Basketball which Kuroko plays
Dans la vie il n'y a pas que le basket voyons ! Bien sûr, vous êtes en plein coeur des compétitions entre hommes ou entre femmes, des compétitions corsé et intense qui proviennent de nul autre chose que de ce merveilleux ballon orange. Mais êtes-vous réellement obligé de vous y mêler ? La réponse est non.. Ce n'est pas parce que tout le monde se garoche en bas du pont que vous devez devenir un mouton et sauté vous aussi...Voyons... Vous êtes à Tokyo ! Des boutiques, des maisons, des garderies, de grandes écoles selon un niveau de popularité différente ... Des starlettes et à notre grand désespoir des Journaliste fouineur qui feront tous pour faire éclater les scandales. Basketteur en herbe ? Prend tes souliers et fonce au gymnase, accumule des Kuroko's points et troque les contre des xp et vois ton équipe devenir la meilleure et peut-être que ce sera toi l'étoile de Tokyo à la fin...a moins qu'un méchant journaliste tue ta réputation avant même que tout soit commencer.... Allez fille ou garçon intègres une équipe et participe au match. Les autres encouragés vos équipes, faites connaissance avec les joueurs et qui sait peut-être que vous en rapporterez un chez vous... Vivez, explorez.. Découvrez et devenez ...Vous-même.



 
Nous accueillons un demi-dieu sur le forum ! Et oui, Voici l'apparition d'un Vice-Admin qui se connectera sur le compte de Games Master ♥️
Kaijo vous accueille, venez remplir ce pauvre cocon vide ~
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
MessageSujet: Songe et souvenir [terminé]   Mer 26 Sep - 6:53
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Ha sécher les cours, quel bonheur. Ca ne m'étais pas arrivé depuis longtemps tiens. Pas que je sois du genre à ne jamais aller en classe non plus mais sauter une journée de temps en temps pour se promener et se détendre ça fait du bien. En me levant ce matin j'ai été pris d'une flemme monstre alors au lieu d'aller m'abrutir devant un tableau j'ai laissé mon appareil et mon bloc-notes sur mon bureau et je suis allé me promener dans un parc.
L'air est doux et les arbres commencent à prendre leur couleur d'automne. Il n'y a personne ici à part moi, allongé dans l'herbe, qui regarde passer les nuages à travers les branches des arbres. L'herbe est un peu humide mais à vrai dire je m'en fout. Quand je suis seul je n'ai pas besoin de sourire ni de garder ce masque qui, si amusant qu'il puisse être, serait trop fatigant si je ne pouvais pas me laisser aller de temps en temps. D'ailleurs à propos de laisser-aller j'ai une de ces envie de dormir, moi. Mes yeux se ferment doucement et je m'endors, bercé par le bruit du vent.

****************

Dans mon rêve il fait gris, le ciel est noir de nuages d'orage et il pleut. La pluie battante tambourine sur les vitres, créant un bruit de fond comme un grésillement. Je vois la scène du dehors. Je me vois avec le visage abasourdi, les yeux équarquillés de surprise et peinant à retenir des larmes qui aujourd'hui encore me semblent pathétiques. Je la voit, elle, qui me toise avec son regard méprisant. Un regard que je suis bien incapable de lui rendre, même maintenant, même si je la hais de toute mon âme. Elle se met à rire, un rire froid et cynique. Je regarde la scène, indifférent à ma propre douleur. Il y a longtemps que ce rêve ne me fait plus rien, je l'ai enfoui dans ma mémoire et je méprise la réaction que j'ai eu à ce moment. Je me fiche d'elle, je ne ferais jamais confiance à personne, je me le suis promis.

****************

Je me réveille doucement, encore à moitié endormi. Le vent souffle toujours, les nuages passent au dessus des branches, rien n'a chagé et moi non plus. Il y a juste quelqu'un à côté de moi qui me regarde.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 


Dernière édition par Hayato Shiroi le Mer 7 Nov - 13:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 29 Sep - 18:13
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Octobre n'allait pas tarder à faire son apparition. Le vent soufflait sur les environs, rendant les journées un peu moins chaudes que quelques jours auparavant. Comme bien souvent, Akashi se leva ce jour-là d'une humeur particulièrement exécrable. Ces matins-là, il voyait tout d'un œil réellement mauvais, sans pour autant savoir pourquoi. Parfois juste parce qu'il avait manqué de se ramasser par-terre en sortant de son lit, trop ensommeillé pour pouvoir réagir comme un humain normalement constitué ; d'autres fois parce qu'il voyait simplement sa tête pleine d'épis dans le miroir, et que la longueur de ses cheveux lui donnait des envies de meurtre. Aujourd'hui, plus spécialement, il avait eu énormément de mal à s'endormir, et s'était réveillé avec d'horribles cernes sous les yeux. Il détestait ça, ne pas pouvoir se reposer entièrement après s'être entraîné comme un fou le jour d'avant.
Bref.
Tout ça pour dire qu'il ne s'était même pas levé le matin-même, manquant de tuer son réveil à coup de poing. Au final, ne pouvant plus dormir – Dieu, qu'il haïssait ces trucs bruyants ! –, il avait attrapé son portable, s'était habillé – ou dans l'autre sens, il ne savait plus trop – avant de sortir et de rejoindre un parc plus ou moins près de chez lui. Celui-ci était complètement désert, aussi l'auburn s'avança-t-il doucement pour aller se poster à l'ombre d'un arbre, heureux de voir que personne ne le dérangerait dans la petite sieste qu'il prévoyait de faire. Il s'arrêta néanmoins, fixant une silhouette allongée dans l'herbe.
Hayato Shiroi. (Il s'étonna soudainement d'avoir réussi à retenir son nom ET son prénom. Quel exploit !)
Celui-ci, les cheveux tombant sur son front et barrant ses yeux, semblait profondément endormi. Pour la première fois, Akashi put voir derrière ce masque froid et arrogant que le jeune homme s'était créé. Son visage était lisse, fin, ses sourcils étaient légèrement froncés et, surtout, ses lèvres n'étaient pas étirées en ce sourire ironique et si détestable. Il ne put s'empêcher de le fixer durant quelques secondes, presque fasciné, oubliant soudainement sa mauvaise humeur. Sans s'en rendre compte, il s'assit à côté de lui, à une certaine distance néanmoins, et ne le quitta pas des yeux. Les genoux repliés contre sa poitrine, ses bras les entourant, il se sentit lui aussi partir dans ses pensées, faute de pouvoir s'endormir.
Il resta comme ça quelques minutes, avant que le blandin ne se réveille et ne pose sur lui des yeux embués de sommeil. Il ne bougea pas, et ne sembla même pas dérangé par l'idée de se faire surprendre en train de l'épier avec autant d'indiscrétion.

