des se faire engueuler, le brun vit son père sortir de sa chambre.


« Hiro ! Qu’est-ce que c’est que tout ça ?! »

La mère pointa les vêtements qui étaient en chiffon par terre et la bouteille à moitié pleine de whisky-coca. Aoki se racla la gorge et il se gratta l’arrière de la tête.

« Ahem. Euh… C’est une longue histoire ?
-Tu te fous de moi ?! Qu’est-ce que tu as foutu la nuit dernière ?! »

D’un seul coup, le rouge monta aux joues du jeune homme. Il se rappelait de tout ce qui  s’était passé hier. Il n’osa pas regarder en direction des escaliers. Intérieurement, Aoki priait pour qu’Aomine ne descende pas de sa chambre.

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 16 Fév - 14:54
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Il dormait bien, siiiii bien... Bien qu'il n'avait pas de couette sur lui, il sentait un doux corps chaud qui l'empêchait d'avoir froid. C'était tellement agréable. Du moins, jusqu'à ce qu'il se fasse brutalement tiré de son sommeil en se faisant bousculer et que cette chaleur disparaisse. Il tira un gémissement mécontent et souleva la moitié de la couette pour la mettre sur lui complètement enroulé dedans.

Mais il eu du mal à se rendormir... Et le cri en bas n’arrangeait rien. Qui pouvait bien crier comme ça de si bon matin ?! Après quelques minutes passés à comater, l'As se daigna enfin d'ouvrir les yeux tout d'abords aveuglé par la lumière, puis prit d'un violent mal de tête. Il se couvra le visage avec ses mains et grogna encore, il était terriblement fatigué... Il mit encore quelques instants avant d'émergé et regarda la pièce, il fronça les sourcils... il n'était pas dans sa chambre et ne connaissait pas non plus cette pièce... ah si, elle lui rappelait quelque chose, mais quoi ?...

Ayant autre chose à faire que de penser à ça, il regarda un peu autours de lui, il était nu, n'avait pas non plus de vêtement, la gueule de bois... Qu'est-ce qu'il avait bien pu faire la nuit dernière ?! Ses yeux se posèrent sur une guitare dans un coin de la pièce, une guitare... Aoki ? Oui, c'était ça ! Il était dans la chambre d'Aoki ! Ils avaient dû boire et faire des trucs pas nets, ses parents devaient être absent donc...

Ne se rappelant plus du cri d'il y a quelques minutes et encore à moitié dans les vapes il se leva difficilement en se tenant la tête et tituba jusqu'à la porte, manquant de tomber plusieurs fois. Il s'appuya contre le mur avec une main jusqu'à arriver aux escaliers. Les regarder lui donnait la nausée, il n'avait pas la force de les descendre. Aoki devait sûrement être en bas et il entendait du bruit depuis tout à l'heure, mais avait bien trop mal à la tête pour piger ce que s'était il se contenta donc de l'appeler d'une voix forte.


« -Aoki ! T'aurais pas vu mes fringues ?! »

-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 16 Fév - 19:49
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0

Ce qui ne devait pas se produire, se produisit.

« Aoki ! T’aurais pas vu mes fringues ?! »

Le brun se facepalma et il cria intérieurement. Il avait complètement oublié que son partenaire était un idiot pur et qu’il possédait actuellement une belle gueule de bois. Le regard d’Aoki retourna sur sa mère et celle-ci lui envoya un regard noir. Son père se posa contre le mur et croisa les bras en signe d’attente de la réponse. Le fils soupira.

« Maman, c’est assez dur à expliquer…
-Je ne veux pas savoir si c’est dur ou pas, je veux savoir ce qu’il s’est passé pour que toi et ton ami foutent un bordel pareil ! »

Aoki posa son regard sur les escaliers, puis il regarda à nouveau sa mère.

« On a… hum… »

Son père lui jeta un regard genre l’air de dire « tu devrais dire la vérité, il vaut mieux pour toi. ». Un nouveau soupire sortit de la bouche d’Aoki. Il n’avait vraiment pas envie de raconter ce qu’il s’était passé la veille. Surtout la partie où lui et Aomine avaient  baisés dans le placard des voisins.

« Je ne peux vraiment pas te le dire…
-Qui est la personne qui t’a appelé un peu plus tôt ? »

Aoki regarda son père avec surprise. Il n’aurait pas pensé à ce qu’il lui demande cela. Le rouge lui monta légèrement aux joues – encore une fois – et il parut un peu plus gêné.

« C’est… Aomine.
-Et pourquoi donc tu ne veux pas nous dire ce qu’il s’est passé ?
-Parce que c’est assez gênant.
-Appelle donc Aomine-kun, voir ce qu’il a à dire. »

A ce moment-là, Aoki eut un très mauvais pressentiment et il eut du mal à se décider à appeler Aomine.

