Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   Dim 4 Nov - 12:24
Tetsuya Kuroko
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
20/08/2012
✘ Messages :
614
Membre du mois :
-1

Tôt ce matin, le soleil se leva et vint chatouiller le visage du petit bleu, ce qui eut effet de le réveiller. Tranquillement, il ouvrit le yeux, et les referma aussitôt quand il eut la lumière direct dans l'oeil. Il se retourna dos à la fenêtre pour éviter de nouveau ce petit incident. Lentement, Kuroko se leva du lit, prenant bien soin d'enlever le bras bronzé de son petit-ami sur lui. Il ne voulait pas le faire sortir des bras de Morphée et il savait de toute façon que Daiki ne voudrait certainement pas aller en cours aujourd'hui.

Le fantôme passa par-dessus le corps du plus grand, passa à travers le labyrinthe qu'était la chambre et prit la direction de la salle de bain. Ni une ni deux, il entra dans la douche, prenant même pas la peine de se regarder dans le miroir et voir de nouveau ses cheveux décoiffés et ses marques de suçon dans le cou faites par le flemmard de première. Le bleu partit l'eau chaude et soupira en entrant dessous. Cela lui faisait du bien fou à son corps. On s'entendait que l'as l'avait bien épuiser. Bref, cela lui faisait du bien mais fallait quand même se laver et c'était ce qu'il commençait à faire. Une fois bien propre Kuroko sortit de la douche et prit une serviette qu'il mit autour de sa taille et une autre sur sa tête, où il frotta frénétiquement.

En sortant dans la salle de bain, il prit la direction de la cuisine et fouilla dans les armoires et le frigo pour trouver de quoi à manger. Depuis le temps qu'il était chez Daiki, il ne se gêna plus pour faire ça, et ce n'était pas ce dernier qui allait lui faire à manger de toute manière. Il réussit à trouver du pain et de la confiture et ce fit des toasts. Une fois bien repu, et bien sec, il alla de nouveau dans la chambre du dormeur et s'habilla. Retour dans la salle de bain pour finir sa toilette et re-retour dans la chambre pour récupérer son sac, enfin prêt à partir. Le bleu regarda l'as un moment, puis, légèrement rouge, laissa un baiser sur la joue du bronzé.

Kuroko sortit de l'appartement et marcha jusqu'à un arrêt de bus, direction Seirin. Rendu à destination, il sortit du bus, et se dirigea à l'intérieur de l'enceinte du lycée. Il gravit les marches et entra dans sa salle de classe, à sa place habituelle. Personne ne l'a vu, comme d'habitude et Kagami n'était toujours pas arrivé. Le bleu attendit patiemment.

-------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-romantica.forum-canada.com/
MessageSujet: Re: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   Sam 5 Jan - 18:26
Invité
« Invité »
avatar



Le problème, quand on passe la nuit à jouer aux jeux vidéo, même en ayant inventé un stratagème génial pour ne pas se faire repérer par son père et arriver à terminer la totalité du jeu Zelda sur lequel on galère depuis des mois, en pleine nuit, c'est que l'on ne se lève pas le lendemain. À vrai dire, c'était la fin du week-end, et Kagami, comme un idiot, n'avait pas pris la peine de regarder l'heure durant sa partie, fut prise au dépourvu quand il se leva, fatigué. Pile 7h30. Il était en retard. D’habitude, il était toujours debout à 7h. Si seulement il avait fait ça vendredi soir, cela ne lui aurait pas posé de problème de dormir plus longtemps le lendemain. Bien au contraire, il aurait profité jusqu’au bout d’une grasse matinée agréable, car une nuit à jouer à Zelda n’est pas sans vous fatiguer – ou encore vous faire péter les plombs à cause de défaites successives et d'overdose de poules. Et là, aujourd’hui, devant aller au lycée, il était irrémédiablement atteint de ces trois symptômes. Il n’aurait pas dus jouer hier. Mais bon, je pense que tout le monde est au courant de l’incroyable maturité du Rouge dans sa vie de tous les jours. Le pire, c’est qu’à cette heure-ci Taïga était toujours en train de se demander ce qu’il pouvait y avoir de glorieux à terminer un jeu pour obtenir un extrait pourri à la fin dans lequel on n’a même pas le droit au baiser entre Link et sa princesse, qui, comme dans toutes les cartouches, n’a bien évidemment rien foutu du jeu !