– Hey.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 29 Sep - 19:16
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Je me réveille doucement et ouvre des yeux encore embués de sommeil. Je m'assois et me frotte les yeux pour finir de me réveiller puis pousse un baillement avant de tourner la tête vers la personne à côté de moi. Je hausse un sourcil surpris puis un sourir amusé s'étire sur mes lèvres alors qu'il me salut.
Eh bien pour un peu je me mettrais à croire au destin, croiser Aka-chan ici alors que je fais la sieste il y avait une chance sur dix mille. Le voir à côté de moi alors que je me réveille et que j'ai rêvé d'elle, il n'y avait aucune chance et pourtant c'est le cas.

-Content de te revoir Aka-chan ♥. Tu as l'air d'aller bien, c'est très reposant de sécher tu devrais le faire plus souvent ça détend.

Enfin dans mon cas je dirais plus que ça m'a un peu mis de mauvais poil mais on peut pas toujours tout avoir, le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière. Olala je suis pas net au réveil moi, je devrais aller me recoucher. Je me rallonge, les mains sous la nuque et recommence à fixer le ciel. Pas envie de causer là, je suis de mauvaise humeur, foutu rêve. C'est vrai quoi j'étais bien, tranquille, je pouvais taper une sieste et sécher les cours en regardant les nuages mais non. Il fallait que cette conne vienne me souler. Elle m'auras vraiment pourri la vie jusqu'au bout cette salope. Ara, je deviens grossier là, il vaudrait mieux que je me calme. Ben tiens je vais embêter Aka-chan puisqu'il est là, ça me défoulera.

-Alors, qu'est-ce que tu fais ici ? T'avais pas envie d'aller en cours ? ♥ Ou bien tu t'es perdu ?

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 30 Sep - 13:27
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Akashi l'observa sortir des méandres de ses rêves, se redresser sur son séant et se frotter les yeux, tout en laissant échapper un long bâillement. Il le vit hausser un sourcil, puis adopter à nouveau son sourire amusé habituel. Tiens donc ? À peine réveillé qu'il s'y remettait déjà, c'était du joli !

-Content de te revoir Aka-chan ♥. Tu as l'air d'aller bien, c'est très reposant de sécher tu devrais le faire plus souvent ça détend.

L'auburn lâcha un petit ricanement moqueur, ne le quittant pas des yeux, toujours dans la même position, à savoir la joue à moitié appuyée contre ses genoux.

-Alors, qu'est-ce que tu fais ici ? T'avais pas envie d'aller en cours ? ♥ Ou bien tu t'es perdu ?

C'était lui ou il se fichait littéralement de sa poire ? Il allait pas apprécier longtemps, le Aka-ch-... Akashi, pardon. (À y repenser, ce surnom l'emmerdait toujours autant. Pourquoi – mais bon Dieu POURQUOI – tout le monde voulait-il lui donner des surnoms complètement débiles comme ça, c'était pour le discréditer ou l'énerver, c'est ça ?)

– Ne t'inquiète pas, je sèche assez souvent comme ça.

Il étendit ses jambes et se laissa tomber dans l'herbe, s'étirant paresseusement comme aurait pu le faire un chat, et frissonna un instant au contact humide du sol. Il plaça ses bras derrière sa tête pour se faire une sorte de coussin, tout cela sans jamais lâcher des yeux Hayato.

– J'ai mal dormi, lâcha-t-il simplement – et un peu sombrement – tout en prenant bien soin de ne pas faire attention à sa dernière provocation. Et je voulais pas me faire chier en cours, c'est tout.

Il fixa un instant son visage, pensif, et l'interrogea à son tour, un petit sourire narquois toujours planté sur ses lèvres :

– Et à part ça, la belle au bois dormant a bien dormi ? Enfin, quoi que, vu la tronche que tu tire, ça doit pas être si reposant que ça comme sieste, je me trompe ?

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 30 Sep - 14:16
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

– Ne t'inquiète pas, je sèche assez souvent comme ça.

Ara, ma provocation a l'air de le mettre de mauvais poil. Tant mieux, je me sens toujours mieux quand je peux embêter les gens, surtout lui. Il s'étire avant de s'allonger, les bras sous la tête. Il est mignon comme ça, on dirait un chat, un chat sauvage et méchant mais un chat quand même. Ouh, il me regarde je vais rougir. Je me retiens de pousser un petit ricanement moqueur et mon sourire s'élargit.

– Et à part ça, la belle au bois dormant a bien dormi ? Enfin, quoi que, vu la tronche que tu tire, ça doit pas être si reposant que ça comme sieste, je me trompe ?
-Ca ne te regarde pas.

Ma voix est froide, je dirais même glaciale. Je ne souris plus et le fixe dans les yeux, sérieux. S'il y a bien une chose que je déteste c'est qu'on me montre que mes rêves me font quelque chose et là c'est d'autant plus vrai qu'il s'agit de lui. Il faut vraiment que je fasse attention avec lui, il serait capable de me rendre sérieux, il est en train de le faire. Et je n'aime vraiment pas ça.
Je reprend mon sourire et me tourne, la tête sur la paume de ma main, callé sur mes genoux alors que je le regarde en souriant. Je le détaille de la tête aux pieds. Je savais qu'il était bien musclé mais là, allongé par terre avec les vêtements un peu humides qui moulent son torse... Woho, stop au fantasme là Hayato tu vire pervers.

-On t'as déja dit que t'étais super beau ? ♥

Otez moi ce sourire pervers de vos visage, je ne dis pas ça pour lui faire du rentre dedans mais pour voir comment il va réagir. J'ai bien envi de le déstabiliser.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 30 Sep - 16:12
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

-Ca ne te regarde pas.

Malgré son sourire toujours présent, sa voix avait pris une intonation particulière, mélange de froideur et d'agacement mêlés, empreint d'un puissant avertissement. Un peu comme si il essayait de lui faire passer un message du style : « Ca ne te regarde pas. Mêle-toi de ce qui te regarde. Tu le regretteras, si tu insistes. Vraiment, n'essaie même pas. Je t'assure que je ne suis pas beau à voir, en colère. » Cette constatation, loin de l'étonner ou de lui faire réellement peur, donna à Seijuro une folle envie d'éclater de rire, mais il n'en fit rien. Déjà, il n'avait peur de rien – et sûrement pas de ce petit blandin de dix centimètres de moins que lui, et probablement beaucoup moins fort. Ensuite, il avait à présent très envie – mais vraiment – de le faire sortir de ses gonds. Juste une fois, pour voir comment il était.
Akashi retint néanmoins un frisson. (Peut-être lui faisait-il un peu plus peur que ce qu'il ne souhaitait réellement l'admettre.) Il ne se départit pas de son sourire, se contenta de laisser échapper un petit pouffement discret, comme pour se moquer de lui.

– Donc, je ne me trompe pas, lâcha-t-il, plus comme une constatation que pour le mettre encore plus sur les nerfs. Sûrement. Enfin, probablement...