« Aomine ! Bouge ton cul et descend chercher tes vêtements ! »

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Dim 16 Fév - 20:21
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2



Alors que l'As souffrait toujours de son horrible mal de tête, il entendait une discussion plus bas entre Aoki et deux personnes, ses parents ? Aille... il n'arrivait pas à bien comprendre le comment du pourquoi, mais apparemment son « Ami » avait l'air plus que gêné. En plus de ça, le bleuté avait beau essayer il n'arrivait pas à réfléchir, il aurait volontiers tué quelqu'un pour un malheureux Doliprane.


« -Aomine ! Bouge ton cul et descend chercher tes vêtements ! »


Aomien grogna, il ne voulait pas descendre ces foutus escaliers qui lui donnait la nausée. D'autant que son corps était plus que courbaturé et il aurait bien dormit sur la moquette. Mais, comme un grand garçon, il prit son courage à deux mains et s'appuya à la rambarde pour descendre. Seul petit détail... il était à poil. Et devant les parents d'Aoki en plus... « -Merde. ». Effectivement, il n'y avait pas visiblement pensé à temps à cause de son mal de crâne.

Ses joues s'empourprèrent légèrement bien que ce n'était pas vraiment visible à cause de sa couleur de peau et il remonta sans un mot pour aller enfiler un boxer à Aoki dans sa chambre, les vêtements étaient trop serré pour lui puisque il était plus large que son partenaire.

Il prit le chemin du retour et redescendu une nouvelle fois les escaliers -assez lentement tout de même- pour affronter le regard noir des parents. Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu faire hier soir pour les mettre dans une tel situation ?! D'autant que les deux jeunes n'avaient pas prit de douche depuis hier et devait puer l'alcool. Aomine avait les cheveux en bataille encore plus que d'habitude et une sale trace de morsure à l'épaule. Aoki n'était pas mieux non plus... Il s'avança tout de même l'air non pas effrayé, mais surtout blasé et fatigué par son mal de crâne et ramassa la pile de vêtement. Il vu aussi une bouteille qui avait semble-t'il du coca à l'intérieur... pourtant elle ne lui disait rien... Il se serait cru dans un film de Very Bad Trip...


« -... »


Aomine n'était pas quelqu'un de timide, mais il ne savait tout simplement pas quoi dire face aux parents. Gardant la pile de vêtement dans les bras il détailla ses parents, les mêmes, c'était bien leur fils. Il lança un regard un peu perdu à Aoki, qu'allait-il se passer ?


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mar 18 Fév - 21:29
Hiroyuki Aoki
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
13/08/2012
✘ Messages :
692
Membre du mois :
0


Des bruits de pas se firent entendre, puis plus rien, pour enfin les entendre de nouveau. Qu’est-ce que foutais Aomine bon sang ?! Aoki jeta un coup d’œil assez désespéré vers les escaliers, et il vit son partenaire descendre, presque à poil, les escaliers. Ses parents avaient, eux aussi, le regard rivé sur les escaliers. Une fois que le bleuté fut descendu, le brun soupira de soulagement, assez discrètement. Ses parents, surtout sa mère, détaillèrent Aomine qui était dans un sale état. Il puait l’alcool et ses cheveux en bataille ne lui donnaient pas une très fière allure.

Le jeune homme regardait toujours Aomine qui se partit lentement, et sans rien dire, ramasser la pire de vêtements qui gisaient encore sur le sol. A ce moment-là, la mère d’Aoki fronça un peu plus les sourcils, se doutant légèrement de ce qui avait pu se passer – en même temps les marques qui étaient sur les coups des deux jeunes hommes en disant long sur ce qui c’était passé la nuit dernière.

La tension ne cessait de montée et la personne qui brisa le silence fut le père d’Aoki, qui affichait un léger sourire – histoire de pas faire trop peur non plus.


« Donc… Tu es Aomine-kun. Ravie de faire ta connaissance, même si j’aurai bien voulu te rencontrer dans de meilleures conditions. »

Aoki, qui avait encore son regard fixé sur Aomine, tourna la tête vers son père qui reprit la parole tout de suite après la petite phrase de « présentation ».

« Je pense que tu sais aussi bien que moi la raison pour laquelle nous avons demandé à Hiroyuki de te faire descendre n’est-ce pas ? »

Le père attendit la réponse du bleuté, puis il reprit avec un air un peu plus menaçant – d’ailleurs Aoki n’en revenait pas de le voir comme ça.

« Avec ma femme nous aimerions savoir ce qu’il s’est passé la nuit dernière. J’espère que tu as une explication qui tient la route car les jolies petites marques que vous avez tous les deux dans le cou se voient un peu trop à mon gout. »

Le brun écarquilla les yeux, avant de mettre tout de suite ses mains sur son cou. Il avait complètement oublié cette marque diabolique qui se voyait vraiment énormément sur sa peau claire. Il frotta légèrement son cou, puis en se disant que c’était peine perdu de cacher – oui, c’est un idiot – il posa son regard sur le cou du bleuté pour voir une jolie morsure. Ses joues rosirent légèrement –encore une fois – puis il détourna le regard.