Enfin, le premier année de Seirin commença à se bouger. Il s’extirpa de son lit, marcha jusqu’à la salle de bain, se déshabilla et prit sa douche tout en continuant à penser à sa soirée de la veille. Le pire, c’est qu’il était déçu de sa performance. Une vrai misère ce qu’il avait fait hier. La fatigue, certainement. La journée qui s'était déroulée avant ce plan génial n'avait pas été des meilleures, ce qui avait dû jouer sur son mental. Kagami se rinça rapidement, non sans chanter de multiples conneries pendant ce temps. Parce que ouais, en plus de le pousser à se poser de multiples questions existentielles et philosophiques, la douche fait du Rouge un superbe artiste bien que le talent manque véritablement à l'appel. Une fois propre, Taïga s’habilla, puis se dirigea en trottinant vers la cuisine. Là-bas, il se dépêcha de se préparer son café du matin tout en sortant sa tasse, en allumant la télé et en préparant son sac pour les cours. Quand le café fut prêt, Kagami se dépêcha de boire pour ne pas faire patienter trop longtemps Kuroko, qui inévitablement, aurait à l’attendre seul en cours. Mais bien sûr, comme le liquide était brûlant, le Rouge s’ébouillanta la langue avant de lâcher le récipient qui tomba sur ses genoux. Pendant quelques secondes, Kagami pesta contre Zelda tout en sautant dans tous les sens suite à la douleur provoquée. Pauvres voisins du dessous, ils n’avaient décidément pas fait le bon choix immobilier avec un type comme Taïga au-dessus de chez eux. Les yeux du Rouge fixés sur son jean tâché se détournèrent vers l’écran, et au comble de la situation, eut l’heureux bonheur de faire face à la pub « Vanish, et les tâche s’évanouissent ! ». A moitié déprimé, Kagami remonta en vitesse, enfila un jogging à la place du jean et se précipita dehors, n’oubliant pas son sac. Il ferma la porte et dévala les escaliers. Arrivé sur le trottoir, il entama une course assez rapide et parvint à chopper sur bus de justesse. 15 minutes de retard à rattraper. Ce sera dur, mais faisable ! Avant l’arrêt du bus, Kagami se leva, fonça vers la porte arrière, puis l’ouvrit grâce à la poignée d’urgence. Une fois sortit, il fonça droit devant vers Seirin.

Lessivé, mort, à bout de souffle, voilà dans quel état arriva le Rouge en classe. Il jeta un coup d’œil sur l’horloge, avant de se hâter vers son siège. Il avait réussi à rattraper 5 minutes, c’était déjà ça. Juste à la table à côté de lui, se tenait le fantôme. Ou autrement dis, Kuroko Tetsuya. Kagami avait pris l’habitude de regarder directement vers le Bleu, histoire de ne pas être surpris par sa présence plus tard pendant le cours. Il ne comptait même plus combien il avait failli avoir de crise cardiaque à cause de lui. Enfin, il s’assit et déposa son sac à côté de lui.

‘Yosh Kuroko !’


Soudain, les yeux du Rouge se portèrent au niveau du cou de Kuroko, où il aperçut un suçon mal dissimulé. Il écarquilla les yeux, se demandant qui avait bien pu faire ça à son ombre, puis, lassé de chercher, lui posa directement la question.

‘Humhum, C’est moi où t’as passé une bonne nuit ? Je me demande bien avec qui.’

Souriant, Kagami tentait de se remettre de sa matinée difficile, taquinant Kuroko comme il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   Mar 8 Jan - 10:06
Tetsuya Kuroko
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
20/08/2012
✘ Messages :
614
Membre du mois :
-1

Ce n'était seulement que proche du début du cours, exactement 5 minutes, que une touffe rouge entra en classe, Kagami Taiga. Kuroko ne manqua pas de remarquer la tête qu'il avait. Cerné au pas possible. Il était clair qu'il n'avait pas réussi à dormir. La raison? Inconnu encore même en cherchant bien fort dans son cerveau et dans ses souvenirs habituellement jamais flous.

«Yosh Kuroko!»

Il le salua aussi avec sa main, toujours aussi silencieux. L'ancien membre de la Génération le fixa, attendant que sa lumière entame la conversation, comme d'habitude. Mais lui aussi, était fixé, et étrangement, on lisait bien sur son visage qu'il était septique, et surprit. ''Quoi? J'ai quelque chose sur le visage?'' Kuroko pencha légèrement la tête sur le côté, montrant qu'il ne comprenait pas l'attitude de son ami.

«Humhum, C’est moi où t’as passé une bonne nuit ? Je me demande bien avec qui.»

Le bleu commença à paniquer, intérieurement bien sûr, sur son visage on ne voyait toujours aucune expression. Mais malheureusement, le rouge risquait bien gros de le remarquer avec son geste. Il ferma au complet la veste de son uniforme pour cacher les preuves. En ce moment même, il se sentait carrément idiot d'avoir oublier ce détail. Très idiot. Maintenant il ne sera pas lâcher d'une semelle jusqu'à temps qu'il crachera le morceau. Par contre, ça, ce n'était pas connaitre Kuroko Tetsuya. Borné, il l'était, quand il le voulait et là, il le voulait, alors bonne chance la compagnie, vous ne saurez rien même dans votre tombe. Bref, vu que Kagami l'a piqué avec ça, le fantôme avait envie de lui rendre la pareille.