Il croisa ensuite les yeux de Hayato, qui parcouraient tout son corps en une analyse plus approfondie de sa personne. Il lui sembla un instant se retrouver devant un inconnu, qui le dévisageait pour la toute première fois. Si toutefois cette action le rendit perplexe, il n'en montra rien au journaliste. Il ne lui laisserait pas cette occasion.
Hayato reprit la parole. (Ce type était visiblement passé maître dans l'art du : "Je change de sujet en dix secondes, chrono en main !")

-On t'as déja dit que t'étais super beau ? ♥

– De temps à autres, oui, répliqua Akashi du tac au tac. (Il était un peu trop honnête pour son propre bien, pensa-t-il soudainement.)

À quoi s'attendait Hayato, sérieusement ? Si Akashi avait été une de ces midinettes effarouchées manquant de s'évanouir au moindre petit compliment, il aurait probablement rougi comme un pivoine, bafouillé des tonnes de trucs débiles et incompréhensibles et se serait couvert de ridicule. Mais voilà, Akashi était Akashi, et il ne réagirait sûrement pas de cette manière – franchement, il n'y avait pas de quoi. De toute manière, il aimait les compliments, et ne les refusait jamais – tout cela avait un effet très positif pour son égo, qui avait à son tour un effet tout à fait positif pour son moral. Donc, compliment → Akashi content. En gros, pour schématiser. (Et en plus, ça rime. La classe, quoi.)
Ce qu'il ne comprenait pas, c'était la raison qui le poussait à dire de telles choses. Pas qu'il ne comprenne pas pourquoi on aurait envie de le complimenter, mais bon, voilà, c'était bizarre. (Enfin si, aussi, mais voilà. Disons qu'avec son physique un peu hors du commun, il avait plus tendance à inspirer la crainte que l'admiration.)

– Pourquoi, je suis ton genre ? se moqua-t-il alors, étirant ses lèvres en un sourire insupportablement irritant.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Lun 1 Oct - 9:39
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Ha, quelle bonne blague. Il essaie de deviner à quoi je pense ou bien il veut juste me faire péter les plombs ? Un peu des deux surement, je ressent la même chose d'ailleurs. J'ai envie de le voir perdre le controle, rien qu'une fois. Que je puisse me dire que finalement il est comme les autres et que ça lui arrive de s'énerver vraiment. Il me rend tellement curieux, quand je suis avec lui je suis obligé de surveiller mes réactions pour ne pas me trahir, beaucoup plus qu'avec les autres. C'est très perturbant, c'est la première fois que ça m'arrive.

– De temps à autres, oui. Pourquoi, je suis ton genre ?

Je pousse un rire moqueur. J'aurais du me douter qu'il régirait comme ça, son égo est vraiment énorme. D'ailleurs je lui dit quoi ? C'est vrai qu'il me plait mais après il n'a pas vraiment besoin de le savoir, ça lui donnerait juste une occasion de se foutre de ma gueule et vu mon état mental ce serait pas une bonne idée qu'il insiste trop

-Ca dépend ce que tu entend par là ♥. Si c'était le cas ça ferait quoi ?

Oui c'est vrai, ça ferait quoi ? C'est pas comme si quelqu'un pouvait me supporter, quoi que lui y arrive pas trop trop mal. Bah faut pas que je me casse la tête avec ça, me monter des films c'est pas pour moi. Et après tout même s'il me plait qu'est-ce que ça change ? C'est pas comme d'être am... Beurk, rien que d'y penser j'ai envie de vomir.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 6 Oct - 10:34
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Akashi le fixa un instant dans les yeux, tentant d'y déceler cette lueur froide, un peu hésitante, brouillée, qui remplaçait son air moqueur habituel. De plus en plus étrange. Pourquoi donc, soudainement ? Il se doutait qu'il l'avait agacé – et ne pouvait par ailleurs que s'en féliciter – mais il avouait qu'il aurait bien aimé connaître la raison de cette si soudaine réaction. Il n'avait pas honte de dire que tout cela l'intéressait au plus haut point, loin de là.

-Ca dépend ce que tu entend par là ♥. Si c'était le cas ça ferait quoi ?

Son rire, moqueur, une fois de plus, retentit juste à côté de lui. L'auburn se contenta de prendre une voix un peu mielleuse.

– Oh, mais rien voyons. Ce serait...

Il marqua une pause, comme cherchant ses mots, avant de lâcher sur le même ton :

– Intéressant ? Fufu~

Un large sourire un peu ironique s'était inscrit sur les lèvres d'Akashi, qui tourna ensuite son visage vers le ciel, avant de fermer les yeux, comme pour savourer le peu de soleil qui se reflétait sur sa peau pâle. Intéressant, oui, c'était le mot le plus correct pour exprimer tout cela. Après tout, il n'allait pas non plus nier que le blandin était sacrément canon – mais ça, il ne le dirait certainement jamais à voix haute.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 7 Oct - 15:44
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Intéressant hein, je trouve aussi mais ça l’est trop pour moi. Je me sens glisser dans cette relation. Je voulais rester un fouineur pour lui mais je deviens intéressant. Je me connais, je ne veux pas revivre ça, ce n’est pas pour rien que je fais tout pour qu’on ne me supporte pas. S’il se met à chercher des trucs sur moi je sais qu’il trouvera et je ne veux pas ça. Comme il est, il s’en servirait sur moi et je ne veux plus jamais revivre ça, me faire manipuler. J’ai envie d’en savoir plus sur lui mais si ça implique une réciprocité je ferais mieux d’arrêter.

-Et moi ? Je suis ton genre ?

Je ne le regarde pas, les yeux toujours vissés vers le ciel et les branches de l’arbre au-dessus. Je lui ai posé ma question sans détour pour une fois, sans faire attention au sous-entendu de sa phrase précédente. Après tout je n'ai pas grand-chose à perdre autre que ce que j’ai déjà perdu il y a pas mal de temps. Hayato chéri, tu vire guimauve là, ça va vraiment plus du tout.

-Oublie ma question, je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça.

Je me sens partir, mon masque s’effrite sans que je l’en empêche. Je sais pas quoi faire, il me la rappelle trop, c’est vraiment pas bon tout ça. Si ça continue je vais faire une connerie monumentale et je vais amèrement le regretter.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 7 Oct - 17:00
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

-Et moi ? Je suis ton genre ?

Puis, après un léger temps de flottement, il ajouta :

-Oublie ma question, je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça.