Aoki aurait bien voulu aidé Aomine, mais il n’arrivait pas à faire face à ses parents, surtout qu’il ne s’était presque jamais disputé avec eux (FILS A SES PARENTS 8D) et qu’il n’avait presque jamais rien fait de mal…

-------------------------------


Ao-chou ♥:
 




Hecarim, my favorite pony. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   Mer 19 Fév - 9:05
Daiki Aomine
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
19/08/2012
✘ Messages :
1999
Membre du mois :
2


Plus personne n'avait prononcer de mot depuis, Aomine était plus que mal à l'aise et il en était de même pour Aoki à ses côté. Ses parents n'avaient pas l'air content du tout -et c'était tout à fait normal d'ailleurs-
Pour autant, il n'avait pas oublier son mal de tête, mais la situation n'était pas vraiment idéale pour régler ce problème. Il se contenta donc de regarder les parents sans pour autant soutenir leurs regards ou faire quoi que ce soit de négatif devant eux. Il était certes impulsif, grognon et tout ce que vous voulez, mais il savait faire preuve d'intelligence (lawl) dans des moments comme celui-ci.

Si le bleuté avait été à la place de son père il aurait tabasser l'homme qui avait osé poser la main sur son fils. Cependant, celui-ci n'avait pas l'air de partager les mêmes idées que lui, il affichait même un sourire.


« -Donc… Tu es Aomine-kun. Ravie de faire ta connaissance, même si j’aurai bien voulu te rencontrer dans de meilleures conditions. »


Oh, il voulait le rencontrer ? Et dit de cette manière là... ça voulait dire qu'Aoki leur avait déjà parlé de lui ? Remarque... il se souvenait vaguement qu'il voulait qu'il les rencontre la dernière fois qu'il était passé chez lui.


« -Je pense que tu sais aussi bien que moi la raison pour laquelle nous avons demandé à Hiroyuki de te faire descendre n’est-ce pas ? »


Oui, c'était évident... ils voulaient savoir toute la vérité. Le seul problème c'est que, la journée d'hier était un gros blanc dans la mémoire de l'As. Son « Ami » s'en rappellerait peut-être ? Il avait meilleurs mine que lui.
Cependant, avant qu'Aomine puisse répondre, le visage du père se transforma. il passa d'un sourire amicale à celle d'une expression dur et froide signe que le paternel voulait protéger son fils.


« -Avec ma femme nous aimerions savoir ce qu’il s’est passé la nuit dernière. J’espère que tu as une explication qui tient la route car les jolies petites marques que vous avez tous les deux dans le cou se voient un peu trop à mon gout. »


Effectivement, même avec sa gueule de bois il les avaient remarqués. Et il était certain que le père ne le lâcherait pas tant qu'il n'aura pas une explication valable. D'autant que se regard voulait aussi dire. « Ment et ça ira trèèès mal pour toi. »
L'As lança un dernier regard à Aoki avant de se gratter la tête et d'essayer de chercher une explication à ce qu'ils avaient fait la veille... en vain. Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire ? Mentir ? Non, ça ne servirait à rien...


« -J'aimerais bien le savoir moi aussi, mais, j'ai aucun souvenir de la veille... »


Aille, ça irait très mal pour eux, son « Ami » ne semblait vouloir rien lâcher non plus. Il faisait presque pitié, il était rouge et ne regardait même pas ses parents dans les yeux. On aurait dit un petit enfant qui cherche à ne pas se faire disputer.
Mais Aomine n'allait certainement pas repartir comme ça, comme un voleur en laissant Aoki à son triste sort. S'ils étaient dans cette situation, c'était certainement à cause de lui la veille. Il savait que son partenaire n'était pas le genre à foutre autant le bordel
surtout chez lui avec des parents qui auraient pu le découvrir.


« -Mais ne blâmez pas votre fils, il n'y ai pour rien. C'est la personne la plus gentille que je connaisse il n'aurait jamais commit tout ça. C'est moi qui l'a forcé à le faire et c'est aussi moi qui à foutu le bordel ici. Alors si vous devez punir quelqu'un, laissez moi tout prendre à sa place. »


Et tout comme au collège, il préférait en prendre les conséquences de tout ça pour lui et non pas qu'elle retombe sur son « Ami ». Même si évidemment, la situation était un peu différente, cette fois-ci il n'était pas question d'offrir une seconde chance à Tetsu.

Mais attention, ça ne voulait pas dire qu'il avait rabaissé sa fierté loin de la, il ne s'était pas incliner non plus et avait continuer de les regarder dans les yeux. Le bleu restait au final, toujours égale à lui-même.


-------------------------------

Ma fiche de liens ~ Mes RPs'


Like a boss ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Des bruits dans le placard [Pv.Aoki][YAOI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cachette dans le Placard(suite
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: Tokyo :: Résidences-