«Manque de sommeil Kagami-kun? On a pourtant pas de match important aujourd'hui.»

Fuire? Où, c'est ce qu'il faisait d'un sens. Mais il ne pouvait pas se permettre que la nouvelle se propage. Personnellement, Kuroko lui dirait sa relation avec Daiki sans problème, comparé à ses parents qui était un risque à la base, et se voyait bien justifier au vu de sa situation en ce moment, qui est de squatter chez l'as. Bref, pour en venir que, le bleu avait confiance en Kagami, même s'il se douterait bien que le dunker serait à moitié content pour lui puisqu'il haissait le bronzé. Ce qui empêchait le passeur de tout lui dire, c'était l'avis de son petit-ami à ce sujet. Pas sûr qu'il voudrait que tout le monde sache qu'il aime aussi les hommes.

-------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-romantica.forum-canada.com/
MessageSujet: Re: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   Lun 11 Mar - 17:54
Invité
« Invité »
avatar


Suite à sa question, Kagami pencha la tête, regardant son ami en attendant qu'il ne réponde. En guise d'avant goût, Kuroko referma immédiatement sa veste. Sans doute devait-il être gêné que le Rouge ait repéré ses marques suspicieuses. Mais bon, ce n'était pas la peine d'en faire tout un plat. Il voulait juste être renseigné, une fois que le Bleu lui aurait dit, il passerait à autre chose, comme d'habitude. Par contre, il espérait vraiment que la suite serait à son goût et que Kuroko ne traînait pas avec n'importe qui.


«Manque de sommeil Kagami-kun? On a pourtant pas de match important aujourd'hui.»


Échec. Ce mot résonnait dans la tête du Rouge comme un coup de tonnerre. A présent que Tetsuya Kuroko se trouvait devant lui, l’échec pendait au-dessus de son nez tel une épée de Damoclès. Plus il y songeait, et plus il sentait que ce qui allait se passer ne tournerait pas à son avantage. Les suçons présents sur le corps de son ombre étaient bel et bien là, et le fait que Kuroko veuille éviter sa question le rendait malade. La preuve indiscutable se tenait devant ses yeux et le fautif faisait comme s'il n'avait rien demandé. Déjà qu'il avait une tête de zombi, cela ne faisait qu'empirer. Il trouvait que c'était presque pire que de lui mentir directement. Cacher la vérité de cette façon ou d'une autre cela revenait toujours à trahir la confiance que Kagami lui portait. Pourquoi voulait-il lui cacher quelque chose? Pensait-il que cela ne lui ferait pas plaisir qu'il soit avec quelqu'un? Le Rouge continua de fixer Kuroko un moment, les sourcils froncés, perplexe, essayant de trouver un moyen de lui faire dévoiler ce qu'il s'était passé. Mais il abandonna rapidement cette pensée, se disant qu'il lui faudrait chercher bien trop longtemps pour trouver une ruse capable de déjouer son ami. La réponse du Bleu était loin de le satisfaire, cependant, il allait devoir s'en contenter. Ses numéros stratégiques n'étaient jamais au point, même quand il s'agissait de Zelda, alors pour dans de vrais moments, n'en parlons pas.


De plus, la réponse de l'adolescent au cheveux bleus le mettait également mal à l'aise. Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir lui répondre sans avoir l'air contrarié au plus haut point? Un oui, je sais, sans aucun doute. Mais après? Kuroko en viendrait-il a le questionner sur ce qu'il avait fait la veille? Il ne l’espérait pas vraiment. Kagami était loin d'avoir envie de donner ses informations à son ami. D'un côté parce qu'elle ne lui serait pas vraiment utiles vu que Kuroko n'avait pas une tête à jouer à des jeux comme ceux-ci pour tuer le temps. Et d'autre part car il ne le désirait pas. Au pire, il pouvait toujours mentir, mais comme dit plus tôt, il détestait cela. Alors autant ne pas faire aux autres ce que l'on aime pas que l'on nous fasse. Mais dans une situation comme celle-ci... Ces idéaux se retrouvent balayés bien plus loin sous un simple coup de tête. Les yeux cernés, le Rouge n'avait qu'une idée en tête, trouver qui avait ainsi peinturluré le corps de son partenaire de basket. Peut-être Momoi. Après tout, elle appréciait énormément Kuroko, et c'était bien plus que probable. Il y avait également les filles du lycée à mettre sur le banc des accusées. Il était possible que l'une d'elle ait enfin remarqué le garçon invisible, et que son cœur se soit mit à battre la chamade lors de cette apparition. Mais bon, cela ne disait pas à Kagami qui était responsable réellement. Et il voulait à tout pris le savoir.