L'auburn souleva un fin sourcil, rouvrant finalement les yeux pour les poser, une fois n'est pas coutume, sur le journaliste assis à côté de lui. Il le scruta durant de longues secondes, sans toutefois savoir exactement comment réagir. Il se serait bien vu lui lancer un petit « Mais carrément ! » un peu moqueur – mais véridique – si seulement le blandin ne l'avait pas questionné avec une telle spontanéité, et une telle voix surtout. Sa seconde prise de parole n'avait par ailleurs pas arrangé l'état de trouble dans lequel baignait le basketteur. Regrettait-il ?
Certes, il ne le connaissait pas. Ils ne s'étaient parlé qu'une fois auparavant, et c'était tout. Mais il avait eu l'impression, même infime, de comprendre... Non, pas de comprendre. De toucher du bout des doigts ce que l'autre cachait au monde entier ? Certainement. Son masque. Il avait l'impression qu'il s'était fendu d'un seul coup, pour libérer tout ce qui se trouvait au dessous. Douleur ? Peine ? Ennui. Désappointement. Désespoir... Regret ?
C'était presque mignon. (Il se flagella intérieurement pour penser une chose pareille.)

– Fuuu...~ Ce serait mal de répondre que c'est le cas ?

La voix du cadet ne contenait pas une once de moquerie – du moins, c'est ce qu'il lui sembla, et même son sourire semblait avoir disparu de son visage –, mais plutôt une intonation particulière. Presque celle qu'aurait eu un enfant en se rendant compte qu'il avait peut-être fait quelque chose qu'il ne fallait pas.
Son sérieux l'effrayait presque.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Lun 8 Oct - 14:48
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

– Fuuu...~ Ce serait mal de répondre que c'est le cas ?

Il ne semble pas moqueur comme avant malgré son rire. Un petit sourire sincère, pour une fois, vient étirer mes lèvres. Je ne lui fais pas confiance, loin de là, mais il y a... quelque chose. A vrai dire je me fous complètement de savoir quoi, je ne veux pas savoir même. Mais il y a quelque chose. Je le regarde c'est tout, je fais que le regarder et j'essaye de le comprendre. De comprendre pourquoi quelque part ça me fais plaisir d'entendre ce qu'il sous-entend. De le comprendre simplement parce qu'il arrive vraiment à me surprendre, parce qu'il est loin de se comporter comme il le fait normalement. Je ne sais pas pourquoi il ne se moque pas de moi, pourquoi il reste là à parler mais en même temps je sais aussi que le prochaine fois que je le verrais j'aurais encore ce putain de sourire et lui aussi. Parfois je me dis que j'en ai assez de ce masque, mais je le garde, parce que je ne sais pas faire autrement.

-Je ne sais pas ♥. Après tout qui peut dire ce qui est mal, surement pas moi. Et puis c'est pas comme si ça me gênait ♥.

Je me tourne vers lui, la tête dans la main, le masque revenu, élastique, par habitude. Pourquoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi moi ? Et pourquoi je me pose la question ? Avec un autre j'aurais pas réfléchi à mon sourire, je ne l'aurais même pas quitté, avec lui oui. Il faut que je m'éloigne, que je freine ma curiosité ou à force je vais glisser. Il vaut mieux rester masqué que se faire manipuler. La sincérité ça n'existe pas.

[hrp : relis son post et se demande comment elle a pu en arriver à écrire un truc pareil]

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Ven 19 Oct - 17:28
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

[HRP : Désolée pour le retard >< + T'inquiète, moi aussi c'est bizarre... La fatigue, la fatigue... >O>]


Ce n'était pas tant à cause de cette distance entre eux qui peu à peu se brisait qu'à cause de ce sourire simple, un peu triste, mélancolique, dépassé, comme usé, délavé par les années, qu'Akashi réagit de cette manière. Ils s'observaient durant quelques instants, l'un plongé au plus profond des yeux de l'autre, l'autre tentant de déceler les secrets qui se cachaient au fond de son âme, la fouillait, la retournait, la dépeçait, sans parvenir jusqu'à ses tréfonds. Ils étaient deux, mais probablement l'un était l'autre, et l'autre était l'un ; il n'irait pas jusqu'à penser qu'ils formaient un tout, évidemment. (Il n'était pas si niais, il ne fallait pas croire.) Simplement, leurs pensées lui paraissaient semblables en cet instant – cette sincérité qu'il lisait dans ses yeux ne le trompait pas. Mais elles lui semblaient aussi, à présent, si loin de la réalité matérielle du monde que l'auburn ne se sentit pas se redresser, et encore moins poser l'une de ses mains dans l'herbe humide, ses yeux toujours ancrés dans ceux du blandin. Comme perdu dans un rêve.
Ce simple contact le fit atterrir brusquement, et il maîtrisa tant bien que mal la bouffée de chaleur qui tenta de consumer ses joues.

-Je ne sais pas ♥. Après tout qui peut dire ce qui est mal, surement pas moi. Et puis c'est pas comme si ça me gênait ♥.

Le sourire d'Hayato faillit lui tirer une grimace – il avait l'impression oppressante du retour de ce mur entre eux, et il n'aimait pas vraiment ça –, mais il s'autorisa à froncer les sourcils de quelques millimètres. Puis, se dit qu'il avait probablement halluciné.

– Oh, mais je ne te savais pas si dévergondé, Hayato, susurra-t-il avec un petit rire, son sourire moqueur un peu plus mauvais que ce qu'il aurait souhaité se plaçant automatiquement sur ses lèvres, sorte de contre-attaque à celui que lui-même lui avait lancé.

Il n'avait pas vraiment fait exprès de prononcer son prénom – en réalité, il hésitait entre l'appeler par l'un ou par l'autre, et il lui était venu naturellement. Néanmoins, ce qui le troubla légèrement, ce fut la facilité avec laquelle les syllabes roulaient, glissaient entre ses lèvres pour venir s'échouer dans l'air, mielleuses, mauvaises, têtues, bornées, et surtout désabusées.
À cet instant, il n'aurait pas souhaité se regarder dans un miroir. Ses yeux devaient refléter tout ce qu'il n'aurait jamais pu avouer. Et ça, il ne pouvait le supporter.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Ven 19 Oct - 18:05
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Il semble rosir légèrement alors que je le fixe mais je me retiens de le lui faire remarquer sans vraiment savoir pourquoi. Ce n'est pas non plus dans mes habitudes mais avec lui je n'ai pas d'habitudes juste des incertitudes qui se muent en soupçons. Soupçons qui se changent en doutes. Des doutes dont je ne veux pas.

– Oh, mais je ne te savais pas si dévergondé, Hayato.

Un crac, un cliquetis. Presque inaudible, comme une clé dans une serrure bien huilée, entretenue. Pourtant personne ne m'a appelé par mon prénom depuis des années, et surtout pas de le façon dont lui le prononce. Je n'appelle jamais les gens par leurs prénoms, je ne veux pas qu'ils utilisent le mien. Mais lui, juste avec ça... Elle ne le disait pas de cette manière mais presque. Je n'ai pas vu les sentiments contradictoires passer dans ses yeux, j'ai détourné mon regard dès qu'il a prononcé mon prénom. Noyé, envahi par une vague de souvenirs aussi joyeux que douloureux. J'ai fermé les yeux, tourné la tête. Pour la première fois je n'ai pas voulu entendre, j'aurais préféré ne pas écouter.
Je pose mon front contre mes genoux, tentant de juguler la douleur sourde qui monte en moi. Je ne dois pas craquer, pas maintenant, surtout pas devant lui. Je prend une grande respiration, lente, profonde. Je tente de chasser les larmes qui rendent mes yeux brillants en priant pour qu'il ne le remarque pas.

