Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~

Partagez | .
MessageSujet: 6.Fanfiction #1 Chap 5 [Yaoi] Fin   Sam 6 Oct - 15:30
Tetsuya Kuroko
« »
avatar

✘ Date d'inscription :
20/08/2012
✘ Messages :
614
Membre du mois :
-1

Une fois rentrer, Aomine avait toujours Kuroko dans ses bras, même sur le lit, il le garda près de lui, assit sur ses cuisses. Les larmes du fantôme avait finalement arrêtées de couler, ses yeux par contre était rouges et gonflés. Il s'accrochait aussi toujours fermement à l'as. Il était trop bien dans ses bras pour vouloir s'en séparer. D'ailleurs, il se demandait comment il avait fait pour supporter cette distance pendant des jours. Aomine, homme d'action qu'il était, fit glisser le long de ses jambes son amoureux, pour qu'il soit assit sur le matelas. Ne pouvant plus se contenir, l'as lui retira son haut et lécha avidement un des bouts de chairs dressés.

-Daik-
-Dorénavant, je ne te lâche plus. Même maintenant je m'arrêterai pas.

Avec sa langue, il descendit le long du torse jusqu'à la ceinture. Le bleu soupirait fortement à cette langue sur lui. Il en avait même des frissons. Le bronzé commença à déboutonner et à descendre la braguette du pantalon de Kuroko.

-Dis donc, tu es plus sensible que d'habitude.
-C'est parce que..ça fait longtemps..
-Et ça?
-Aaah~!

Aomine avait mit directement le membre de Kuroko en bouche. La réaction ne s'était pas fait attendre. D'ailleurs, le bleu ne pu résister longtemps car il était venu peu de temps après. Il n'y avait pas à dire, cela faisait vraiment longtemps. L'as se lécha les babines avec un sourire assez pervers merci. Le bleu rougissait à cette vue, plus qu'il ne l'était déjà. Il lui retira les derniers bout de vêtements qu'il lui restait et enleva ensuite les siens. Il ramena son petit ami sur ses jambes. Ni une ni deux, il le pénétra sans le préparer. Kuroko lâcha un cri mélangé de douleur et de plaisir, plaisir qui s'intensifia quand Aomine bougea en lui. Le bleu s'accrocha à ses épaules. Rapidement, il trouva le point sensible du petit corps sur lui.

-Aah Daiki~!!

Il profita de son cri pour l'embrasser avec fougue, passant sa langue entre ses lèvres. Entre leurs deux bouches Kuroko continuait de gémir. Il n'arrivait pas à s'arrêter. L'as le laissa enfin respirer et décida de changer de position. Il l'amena à se mettre à quatre pattes et le pénétra de nouveau. Il effectua un rythme constant. Le fantôme ne faisait que gémir tout le long sans prendre le temps de respirer. Même comme ça, il en voulait plus. Tout ce qu'il ressentait sous les coups de son amant lui faisait perdre les moyens. Il fit des mouvements de pompe sur sa propre verge tellement qu'il en voulait. Voyant ça, Aomine sourit mais lui retira sa main de là, croisa ses doigts entre sienne et le posa à sa position initiale. Il se pencha et lui susurra à l'oreille, profitant d'une léchouille dessus. Le bleu frissonna sur cette combinaison.

-Je veux que ça dure, long-temps.

Et pour que ça dura longtemps, ça dura longtemps. Ils changèrent de position 2 fois sous un temps de plus de dix minutes à l'avant dernier et quand le fantôme était à quatre pattes. À la fin, Aomine était rendu au-dessus de Kuroko, ses jambes très près du corps. L'as avait remarqué depuis des lustres que s'était la position qui faisait le plus d'effet chez son compagnon. Et pour cette raison, il s'en donna à coeur joie, il ne cessait de le pilonner, de donner des coups de reins puissants. Le bleu, lui, gémissait fortement, criait quand il touchait sa prostate. Mais bon, un jour, ça doit se terminé et Aomine, avec un dernier coup le plus fort qu'il pouvait, éjacula à l'intérieur de Kuroko. Celui-ci aussi se vida en même temps que lui.

Il se laissa tomber à côté de lui. Le couple avaient du mal à reprendre leur souffle. Une fois qu'ils reprirent une respiration normale, ils s'endormirent dans les bras de l'autre.

-Qu'es-ce qu'il y a? Tu semple pensif.
-Je me disais..que Kagami ne devrait pas rester dans le même état que j'était. Alors..je ferais ce qu'il voudra, pour le consoler au moins.
-Ah non! Je sais ce qu'il va vouloir et c'est hors de question qu'il te touche!
-S'il te plait, c'est mon ami.
-....Refuse si c'est ça, j'ai toujours envie de le tuer celui-là!

Aomine se retourna, lui montrant son dos. Il boudait. Kuroko sourit à son attitude. Il n'y avait pas à dire, le bronzé détestait plus que tout le rouge.

-Merci. Mais demain. Je peux plus bouger à cause de toi.

L'as tourna sa tête vers lui et lui fit son sourire carnassier. Pas dur de deviner ses pensées et cela se confirma.

-Je peux faire en sorte que tu ne puisse plus bouger du tout.

Le bleu lui envoya un oreiller en pleine figure en guise de réponse.

Le lendemain.

-... Ça va?
-Hum oui parfaitement!

Kagami avait les joues un peu rouge. Quand Mitobe arriva et qu'il frotta gentiment les cheveux, ses rougeurs augmentèrent. Kuroko sourit intérieurement. Au moins, Aomine sera content de savoir qu'il n'aura pas eu besoin de faire quoi que soit. Tout semble bien aller pour lui.

Owari

(Note: Mitobe va avec Koganei, pour la fic j'ai fait une entorse XP)

-------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-romantica.forum-canada.com/
 

6.Fanfiction #1 Chap 5 [Yaoi] Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Cherrio or Gleek ? [fanfiction]
» Sources et période d'inspiration pour le Harad
» Le souvenir du combat fanfiction
» Fanfiction Vampire Knight & Black Butler
» Fanfiction | La montagne de l'enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: Section Membres & HRPG :: Les artistes :: Fanfictions-