«Ouai, tout à fait. Insomnie Bonjour... J'ai vraiment pas de chance, moi qui voulait m’entraîner plus intensivement en vue des prochains matchs. Mais bon, cela ne me dit pas qui était avec toi hier. Tu sais que tu peux tout me dire. Même si elle est moche je me foutrais pas de toi, promis!»


Patiemment, il attendit que son ombre réfléchisse à la future parade qu'il allait entreprendre pour éviter de répondre. Il connaissait plutôt bien Kuroko, et n'était pas sans savoir qu'il serait difficile de lui faire cracher le morceau. Mais sa détermination à tout épreuve était connu de tous, et il allait pouvoir prouver que cela n'était pas que des rumeurs.


« Monsieur Taiga, pourriez-vous arrêter de vous retourner sans cesse et vous concentrez un peu plus pendant mon cours ! D'ailleurs, récitez moi la leçon que vous aviez à apprendre pour aujourd'hui, cela me fera constater de vos progrès. »
« Euh... »


Gros blanc. Étant donné qu'hier, le Rouge était accroché à sa console, il n'avait évidemment pas jeté un seul coup d'oeil à ses cachiers et à son agenda.Il ignorait même qu'il y avait des devoirs...Merde. Il n'avait vraiment pas de chance. Aujourd'hui tout semblait s'accumuler au fur et à mesure... D'abord le café, ensuite l'arrivée en retard dans la classe, puis Kuroko qui refuse de lui dire ce qu'il s'est passé. Et maintenant ça ! Décidément, ils avaient tous choisis le même jour pour se liguer contre lui...


« J'en déduis que vous ne savez pas. Tâchez d'être plus attentif à l'avenir Kagami, où vos parents risquent d'avoir à être convoqué dans mon bureau. »


Il ne manquait plus que ça! Comme si ses parents allaient avoir le temps de passer à son lycée. Ils allaient tout simplement le tuer si cela devait se produire. Kagami, à moitié démoralisé tourna la tête de nouveau vers Kuroko, montrant qu'il attendait une réponse. Bien entendu, il l'espérait satisfaisante.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   Ven 22 Mar - 14:03
Tetsuya Kuroko
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
20/08/2012
✘ Messages :
614
Membre du mois :
-1

«Ouai, tout à fait. Insomnie Bonjour... J'ai vraiment pas de chance, moi qui voulait m’entraîner plus intensivement en vue des prochains matchs. Mais bon, cela ne me dit pas qui était avec toi hier. Tu sais que tu peux tout me dire. Même si elle est moche je me foutrais pas de toi, promis!»

Même avec une promesse, Kuroko hésitait beaucoup à lui dire quoi que se soit. Pour l'instant, il voulait rien révéler et en pleine classe se n'était vraiment pas le moment, mais alors là pas du tout. C'est l'endroit parfait pour les oreilles indiscrètes.

«Monsieur Taiga, pourriez-vous arrêter de vous retourner sans cesse et vous concentrez un peu plus pendant mon cours ! D'ailleurs, récitez moi la leçon que vous aviez à apprendre pour aujourd'hui, cela me fera constater de vos progrès.»

«Euh...»

En ce moment le bleu avait une grosse envie de rire, mais se retena au maximum, créant des joues gonflées, remplis de rire en attente de sortir de là pour respirer. Le même refrain que d'habitude, mais à chaque fois cela l'amusait.

«J'en déduis que vous ne savez pas. Tâchez d'être plus attentif à l'avenir Kagami, où vos parents risquent d'avoir à être convoqué dans mon bureau.»

Il était sûr que maintenant Kagami se sentait coincé. Pas pour longtemps apparemment puisqu'il se retourne de nouveau vers lui, attendant une réponse de sa part. Le bleu était vraiment prit dans un dilemme, lui dire ou pas. Chacun avait ses conséquences et ses avantages.

«On verra à l'heure du déjeuner si j'ai changé d'avis.»

C'est le mieux qu'il pouvait faire pour le moment. Il ne savait vraiment pas quoi prendre comme décision.

-------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-romantica.forum-canada.com/
MessageSujet: Re: Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Ou comment agacer le rouge avec Ni-Go [Kagami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Teindre du cuir en rouge ?
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Airbrush, spray gun, pourquoi, comment ?
» Comment s'y prendre avec les fantômes
» Recherche tarpaud avec talent crachin DW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP Terminés-