-Je ne le suis pas.

Enfin presque pas. Je me met à enrouler des brins d'herbe entre mes doigts, nerveux. Bon sang, faut que je me reprenne, pourquoi est-ce que j'ai autant envie de me lâcher avec lui ? Pour un peu je lâcherais les vannes et je me mettrais à chialer. Mais reprend-toi Hayato. Ouais, je devrais pas me reprendre de cette manière, pas en pensant d'un coup que j'ai énormément envie de l'embrasser. Juste pour voir.... Merde.
Vous connaissez la loi de Murphy ? Celle qui dit que si les choses ont la possibilité de tourner mal, elle le font ? Bon, bah voila. J'aurais pas du fixer ses lèvres, j'aurais pas du m'endormir ici, j'aurais pas su commencer à lui parler, j'aurais pas du sécher les cours, j'aurais vraiment pas du l'embrasser. Vraiment pas.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 20 Oct - 8:45
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Akashi n'aurait sûrement pas pu imaginer pire réaction. Par ailleurs, celle-ci le troubla suffisamment pour qu'il laisse son visage redevenir lisse et se débarrasser de tout son cynisme au profit d'une certaine stupeur, qu'il chassa, elle aussi, de son mieux. Il songea longuement à ces yeux qui lentement s'humidifiaient, à cette douleur accablante qui s'enracinait dans ses iris clairs. Il y songea si longuement qu'il en oublia ce qu'il souhaitait lui dire.
De même, il ignorait pourquoi Hayato prenait un air si bouleversé. Ses mots ? Leur brusquerie ? Pour un peu, le blandin se serait mis à pleurer, il le voyait bien. Il se doutait, en revanche, que cette scène inaccoutumée ne se reproduirait jamais.

-Je ne le suis pas.

Il le vit du coin de l'œil enrouler des brins d'herbe autour de ses longs et fins doigts, mais ne put détacher son regard de son visage. Il lui semblait que quelque chose n'allait définitivement pas. Sa voix n'était pas aussi froide qu'auparavant, encore moins aussi moqueuse. Ni sèche. Juste désespérée. Douloureusement mal contenue. Akashi le voyait qui le fixait aussi, sans ciller. Et il n'osa pas bouger lorsqu'il amorça un mouvement vers lui, et déposa fugitivement ses lèvres sur les siennes. Un simple contact.
Akashi ne rougit pas, ne recula pas, ne s'énerva pas ; il resta étrangement stoïque, mais en lui, c'était le branle-bas de combat. Son cœur loupa un battement – d'où décidait-il de ça seul, d'abord ? – et son esprit eut du mal à rester dans son enveloppe. La douceur et la douleur qui émanaient de cet acte le ramenaient immédiatement à ses propres pensées, et, si il n'avait pas eu ces yeux emplis de larmes face à lui, il était persuadé qu'il aurait fait la même connerie monumentale. Comme quoi...
Il mit quelques instants à recouvrer ses esprits. Puis il hésita, posa finalement sa main sur son épaule avec précaution. Pas vraiment doué pour réconforter les gens, le petit Aka-chan. (Il n'était pas vraiment fait pour ça, aussi...)

– Si tu voulais me prouver que ce n'était pas le cas, c'est raté, souffla-t-il sans mesquinerie.

Souffle qui se perdit dans le vent. Il espérait soudainement qu'Hayato ne l'entendît pas.
Il rompit le contact visuel, à présent réellement mal à l'aise ; autant par le comportement de son vis-à-vis que le sien.
Ce n'était pas normal. Et eux, ils ne l'étaient définitivement pas.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 20 Oct - 10:31
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Je le vois qui prend un air neutre, venant de sa part ça équivaut bien à une grosse stupeur tiens. Enfin ce n'est pas comme si je ne lui donnais pas de raison d'être surpris non plus, je suis totalement pathétique. Je le sens poser sa main sur mon épaule et mes lèvres se relèvent fugitivement. Je ne ne veux pas de sa pitié, je sais bien que je suis totalement ridicule à me retenir de pleurer comme ça devant un presque inconnu, surtout pour une histoire qui date de plusieurs années. Mais je ne peux pas m'empêcher de le comparer à Elle, il me la rappelle trop et ça me fait mal.

– Si tu voulais me prouver que ce n'était pas le cas, c'est raté.

Je ne relève pas, pas envie, surtout qu'il ne l'a pas dit méchamment. Je suis totalement perdu, je ne sais pas quoi faire. Je ne veux pas recommencer comme avec elle mais en même temps je n'arrive pas à m'empêcher d'avoir envie de lui raconter, juste cette fois. Tomber réellement le masque, me lâcher, ouvrir les vannes de mes souvenirs, vider mon sac. Une fois une seule puis tout refermer, reprendre ma façade, plus solide. De toute manière ce n'est pas comme s'il ne savait pas que la prochaine fois sera comme avant. Ou presque.
Je me roule en boule, toujours à côté de lui. Je ressens un peu sa chaleur et j'essaye de me donner assez de courage pour amorcer la bombe car pour moi c'en est une.

-Qu'est-ce que ça te ferais si tu apprenais soudainement que la personne qui compte le plus pour toi s'est servi de toi comme d'un jouet ? Si la personne en question te balançait en pleine gueule qu'elle s'est servie de toi comme d'une poupée alors que tu croyais que c'étais toi qui manipulait les autres ?

J'ai envie d'en dire plus, tant pis s'il ne m'écoute pas. Lui raconter tout prendrais trop de temps et me ferais trop souffrir mais dis comme ça je me sens un petit peu moins pathétique, juste un peu.

-Ca te ferais quoi d'apprendre que tu as pensé aime une chimère pendant deux ans ?

Non putain Hayato, pleure pas. Retiens toi bon sang. Je pensais avoir dépassé ça, mais apparemment non. Comme quoi on ne se débarrasse jamais vraiment de on passé et celui-ci continue de nous poursuivre encore et encore jusqu'à ce qu'on se retourne.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 20 Oct - 12:00
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Il l'observa durant de longues secondes, pendant lesquelles Hayato ne cessait de se recroqueviller sur lui-même. Son visage n'était plus le même qu'auparavant ; il semblait nu, à découvert, exposé à son regard perçant et insistant. D'accord, il n'allait définitivement pas bien, et Akashi ne comprenait d'ailleurs toujours pas ce qu'il lui était arrivé. Un sourire léger, mais infiniment triste prit place sur les lèvres de son vis-à-vis, alors qu'il n'enlevait toujours pas sa main, comme pétrifié, ne sachant pas quoi faire, ni comment réagir. Il lui semblait même ne plus oser respirer, de peur de rompre... De rompre quoi, exactement ? Cette ambiance de merde qui s'était insinuée autour d'eux comme un cocon, une bubulle toute rose et soyeuse ? Et puis quoi encore ?
Depuis toujours, il aimait manipuler les autres, et se jouer d'eux autant que faire se peut. Il voulait bien admettre que les voir souffrir ne lui faisait habituellement ni chaud ni froid, parce qu'il ne s'était jamais senti aussi proche de qui que ce soit. Sauf que ce type, il ne le connaissait – presque – pas. Et il se retrouvait quand même avec ce malaise qui lui pesait sur le cœur, avec un type en train de se retenir de pleurer dans ses bras comme si c'était la dernière chose qu'il s'autorisait à faire. Bon, pas vraiment dans ses bras, non plus, mais on se comprend.
Puis, comme pour étancher sa soif de savoir, il se lança dans une longue tirade désespérée et amère. Ses lèvres se resserrèrent en une ligne droite, et il ne pouvait dès lors plus laisser échapper le moindre mot. Il continuait à le fixer de ses yeux rouge et or ; son visage refermé mais pourtant bien plus expressif qu'à l'accoutumée, ses lèvres pincées, ses yeux noyés sous les flots mal contenus de ses larmes ; tout en lui faisait croître son malaise. Akashi, lui, ne comprenait pas. Il ne savait pas ce que c'était, d'aimer quelqu'un à ce point-là. Il savait évidemment apprécier certaines personnes – mais rares étaient ceux qu'il parvenait réellement à supporter. Mais aimer, au point d'en souffrir ainsi ? Il en était protégé, Dieu merci. La niaiserie que lui inspirait un couple se tenant la main dans la rue suffisait à lui donner la gerbe rien qu'en l'imaginant. Alors de là à comprendre tout ça... Non, vraiment, pas moyen.
Il pencha la tête sur le côté.

– Ce que ça me ferait ? s'interrogea-t-il lui-même à mi-voix.

Il n'eut pas à réfléchir bien longtemps.

– Je ne saurais pas comprendre tout ça. Mais ce qui est clair, c'est que je passerais à autre chose, peu importe le moyen. Si cette personne a agis de cette manière, c'est qu'elle valait pas grand chose. Et moi, ceux qui valent rien...

Akashi marqua une pause, et ne cilla même pas une seule seconde.

– … je les élimine de ma vie.

Sa diction avait été claire, mesurée. Il garda ses yeux plantés dans les siens, attendant une quelconque réaction.
Ceux qui ne valent rien, Akashi ne leur accordait pas la moindre attention ; il ne leur parlait pas, il ne les regardait même pas. Ils n'existaient juste pas. Ils n'étaient rien.
Le seul souci, c'est quand il se rendait compte qu'il y avait des personnes qu'il ne pouvait s'empêcher de fixer.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Dim 21 Oct - 12:44
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

J'éclate de rire, un rire amer, froid, cynique. Voila une façon de penser qui me parle, ne s'intéresser qu'à ce qui en vaut la peine. Oui je m'étais dit ça, que j'allais l'oublier et continuer puisque je ne l'intéressais plus. Peine perdue, elle s'est débrouillée pour que je ne puisse pas l'oublier. Comment elle a fait je ne sais pas mais c'est comme ça.
Et puis d'un certain côté je trouve ça flatteur, ça veut dire qu'il s'intéresse à moi, ou du moins que je l'intrigue. D'un côté ça me rassure puisque j'aime bien me dire que c'est réciproque mais d'un autre j'ai pas non plus envie qu'il cherche à en savoir trop. Je me suis vidé devant lui, ça s'arrête là, je ne crois pas que je lui en dirais plus ou du moins pas avant un moment.

-Tu es vraiment plein de surprise Akashi, plus je parle avec toi et plus je me rend compte qu'on se ressemble beaucoup dans notre façon de penser tous les deux.

Un vrai sourire reviens sur mon visage, moqueur oui mais sincère. Je ne me cache pas, pas cette fois. Après ce sera différent mais pour l'instant il m'a donné assez confiance en lui pour ça.

-Je ne crois pas à l'amour non plus si tu veux savoir, ou du moins je n'y crois plus. On peut-être très con quand on est gosse et je l'étais.

Oui j'étais réellement con, naïf alors que je pensais être le contraire. Je dirais que je suis sorti plus ou moins grandi de cet expérience. Pas forcément plus mature mais plus prudent, plus blasé aussi surement. Je ne sais pas comment je réagirais aujourd'hui si je la revoyais. J'imagine que je l'ignorerais ou que je lui pourrirais la vie. Ou tout du moins j'essaierais même si la première réaction est bien plus probable.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Mar 30 Oct - 10:17
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Akashi pencha la tête sur le côté, écoutant attentivement chaque mot, chaque syllabes prononcés par le blandin avec une application malhonnête, un sourire véritable sur les lèvres. Véritable, mais aussi véritablement cynique ; petit paradoxe difficile à suivre dans l'état actuel de ses pensées.

-Tu es vraiment plein de surprise Akashi, plus je parle avec toi et plus je me rend compte qu'on se ressemble beaucoup dans notre façon de penser tous les deux. Je ne crois pas à l'amour non plus si tu veux savoir, ou du moins je n'y crois plus. On peut-être très con quand on est gosse et je l'étais.

Seijuro lâcha, bien malgré lui, un léger rire un peu moqueur. Pas méchant ; juste moqueur. Il se retint d'ailleurs de lui lancer que, en effet, si il avait pu croire ne serait-ce qu'une seule et unique seconde à une telle chose, il devait être bien débile. Il se retint, mais il le pensait réellement ; n'allez pas essayer de faire comprendre quoi que ce soit de tel à quelqu'un qui ne vit que par l'attirance qu'il éprouve ou non pour les autres, sans comprendre quoi que ce soit. Sans chercher à comprendre. Ou même simplement sans le vouloir.
L'ignorance est, à bien des égards, une vertu extraordinaire.
Il haussa les épaules, nonchalant, comme d'ordinaire, et lâcha d'une voix neutre :

– Il n'y a qu'en prenant des coups que l'on apprend à les éviter.

Un peu comme au shogi ; au début, on apprend, on tâtonne, on ne comprend même pas comment ça marche ; puis, au fur et à mesure des défaites, on se relève, on élabore des tactiques. Ainsi va la vie.

– Mais peu importe ; croire ou ne pas croire, ça ne sert à rien. Ça nous conforte juste dans nos idées reçues, et ça ne nous aide pas plus. Ça nous enfonce. Ça nous crève.

L'auburn sourit un instant, plus pour lui même que pour son vis-à-vis, d'un de ces rictus malsains qui ressemblaient plus à des grimaces tordues qu'autre chose, les yeux brillant soudain d'une colère sourde. Envers lui, envers l'autre ; envers le monde entier.
Akashi n'avait jamais vraiment souffert, dans sa vie. Son apparence avait certes été la cible de bien des quolibets plus ou moins mauvais – les enfants, quelle cruauté portaient-ils en eux ? –, mais soit. Donc, il n'avait jamais souffert – ou du moins se plaisait-il à le dire. Tout simplement parce qu'il se refusait d'être faible. D'avoir l'air fragile. Vulnérable.
Il se refusait de se donner en spectacle, comme tous ces pauvres humains méprisables et méprisants.
Il releva les yeux vers Hayato, sa face redevenant parfaitement lisse, dénuée de toute expression, seul son regard luisant encore de cet éclat pernicieux. Oh, ça non. Lui, il n'était pas faible. Loin de là.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Sam 3 Nov - 13:42
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Il lâche un rire moqueur puis hausse les épaules. A vrai dire je n'ai pas grand chose de plus à ajouter. Je vois bien ce qu'il pense, que je suis complètement pitoyable, comme tout ceux qui croient naïvement à des sornettes comme l'amour. Que voulez-vous, les humains sont cons. On veut croire à des choses aussi abstraites et ridicules alors qu'on sait pertinemment que ça ne rime à rien et que ça n'apporte au final que des problèmes. De mon point de vue plus on apprend ça tôt et mieux c'est, ça évite de faire trop d'erreurs.
Je pousse un petit rire amer et moqueur. Je suis un peu en colère contre moi-même, je m'en veux de m'être laissé aller à ce moment de faiblesse mais de toute façon je ne peux pas revenir en arrière et ça ne servirait à rien. Je ne regrette pas, je m'en veux d'être aussi faible, c'est tout.

-L'être humain est une espèce particulièrement égoïste et cruelle. Et je pense que ce n'est pas toi qui me contredira sur ce point.

Je souris de nouveau, amusé et cynique. Oui, il est la parfaite représentation de cette facette là de l'Homme et je pense qu'il le sait. Sauf que contrairement à d'autres qui se contente de le nier il l'assume et curieusement je crois que c'est ça qui m'intéresse chez lui : il ne s'amuse pas à faire de fausse modestie ni à cacher ses vrais intentions, du moins pas derrière une façade hypocrite.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Mer 7 Nov - 10:30
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Un rire, amer et moqueur, franchit à nouveau les lèvres de l'aîné, et Akashi dû s'empêcher de faire de même.

-L'être humain est une espèce particulièrement égoïste et cruelle. Et je pense que ce n'est pas toi qui me contredira sur ce point.

Ses yeux brillaient à présent d'une lueur étrange, toujours aussi mauvaise, mais quelque peu plus effrayante qu'auparavant. Cruel, égoïste ? Ohhh, ça oui. Et il ne savait pas encore à quel point il avait raison. Un rictus élargit ses lèvres.
Akashi posa sa main dans l'herbe humide, s'appuya dessus pour se pencher vers le blandin ; leurs visages n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, et il se serait presque réjouit à la perspective de, peut-être, revoir ce trouble naître dans ses yeux, et se cacher tant bien que mal derrière ce masque qu'il reprenait, ou plutôt tentait de reprendre ; à coups de marteau et de burin, s'il le fallait, il le briserait. Quelle utilité de se cacher à nouveau derrière, franchement ? Ça le mettait hors de lui. L'être humain est faible.

– Oh non, je ne te contredirai pas, souffla-t-il, son large sourire ne refusant de s'évaporer. Cependant, penses-tu réellement me connaître aussi bien que tu oses le prétendre ?

Il glissa un doigt sur sa joue pâle, avec une douceur qui contrastait terriblement avec ses propos.

– Chh... Regardes-toi. Tu te caches. À quoi ça sert ? Ça me donne juste envie de te faire du mal, pour briser cette façade. Tu pensais qu'elle te protègerait, pas vrai ? C'est tout l'inverse.

Il retira sa main, s'éloigna et leva les yeux au ciel, avant d'abaisser les paupières.

– Tu es tellement naïf, souffla-t-il dans un soupir.

Un éclat d'indulgence passa néanmoins dans ses pupilles, le fixa à nouveau dans les yeux, un sourire léger, qui paraissait si réel qu'il en donnait la chair de poule ; il rajouta ensuite, mielleux, toujours à voix basse :

– Tu n'as pas encore vu toute l'étendue de ma cruauté, Hayato.

Il ne savait pas réellement ce qu'il lui prenait. Il était simplement en colère ; pas l'une de ces colères qui lui donnaient envie de tuer quelqu'un à coups de ciseaux dans le ventre, mais l'une de ces colères dont il ne connaissait ni l'origine, ni même le but. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il souhaitait, maintenant et plus que tout, lui faire perdre ce maudit sourire factice. Quitte à le détruire pour y parvenir.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Mer 7 Nov - 11:20
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Ses yeux me paraissent tout à coup froids et cruels alors qu'un rictus s'étire sur ses lèvres. Contrairement aux fois précédentes il a l'air sérieux, un peu trop pour moi même. Il prend appui sur sa main et se penche vers moi. Je ne peux pas m'empêcher de sourire devant son attitude. Il essaye quoi ? De me refaire perdre le contrôle ? Apparemment oui.

– Oh non, je ne te contredirai pas. Cependant, penses-tu réellement me connaître aussi bien que tu oses le prétendre ?

Son doigt glisse sur ma joue et je ne peut retenir un frisson avant de détourner les yeux. Il me met vraiment mal à l'aise, que ce soit par ses actes ou ses paroles. J'ai l'impression d'être une souris devant un chat et son sourire hypocrite n'arrange rien. Bon sang il me fait flipper.

– Chh... Regardes-toi. Tu te caches. À quoi ça sert ? Ça me donne juste envie de te faire du mal, pour briser cette façade. Tu pensais qu'elle te protégerait, pas vrai ? C'est tout l'inverse.

Je me fige, effrayé. J'ai envie de lui hurler de se taire, de retirer sa main. Je ne bouge pas. Son comportement a changé brutalement et il n'est pas sans me rappeler le Sien. Il est vraiment comme elle, mielleux dans la vois et les actes, brutal dans les paroles et les pensées. Il me fait peur ce moment, il me terrifie même parce qu'il fait ressurgir mes peurs enfouies. Il est dangereux pour moi, il faut que je m'en éloigne et rapidement.

– Tu es tellement naïf. Tu n'as pas encore vu toute l'étendue de ma cruauté, Hayato.

Je prend ma tête dans mes mains et m'aperçoit, sans grande surprise, que je tremble. Putain reprend toi, ce n'est qu'un nom. Comment un simple nom peut me faire autant d'effet ? Ce n'est pas moi ça, on dirait un gamin terrorisé par le monstre sous son lit.

-Tais toi. Tu ne sais rien, rien de ce que je suis. Ce n'est pas en tentant de m'effrayer que tu pourras faire quoi que ce soit. Je n'ai pas eu besoin de toi pour perdre ce masque qui semble tant t'intéresser. Tu es est en train d'essayer de jouer avec un jouet que quelqu'un a cassé avant toi Akashi, ça ne te servira à rien.

Ma voix tremble mais je ne pleure pas. Mes yeux sont secs, ma gorge serrée. J'ai du mal à savoir si je tremble de rage ou de peur, un mélange des deux surement, le plus explosif. Je le hais, il est comme elle.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Mer 7 Nov - 12:54
Seijuro Akashi
« Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen »
avatar

Élève dans l'équipe de Rakuzan Gakuen
✘ Date d'inscription :
15/09/2012
✘ Messages :
133
Membre du mois :
0

Akashi sentait la panique affluer peu à peu en Hayato, qui tremblait, tremblait, tremblait... Une peur sans nom, sans forme, avait pris possession de son âme, et il le voyait parfaitement bien ; et, pire, il se délectait de l'expression terrifiée qui se peignait sur ses traits tendus et son visage blême. En le voyant prendre sa tête entre ses mains de cette manière, il ne retint pas un ricanement mauvais.
Les êtres humains sont faibles.

-Tais toi. Tu ne sais rien, rien de ce que je suis. Ce n'est pas en tentant de m'effrayer que tu pourras faire quoi que ce soit. Je n'ai pas eu besoin de toi pour perdre ce masque qui semble tant t'intéresser. Tu es est en train d'essayer de jouer avec un jouet que quelqu'un a cassé avant toi Akashi, ça ne te servira à rien.

L'auburn pencha la tête sur le côté, cligna plusieurs fois des yeux en le fixant avec intensité. C'était bien vrai, il ne savait rien. Il ne savait rien et, justement, ça le mettait en rogne. Il ne comprenait pas pourquoi ; et savoir que cette sale folle avait réussi à le mettre dans cet état avant lui, c'était pire que tout. Il se sentait pris d'une folle envie de la retrouver ; juste pour le plaisir d'entendre ses os craquer sous ses coups. Akashi se dit même que, au fond, il ne valait mieux pas – pour elle – qu'il la retrouve. Sinon, il ne donnait pas cher de sa peau.
L'arrogance et la possessivité allaient de paire chez lui. Quand il commençait à s'intéresser à quelqu'un, il n'envisageait pas la moindre seconde que celui-ci puisse montrer son véritable visage à quelqu'un d'autre que lui. Bon, c'était agaçant ; mais le plus agaçant, dans cette histoire, c'était que lui, ce petit Hayato, n'était pas prêt à se laisser aller bien gentiment comme il le souhaitait. Et ça, ça l'énervait. Comment dire ça plus simplement ?
Ah, oui.
« Il le voulait » ? Quelque chose comme ça. Probablement. Quelle connerie.

– Quand un jouet est cassé, on peut toujours le réparer, non ? sourit-il une fois de plus, cynique. Avant de le briser à nouveau.

Il fut pris d'un léger rire. Puis il s'interrompit et se leva, avant de légèrement ébouriffer les cheveux clairs du plus frêle.

– Bien, je crois que j'ai assez traîné~ Ce fut un plaisir de discuter avec toi, Haya-chan~ Navré de t'avoir effrayé, j'ai un peu de mal à me contenir, parfois~

Il s'éloigna de quelques pas, avant de le saluer d'un signe de la main, et de lâcher :

– J'espère en apprendre un peu plus sur toi, la prochaine fois. Jā ne~ !

Il enfonça ses mains dans les poches, avant de quitter le parc. Ça avait été moins une. Évidemment, il ne regrettait rien ; il estimait juste qu'il l'avait assez traumatisé pour aujourd'hui – et le voir pleurer n'était en réalité pas son but, alors autant s'arrêter là. Ou peut-être que si. En fait, il ne savait pas réellement. Le problème – parce qu'il y en avait bien un – c'est qu'il avait lui-même un peu peur de ses propres réactions. Akashi se savait bien sûr lunatique ; mais à ce point ? Il avait senti une sorte d'affection possessive naître envers lui. Pas que ça le terrifiait, ou quoi que ce soit d'autre ; il fallait simplement mettre tout ça au clair.
Bientôt, ils se reverraient. Et, à ce moment-là, il saurait quoi faire.

-------------------------------



Merci à Tsu-chan pour le kit magnifique ♥️

Know your place, Invité ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   Mer 7 Nov - 14:31
Hayato Shiroi
« Chieur professionnel ♥ »
avatar

✘ Date d'inscription :
18/09/2012
✘ Messages :
328
Membre du mois :
0

Il ricane et un frisson me remonte l'échine. Si je ne pouvais pas le différencier d'elle je le haïrais de vouloir ainsi jouer avec moi. Je vois la vie comme un jeu c'est vrai mais je ne cherche jamais à faire souffrir les autres. Lui si, et c'est pour ça que j'en ai peur, un peu. C'est pour ça qu'il m'intrigue aussi d'une certaine façon. Je veux savoir jusqu'où ça va, je veux savoir si je peux vraiment les différencier.

– Quand un jouet est cassé, on peut toujours le réparer, non ? Avant de le briser à nouveau.

Il se lève et m'ébouriffe les cheveux. Je ne le repousse pas, pétrifié. Qu'ai-je fait ? Je n'aurais jamais du lui raconter tout ça, il est trop tard. Je ne peux plus rien faire maintenant. Mon rafistolage d'apparence ne va pas tenir bien longtemps face à lui.

– Bien, je crois que j'ai assez traîné~ Ce fut un plaisir de discuter avec toi, Haya-chan~ Navré de t'avoir effrayé, j'ai un peu de mal à me contenir, parfois~ J'espère en apprendre un peu plus sur toi, la prochaine fois. Jā ne~ !

Il s'éloigne, les mains dans les poches, nonchalant. Je me retrouve de nouveau assis en position foetale, les jambes repliées contre mon torse et les bras autour des jambes. Je tente encore de contenir mes tremblements et ma peur. Si je craque maintenant, même alors qu'il est parti, je ne pourrais jamais plus le regarder en face. Un peu de nerf Hayato, ce n'est qu'un homme, comme toi, et il doit avoir ses faiblesses. Il ne me reste qu'à les trouver. Il est parti, oui, mais pas de ma tête. Mon étreinte se resserre et je laisse échapper un murmure.

-Je te hais.

-------------------------------


Mes chéris ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Songe et souvenir [terminé]   
Contenu sponsorisé
« »


Revenir en haut Aller en bas
 

Songe et souvenir [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Se remémorer un souvenir [Livre II - Terminé]
» Souvenir d'Haiti
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basketball which Kuroko plays :: RP Terminés-